Bigmammy en ligne

21 octobre 2007

Gigot ou épaule pommes boulangère

Laisser la viande hors du réfrigérateur au moins deux heures à l’avance. A l’aide d’un petit couteau bien pointu, faire de petites entailles profondes pour y glisser des écalures d’ail taillées en biseau (facultatif). Saler et poivrer. On peut saupoudrer d’un peu de thym et de noix de muscade. L’envelopper à l’aide du papier du boucher et laisser infuser. Faire préchauffer le four à température maximale au moins 30 minutes. Enfourner le gigot après l’avoir arrosé d’un mince filet d’huile. Cuisson ¼ d’heure par livre (four à chaleur... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2007

La loi des priorités inverses

Connaissez-vous la loi des priorités inverses ? C'est celle qui vous fait préférer, dans toutes les tâches que vous devez accomplir, la plus futile par rapport à la plus indispensable, ou encore la plus socialement correcte. Tenez, cet après-midi ....Victoire, Timothée et Hugo sont venus déjeuner avec nous. Après la sièste de Romane - mais oui - Claude l'a emmenée jouer - c'est à dire s'user - au jardin, et Victoire est repartie avec Hugo - qui lui a refusé obstinément de dormir dans un lit, une chambre, une maison qu'il ne... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 16:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2007

Premières fraîcheurs matinales

L'automne a aussi ses charmes, et en particulier la qualité de la lumière, et les champignons ! Dans le sud-ouest où Claude se rend chaque semaine en ce moment, ils se frottent les mains..Mais il en profite aussi pour me demander systématiquement de lui faire la bonne crème de potiron de Mamie...et comme il est particulièrement serviable, il va jusqu'à couper lui-même la grosse tranche de citrouille en gros dés (voir la photo ci-dessous), ce que je n'aime pas faire car cela teinte les mains en rouge ! En voici la recette : Crème... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 octobre 2007

Bon anniversaire Camilou !

Cet après midi, Camille célébrait son sixième anniversaire. Une étape importante dans la vie de toute petite fille : on commence à apprendre à lire, on devient une grande. Anne-Christine m’a dit en nous accueillant que ce serait la dernière fois, et qu’elle était épuisée, les 6 petites copines venant tout juste de repartir avec leur maman. Nous avons apporté le cadeau de Florence et Romane – un mimi coussin Hello Kitty, et le nôtre, un piano électronique. Je crois que nous avons bien choisi, Camille a beaucoup apprécié. Partie... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 21:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 octobre 2007

40 années déjà....

Emportée par le maelström des événements des jours derniers, j’ai failli ne plus penser à ce que signifiait cette date du 20 octobre pour Claude et moi : nous sommes mariés, devant les hommes, depuis le 20 octobre 1967. Pas vraiment une saison pour se marier à Paris, mais hélas, j’avais trébuché au dernier examen de sortie de Sciences Po, le « Grand Oral », sur une sombre question de budgets économiques….et donc dû travailler tout l’été pour repasser cette épreuve en septembre. Mon père m’avait fait promettre de ne pas me... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 09:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 octobre 2007

Une recette de Nicolas

Bien sur, ce n'est plus tout à fait la saison, mais on doit en trouver tout de même.....et comme tout ce que cuisine mon gendre, c'est extrèmement minutieux, long à préparer et très naturel. Artichauts poivrade au Parmesan L’ingrédient clé de cette recette est la coriandre : il en faut à la fois un bouquet frais et une petite quantité sous forme de graines. Utiliser d’autre part des citrons non traités. Eplucher les artichauts et ne garder que les cœurs, les étêter au tiers de leur hauteur et les placer... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2007

Espèrons, espérons

Florence est rentrée hier soir, mais elle craint que la naissance ne soit proche. En liaison avec la clinique - l'hôpital franco-britannique - elle est aux aguets. Heureusement que Claude, en déplacement professionnel depuis mardi matin, rentre en fin de matinée. Je ne serai plus toute seule à assumer. Je ne suis pas inquiète, mais tout de même, avoir Daddy auprès de moi (et par là même un moyen de transport) me rassurera. Quand j'y réfléchis, je me trouve stupide de ne pas être capable de conduire dans Paris, malgré un permis de... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 11:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2007

Fausse alerte !

  Dans la nuit de mercredi, Florence a commencé à ressentir des contractions régulières. Je m’en suis aperçue vers cinq heures quand je l’ai trouvée dans la baignoire, sur le conseil de la sage femme, jointe en pleine nuit. Vers 5 h 45, elle est donc partie bravement en taxi, avec son petit baluchon destiné à la salle de travail…. les contractions ont continué toute la journée d'hier à la clinique…..pour s’arrêter totalement ce matin, la laissant tout endolorie, mais tout ce « travail » n’ayant pas fait avancer le processus d’un... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 10:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 octobre 2007

Pour vous qui avez encore une tresse d'aux dans la cuisine

Côtes de veau Ravaillac Eplucher au minimum une gousse d'ail par portion, enlever le germe. Choisir autant de côtes de veau que de convives, bien blanches et si possible bien épaisses. Donner un coup de couteau ou de ciseau sur la partie ronde pour éviter qu’à la cuisson, la membrane qui entoure la noix se rétrécisse. Saler, poivrer et jeter un peu de muscade râpée. Les saisir à la sauteuse des deux côtés pour qu’elles prennent une belle couleur dorée dans un mélange d’huile d’arachide et de beurre, sans les... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2007

Vous faire partager une émotion artistique : L-G Buchheim

Bien que germaniste, je ne prétends pas être fine connaisseuse de la vie artistique allemande contemporaine. Pourtant, lorsque je me suis rendue en cette fin d’été au bord du lac de Starnberg, pour revoir mon amie Karen, j’étais loin de penser que grâce à elle, j’allais éprouver une émotion aussi forte en découvrant la vie et l’œuvre de Lothar-Günther BUCHHEIM. Je gage que ce nom ne vous dit rien ? Certainement ! Mais rappelez-vous le terrible film « Das Boot », réalisé en 1981 par Wolfgang PETERSEN, à partir d’un récit... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]