Bigmammy en ligne

05 juin 2020

La pyramide de boue, polar d'Andréa Camilleri

  Andrea Camilleri (né en 1925) nous a quittés voici bientôt un an mais ses livres continuent à nous raconter la vie quotidienne dans la Sicile, cette si belle région hélas pourrie de l’intérieur par la Mafia. Cet épisode des enquêtes de Salvo Montalbano, paru en 2014, vient juste d’être traduit, toujours par son interprète exclusif, Serge Quadruppanin dans cette langue sicilo-française, qui lui est propre … un régal auquel on s’habitue vite.  Il pleut des trombes d’eau sur Vigatà. Ses chemins sont transformés en... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 juillet 2019

Andrea Camilleri (1925 - 2019) nous a quittés

    Il a quitté ce monde avant que je n’ai eu le temps de lire tous ses livres, quelle vergogne ! Disparu à 93 ans ce mercredi, on avait fini par imaginer qu’Andréa Camilleri resterait immortel. Homme de culture, il avait commencé une carrière d’écrivain sur le tard mais de manière fulgurante : son premier polar « La forme de l’eau » remporta immédiatement un énorme succès. En 1994, il avait déjà derrière lui une riche carrière d’homme de théâtre et de télévision et puis sa série centrée sur le... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
12 juillet 2018

Nid de vipères, polar de Andrea Camilleri

  Le Dottor Montalbano, commissaire de police de sa bonne ville de Vigatà, est confronté à un double crime, perpétré sur une seule victime. Certes le mort, Cosimo Barletta, est un ignoble salopard  qui a su se doter, sa vie durant, d’une collection d’ennemis, dont certains ont proféré par écrit des menaces de mort … De là à l’avoir proprement empoisonné puis abattu d'un coup de révolver … C’est une énigme. Barletta est un homme d’affaires particulièrement odieux : il pratique l’usure et ruine sans vergogne une... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 mars 2017

Jeu de miroirs, thriller par Andrea Camilleri

  Une nouvelle enquête de Salvo Montalbano se déguste toujours avec le même plaisir, rapide et intense. Jeu de miroirs n'échappe pas à la règle. Le commissaire est tout d'abord confronté à plusieurs explosions de bombes artisanales devant des boutiques vides. Les dégâts sont peu importants mais on se demande à qui s'adressent ces avertissements. Bien entendu, on pense à la rivalité séculaire entre les deux familles mafieuses qui se partagent le territoire et le négoce de la drogue ... Montalbano a une nouvelle voisine :... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 janvier 2017

La chasse au trésor, polar d'Andréa Camilleri

Retour dans la délicieuse ville sicilienne autant qu’imaginaire de Vigatà, dans les pas du commissaire Salvo Montalbano. Pour cet épisode, il connaît une notoriété non souhaitée en escaladant une échelle pour maîtriser un couple de vieillards retranchés au milieu d’un furieux bric-à-brac de bondieuseries, qui se sont mis à mitrailler la foule depuis leurs fenêtres. Car la télévision locale a filmé son ascension, et bien entendu la séquence a été reprise par les télévisions nationales. Il n’en demandait pas tant, car au milieu de... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
13 octobre 2015

L'Âge du doute, thriller d'Andrea Camilleri, tradui par S. Quadruppani

Chouette, on réédite une à une les enquêtes du commissaire Salvo Montalbano en format poche ! et je ne les ai pas encore toutes lues ... Du bonheur en perspective.   Je n’ai pas résisté en passant à la librairie et suis immédiatement retombée sous le charme du meilleur policier de Vigata, de Sicile, d’Italie, que dis-je, d’Europe …. Sans quitter – ou presque – le bord de la Méditerranée qu’il admire depuis la terrasse de sa maison de Marinella, ou les quais du port où ont fait escale un yacht et un navire de croisière... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

29 mars 2014

La piste de sable (2007) – polar d’Andrea Camilleri

Toujours traduit par Serge Quadruppanni, une enquête de Salvo Montalbano rééditée en janvier dernier dans un format de poche. Et d’emblée, on retrouve le dialecte sicilien si particulier, avec sa transposition spécifique en français par le talentueux traducteur, avec une prolifération de préfixes « a » devant verbes et substantifs, une profusion de formes pronominales … qui nous enchante ou nous hérisse. C’est selon, mais moi, j’aime. Salvo est maintenant âgé de 56 ans. Et il se rend compte qu’il devient presbyte. Il va... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 18:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
19 janvier 2012

Le champ du potier, polar d'Andrea Camilleri

Pause sicilienne en plein cours de lecture d’un pavé de 600 pages … avec le dernier livre traduit en français d’Andrea Camilleri : le Champ du potier. Une histoire complexe, provoquée par la découverte d’un cadavre coupé en morceaux dans une zone d’où on tire de l’argile. Le commissaire Salvo Montalbano, qui connait ses classiques, fait le rapprochement avec l’Evangile selon saint Matthieu qui décrit le suicide de Judas, après qu’il eut rendu les trente deniers à ses commanditaires. Ceux-ci décident alors de consacrer cette... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 décembre 2011

La forme de l'eau, polar d'Andréa Camilleri

La forme de l’eau, c’est celle du récipient dans lequel on la verse … Logique, non ? Comme la vérité, elle s’adapte donc au cadre. Ici, le cadre de ce premier polar de la série des enquêtes du commissaire Salvo Montalbano, c’est Vigàta, faux-nez de Porto Empedocle, dans la province d’Agrigente en Sicile. On vient de découvrir un mort dans un lieu particulièrement sordide : l’ancienne usine chimique complètement désaffectée, devenue le lieu de débauche et de tous les trafics de la ville proche. Ce sont les employés de la... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
05 novembre 2011

Intermittence, polar de Andrea Camilleri

Intermittence. On aime, et puis, tout  à coup, on n’aime plus. Première piste. On vit et tout à coup, tout s’arrête. Même quand on est un des maîtres du monde. Un roman court, dense, taillé au scalpel. Du Camilleri, mais sans le commissaire Montalbano. Cela se passe en Italie, mais cela pourrait tout aussi bien se situer partout ailleurs. Ce qui fait la spécificité de l’Italie, c’est sans doute la prédominance du sexe, la collusion du politique et la complicité des médias. Mais c’est surtout un scénario qui fera un bon thriller,... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,