Bigmammy en ligne

29 juin 2015

Petite sauce à l'aïl, comme au Liban

Profitons de la saison de l'ail nouveau, si blanc, si tendre ... Le meilleur vient de Lautrec. Voici une sauce très légère, pas piquante du tout, qui accompagne merveilleusement une côtelette d'agneau grillée ou tout autre viande rouge. Il faut éplucher deux têtes d'ail, si possible nouveau, sinon, couper les gousses (une quinzaine) en deux et enlever le germe. Les recouvrir d'eau et faire bouillir de 5 à 10 minutes. Egoutter et laisser refroidr. Placer les gousses dans un récipient à hauts bords, ajouter un peu de sel, le... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 10:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

29 juin 2015

Je me suis décidée pour un modèle !

Voilà, j'ai commencé un pull super compliqué pour notre Benjamin. Dans le style du blouson que je lui avais tricoté l'an dernier, avec des torsades et des losanges, en espérant que cette fois, le pull ne finira pas dans la machine à laver ... En fait, le point n'est pas si difficile qu'il en a l'air. Il est relativement lisible et logique et l'ouvrage "monte" vite. Il faut rester attentif et compter les points, car une seule maille décalée et il faut défaire tout le rang ... Exercice de patience, mais cela me détend.... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
28 juin 2015

Encres de Chine, polar chinois de QIU Xiaolong

Moi qui adore les polars à personnages récurrents, je viens de faire une découverte avec la série des enquêtes de l'inspecteur en chef Chen, qui se déroule à Shangaï, dans la société chinoise des années 90. L'auteur (62 ans), qui a personnellement souffert dans sa jeunesse de la Révolution Culturelle - son père étant accusé d'être un capitaliste - a émigré aux Etats-Unis après les événements de la place Tienan men. Il enseigne à l'Université de Saint-Louis. Son analyse, celle d'un acteur et d'une victime, nécessairement subjective... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 10:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 juin 2015

L'escadron volant, à Nérac

C'est un bistrot à tapas qui joue sur la jeunesse, et bénéficie d'un emplacement privilégié, juste devant la cour d'honneur du château de Jeanne d'Albret, sans en profiter pour exagérer sur les prix. Avec 4 plats et 3 desserts, de l'eau minérale - délicieuse eau des Abatilles, si légère, un verre de vin et un deux cafés, nous aovns déboursé 89 €. La terrasse est abritée du soleil, le service attentif et charmant - en référence à la troupe de jeunes et jolies femmes que Catherine de Médicis avait recrutée pour "câliner"... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 juin 2015

Au travail !

J'ai reçu ici ma commande de laines. 35 pelotes en tout ! Autant pour le plaisir d'avoir les mains occupées entre deux petits plats, deux bouquins et deux séances de repassage ... que pour soutenir l'entreprise Bergère de France, actuellement aux prises avec de très grâves difficultés économiques, familiales et juridiques. Une brouille entre deux héritiers qui tourne à la liquidation d'une des rares entreprises de Bar-le Duc, région déjà en grande difficulté au niveau de l'activité industrielle. Consternant quand on songe aux... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 14:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
27 juin 2015

Seul dans Berlin, roman par Hans Fallada

La critique de Claude : Curieux titre pour ce  roman, qui s’intitule, en version originale : « chacun est seul devant sa mort ». Il relate, non la résistance au nazisme, mais un fait de résistance isolé et discret : un vieux couple apprend en 1940 la mort au combat de son fils Otto. Jusque là sages contremaitres, plutôt suivistes en politique, Anna et Otto Quangel vont fabriquer et déposer un peu partout des cartes postales protestant contre l’inhumanité de ce régime qui sacrifie ses enfants. Autour... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juin 2015

Moulin des Tours de Barbaste

On l'aperçoit depuis la route qui mène d'Agen à Biarritz ... C'est une des constructions emblématique du Lot-et-Garonne et qui vaut la peine que l'on s'y arrête quelques instants pour descendre sur le pont roman à neuf arches qui longe le gué sur la Gélise. L'édifice, formidable, fut construit au XIVème siècle : à la fois moulin fortifié, lieu de stockage et tour de guet, château péager, symbole de la puissance des seigneurs d'Albret. Henri IV s'accomodait fort bien du sobriquet de "meunier de Barbaste" ... Une... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 juin 2015

Formes et couleurs à Nérac

Parmi les vieilles pierres, laissons-nous le temps d'admirer quelques détails.  Il suffit en effet de lever le nez en l'air. Ces animaux fantastiques qui s'affrontent, le serpent avalé par un oiseau, les armoiries ... Toute un bestiaire symbolique, souvent référé au texte de l'Apocalypse de Saint Jean, qui nous échappe désormais. Il me faudrait m'armer de courage et prendre la Bible ... Remontons aussi le temps avec ces mosaïques gallo-romaines, récupérées de la villa qui préexistait sur ce site d'exception.... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
25 juin 2015

Le château de la Maison d'Albret à Nérac

A l’origine, une construction quadrangulaire avec une grande cour intérieure et des tours d’angles, de fossés aménagés pour la pratique du jeu de paume.   Seule une partie de l‘aile nord et une tour-escalier sont encore debout, on suppose qu’il s’agit des appartements de Jeanne d’Albret et surtout une galerie en encorbellement et des petites pièces de garde-robe. Henri de Bourbon en fit sa capitale politique et y séjourna de 1576 à 1588. C’est un bel exemple de style Renaissance. On imagine mal que se tint... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 juin 2015

Oiseaux mouches ?

Je croyais jusqu'ici que ces micro oiseaux, dont il n'est pratiquement pas possible de voir les ailes tant elles battent à un rythme d'enfer (200 par minutes ?) étaient des colibris, mais en réalité, il n'y a de colibris qu'en Amérique ... Alors, comment nomme-t-on ces minuscules petits êtres volants qui viennent aspirer avec leur bec fin comme une aiguille le nectar des fleurs ? Il sont capables de voler en mode stationnaire, même à reculons, on les prend tout d'abord pour un gros bourdon avant de se... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :