Bigmammy en ligne

23 janvier 2008

Plaisirs retrouvés.....

J’avais oublié à quel point il est agréable de déjeuner en tête à tête avec Claude, dans un bistro « branché ». Pour la première fois depuis près de trois mois, je suis enfin sortie, en clopinant sur mes deux jambes et tout doucement, jusqu’au Café Vavin. Une atmosphère délicieuse. Durant le chemin, je redoutais toutefois d’être bousculée par tous les gamins…quelle animation ! Nous nous sommes régalés d’une côte de bœuf sauce béarnaise : une aberration diététique…mais cela fait tant de bien après ces semaines d’enfermement –... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 16:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 janvier 2008

Petits pots de crème au chocolat

Pour 6 pots de porcelaine (ramequins, mais on peut aussi utiliser des verres), il faut 50 cl de crème fleurette pour 250g de chocolat noir bien chargé en cacao. Faire bouillir la crème fraîche, casser le chocolat en morceaux. Faire fondre complètement le chocolat dans la crème, bien mélanger. Verser précautionneusement dans les petits pots. Faire prendre au réfrigérateur au moins deux heures. C’est tout de même meilleur que la Danette !  
Posté par mpbernet à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2008

Une communication totalement décalée....

Il est des mailings qui tombent on ne peut plus mal…..Je reçois ce matin une « lettre confidentielle » de mon banquier gestionnaire de portefeuille, qui m’adresse ses vœux, et qui me livre une analyse conjoncturelle des perspectives d’évolution des marchés boursiers en 2008 ! Soi-disant, les gestionnaires ont réduit l’exposition de leurs portefeuilles au risque « actions » et ne sont pas du tout investis dans des valeurs contenant des crédits « subprimes »…Alors, pourquoi le niveau du portefeuille baisse-t-il ? Il faut... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2008

Tarte aux pommes à la normande

Peler et couper des pommes en grosses tranches (préférer des fruits à chair ferme, voire un peu acidulée). Les faire blondir à la poêle avec un morceau de beurre. Garnir un moule d’une abaisse de pâte brisée sucrée. Piquer le fond à la fourchette. Faire préchauffer le four à 210° (th. 7). Déposer les quartiers de pommes sur le fond, saupoudrer d’un peu de cannelle en poudre.Dans un bol, mélanger deux jaunes d’œufs avec un petit pot de crème fraîche, 50g de sucre et un trait de Calvados. Verser sur les fruits et faire... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 janvier 2008

Vive les NTIC !

Difficile d’imaginer comment nous faisions avant l’introduction d’INTERNET…pourtant, on travaillait, on communiquait aussi ! Malgré les difficultés que nous avons à établir une liaison parlante grâce à Skype – je crois que le problème est localisé à Tokyo – j’ai pu chatter avec Florence il y a un instant. C’est l’heure du bain, les enfants sont enrhumés mais tout va bien. Le téléphone coûte très cher en effet, et l’important, c’est de se sentir en contact au même instant, au-delà des milliers de kilomètres qui nous séparent.... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2008

Des béquilles de course....

Voici exactement une semaine que je me suis effondrée et cassé le péroné. Je me sens plus vaillante côté cœur – et médicaments – et parviens à me déplacer dans l’appartement. Cependant, je pratique plus le canapé que le marathon. J’ai l’impression d’hiberner dans ma grotte (l’image amuse beaucoup Claude). Dès qu’elle a appris mon problème, mon amie Karen m’a fait envoyer par DHL le produit de son industrie : un modèle de béquille qu’elle et son mari Sigmar ont dessiné et développé en Allemagne, mais que l’on ne trouve pas de façon... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 janvier 2008

Un homme d'état au destin de roman

Sa vie est digne d’un roman à tel point que Balzac s’en est inspiré pour le personnage de Rastignac. Son père était un escroc et l’a abandonné. Il était d’une taille nettement inférieure à la moyenne. Il fut président de la République, bougeait sans cesse et pratiquait une éloquence d’une persuasion redoutable. Non, non, ce n’est pas celui auquel vous pensez….Il s’agit d’Adolphe Thiers, dont la biographie, sous la plume de Georges Valance, « Thiers, bourgeois et révolutionnaire » vient de paraître chez Flammarion (446... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 janvier 2008

Une fois n'est pas coutume

Je viens d’entendre dans l’escalier de l’immeuble la cavalcade caractéristique des services d’urgence, mais cette fois, ce n’est pas pour moi. C’est mon vieux voisin du dessus, qui est emmené par les pompiers, mais sur ses deux jambes, visiblement avec une plaie à la tête. C’est un des copropriétaires les plus âgés de la maison…son épouse et lui sont gardés à domicile par trois auxiliaires de vie se relayant nuit et jour. Ce doit être terrible de rompre un équilibre aussi précaire. En ce qui me concerne, je progresse un... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 10:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 janvier 2008

Côte de boeuf au four

On n’a pas toujours l’opportunité de cuire une côte de bœuf sur d’ardentes braises…Dans ce cas, on procède comme suit : faire préchauffer le four au maximum (th. 10, 290°) pendant environ une demi heure.Penser à sortir du froid la côte de bœuf au moins deux heures à l’avance. Ne pas saler mais poivrer sur toutes les faces, saupoudrer d’un peu de noix de muscade fraîchement râpée ou en poudre, un peu de piment d’Espelette.Utiliser une poêle en tôle (et surtout pas anti-adhésive !). Faire chauffer un tout... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 10:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 janvier 2008

Un clou chasse l'autre

L’avantage, avec ma fracture, c’est que ce nouvel avatar occulte les autres ennuis. Ainsi, au lieu de passer mon temps à guetter et écouter si mon cœur s’emballe ou s’arrête, je mets toute mon ingéniosité à placer un pied devant l’autre, ce qui est loin d’être évident. Dès que je quitte la position « à plat », la douleur vrille. Et le médecin orthopédiste m’a recommandé de marcher pour assurer la circulation du sang en retour. Donc je vaque dans l’appartement, sans pouvoir toutefois faire grand-chose le matin car je ne me sens... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :