Bigmammy en ligne

06 février 2019

Les chemins de la mer, roman de François Mauriac

  Vous connaissez mon angoisse de n’avoir plus rien à lire … alors que j’ai des milliers de livres à ma disposition dans mes différentes bibliothèques. C’était ma terreur d’hier quand je me suis rabattue sur les œuvres complètes des auteurs que je préférais dans les années 80 … en particulier François Mauriac. Je ne me souvenais pas avoir jamais entendu parler de ce roman paru en 1939 : c’est ce qui m’a attirée. Et j’ai été littéralement happée. D’abord, une scène d’ouverture époustouflante : une famille typique... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

25 novembre 2012

Thérèse Desqueyroux, film de Claude Miller d'après le roman de François Mauriac

Pour moi qui viens de lire à la suite cinq des premiers romans de François Mauriac, je me suis retenue de lire son Thérèse Desqueyroux, sachant que j’allais en voir la version posthume de Claude Miller. Malgré les décors et les paysages landais magnifiques, la fidèle reconstitution d’une maison bourgeoise de la fin des années 20 et la présence malsaine de ses hôtes naturels : garde-chasse, vieille tante sourde, employée servile … je ne sais ce qui manque à ce film : sans doute  une part de rythme et de méchanceté... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 novembre 2012

Le mystère Frontenac, roman de François Mauriac (1933)

Je continue ma lecture systématique de l'oeuvre de Mauriac ... Les Frontenac, une nouvelle famille, apparentée aux Péloueyre. L'auteur déroule ici, une fois de plus, son histoire personnelle et familiale : derrière le thème de l’immuable prégnance des liens familiaux, de l’entrelacement des branches de la famille, du poids de la continuation d’une entreprise, d’une tradition devenant parfois écrasante, c’est le destin d’Yves, jeune homme malingre, à la paupière tombante et à la poitrine étroite, mais hyper doué et  que... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
01 octobre 2012

Génitrix, roman de François Mauriac (1923)

L’autre face de la famille Péloueyre, celle de ceux qui sont athées, les Cazenave, parents de Jean, héros malheureux du Baiser au lépreux. Autrement dit, pour une fois, aucune digression sur les affres de la religion, les dévotions sans fin et le dilemme entre foi et chair … Mais c’est encore un huis clos, dans une demeure qui vibre à chaque passage du train, puisqu’elle est située en face de la gare, le long de la ligne Bordeaux-Sète. Le roman commence par la courte agonie solitaire de Mathilde, après une fausse-couche tardive.... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 18:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
30 septembre 2012

Le baiser au lépreux, roman de François Mauriac (1922)

Je continue mon survol de l'oeuvre de François Mauriac .... Premier succès littéraire de François Mauriac, cette longue nouvelle nous ramène dans un grand domaine des Landes, au sein de la famille très dévote de Jean Péloueyre, (23 ans) et de son père Jérôme, hypocondriaque. Jean est très laid, et il le sait. Il fuit les regards, craint les moqueries des filles, parle tout seul entre deux tics. Son seul loisir est la chasse aux pies, courir dans la lande … Jean pense qu’il ne se mariera jamais. Cependant, son père et le curé du... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
25 septembre 2012

La robe prétexte, roman de François Mauriac (1914)

C’est le deuxième roman de François Mauriac, publié en 1914, juste après le mariage de l’auteur. Il traite de  l’abandon de l’enfance chez un jeune intellectuel pétri d’humanités comme ce moment où le jeune romain quittait l’habit qui symbolisait l’enfance pour entrer dans l’âge adulte*. C’est ce qui arrive à Jacques, jeune orphelin qui vit entouré de bigots chez son oncle et sa tante, en compagnie de sa grand-mère adorée, de sa cousine Camille, d’une vieille bonne sœur et d’une dame de compagnie nécessiteuse et tricoteuse. La... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
21 septembre 2012

Le noeud de vipères, roman de François Mauriac (1932)

Un chef-d'oeuvre dévoré en moins de 24 heures ... La lecture est un plaisir absolu lorsque l'on a en main de tels monuments de la littérature française. Et dire que j'ai la collection entière des livres de François Mauriac dans ma bibliothèque ... C’est un roman de la maturité de François Mauriac, publié alors qu’il a 47 ans et déjà connu le succès, cinq ans après Thérèse Desqueyroux, à la veille de son élection à l’Académie française. « Oh, ne crois surtout pas que je me fasse de moi-même une idée trop haute. Je connais mon... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
16 août 2012

Un adolescent d'autrefois, roman de François Mauriac (1969)

Le dernier roman publié de son vivant par François Mauriac, en 1969. L’histoire d’un jeune homme nanti, qui commence à l’âge de dix-sept ans et se termine à Paris, cinq années plus tard. Un roman de jeunesse ?  Bien au contraire, celui d’un homme près de sa fin qui n’a plus rien à cacher de son initiation à la vie charnelle, de ses doutes mystiques, de ses inclinations. « Moi le jeune homme triste, qui s’éloigna parce qu’il avait de grands biens ». Quand on a visité Malagar, les lieux où François Mauriac vécut,... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 09:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,