Bigmammy en ligne

14 mars 2017

Monsieur & Madame Adelman, film de Nicolas Bedos

  Brillant ! Un amour qui dure 45 années, un survol des dérives de la société bourgeoise de ma jeunesse, un hymne vibrant à la beauté et à l’intelligence d’une femme au sourire irrésistible, l’auto dérision d’un auteur velléitaire, mauvais amant, colérique, infidèle et redoutant plus que tout l’ennui … Pour son premier film – mais ni son premier scénario, ni sa première pièce de théâtre à succès – Nicolas Bedos étonne et nous ravit. Même si on peut sans doute lui reprocher quelques longueurs (le film dure 2 heures), sa... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 mars 2017

Fécamp : le délirant Palais Bénédictine

Farfelu, époustouflant, émouvant, le Palais de la Bénédictine est un édifice caractéristique du goût pour l’historicisme éclectique prévalant chez les industriels de la fin du XIXème siècle. Un témoignage de l’architecture industrielle. Et franchement, ce monument érigé à la gloire d’une liqueur vaut le détour et même le voyage jusqu’à Fécamp … C’est pourquoi nous l’avons fait ! Son commanditaire est l’industriel Alexandre Le Grand. Déjà, on imagine les parents de ce bébé lui décernant ce prénom lors de sa... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 mars 2017

Merveilleuses falaises d'Etretat

Naturellement, visitant Fécamp, nous ne pouvions manquer de pousser jusqu'à Etretat ... Pour moi, c'est le site d'un roman que j'ai adoré dans ma jeunesse : l'Aiguille creuse de Maurice Leblanc ! J'ai une passion pour le personnage d'Arsène Lupin. Tout fait référence à ce personnages ici, et en plus, une étude approfondie par un des auteurs les plus vendus de notre paysage littéraire d'aujourd'hui : Michel Bussi. Une visite à Etretat s'imposait. Au début de l'après midi, le soleil était radieux. Las, quleques minutes... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
11 mars 2017

Un aller et retour rapide au bord de la mer

    Tel Mars qui rit entre les averses, nous nous sommes soudain décidés à aller respirer la mer au plus près de la capitale, plus précisément à Fécamp, avec deux objectifs majeurs : le palais de la Bénédictine et l'Abbaye de Jumièges, deux merveilles d'architecture, dans deux domaines fort différents. Juste une nuitée, donc, dans un hôtel très confortable, à la belle décoration de style maritime, aux sombres boiseries d'acajou rutilant comme sur les yachts, posé juste sur le port de plaisance, face au futur (?)... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 16:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
11 mars 2017

Filet de bar à la sauce aîgrelette

Le bar est un seigneur ... Qu'il convient de traiter comme tel. D'autant plus que, vendu en filets de grande taille (un filet pèse environ 250 g. et convient pour deux personnes) le prix en est relativement élevé. Mais à ce prix-là, on est assuré d'avoir affaire à un bar de ligne et non d'aquaculture - car ceux-ci ont des dimensions normées ! Mettre le four à préchauffer à 200° (Th : 7). Saler et poivrer le filet de bar côté chair. Commencer par saisir vivement le filet de bar sur son côté peau dans l'huile... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
10 mars 2017

Camille Pissarro, le premier des impressionnistes

Avec le mois de mars fleurissent les nouvelles expositions : un régal et un privilège pour les parisiens épris de peinture. Cette année, « Camille Pissarro, le premier des Impressionnistes » est à l’honneur, à Marmottan d’abord, puis au musée du Luxembourg avec « Pissarro à Eragny » très bientôt.   C’est donc une charmante rétrospective de ce peintre de la douceur des paysages champêtres de l’Ile-de-France, des ports de commerce normands, de vues de Paris depuis sa fenêtre. Plutôt moins souvent cité... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 mars 2017

Blake et Mortimer, mythes et conséquences

  Ce genre d’album, riche de multiples contributions et interviews d’aficionados de la série des Blake et Mortimer m’aide à réaliser que je ne suis pas seule à demeurer, malgré les années et même de plus en plus, raide dingue et totalement « accro » à ces personnages de bande dessinée de ma jeunesse. Car, 70 ans après leur création, et malgré leur caractère éminemment daté, Francis Percy Blake et Philip Mortimer n’ont toujours pas pris une ride. Et surtout, je me réjouis que, depuis la disparition de leur génial... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 mars 2017

Epaule d'agneau aux oranges et aux abricots

Un traitement tout en douceur de l'agneau qui s'apparente à un tagine, dans une sauce légère, de style sucré-salé. Pratique lorsqu'on ne sait pas très bien quand les convives arrivent, car le plat peut attendre ... Une épaule d'agneau - ici coupée en gros morceaux avec les os - convient pour 6 personnes. Ingrédients nécessaires : cannelle en poudre, miel, oranges, abricots secs, sel et poivre, piment d'Espelette, une dose de bouillon de volaille concentré, une petite botte de coriandre fraîche. Dans une cocotte en fonte,... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2017

L’intrépide chevauchée de Benjamin Disraeli, biographie de Charles Zorgbibe

La critique de Claude :   Charles Zorgbibe est un universitaire né en 1935, qui nous a donné de nombreuses biographies, comme celles de Metternich, Talleyrand, Wilson, Theodor Herzl, ainsi que des ouvrages sur les relations internationales et la construction européenne. Ses recherches l’ont conduit vers l’un des grands acteurs de la vie internationale au XIXème siècle, le britannique Benjamin Disraeli, à plusieurs reprises Premier Ministre de Sa Majesté la Reine Victoria. Pour ma part, j’ai lu cette biographie de Disraeli... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 mars 2017

Valentin de Boulogne au Louvre

Lorsque nous nous sommes pointés, la semaine dernière, la bouche en cœur et nos sésames « Les Amis du Louvre » en main, nous nous étions étonnés d’avoir à faire 20 minutes de queue avant de pouvoir accéder à l’exposition Vermeer … Et puis, dès le lendemain, tout a pris « en gelée » : tous les créneaux de visite étaient pleins jusqu’au dernier jour de l’exposition, il faut aujourd’hui réserver un créneau (aléatoire) de visite dont la contremarque est à retirer le matin même pour espérer pouvoir visiter... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 11:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,