Bigmammy en ligne

12 juin 2016

Diamant noir, film noir de Arthur Harari

  C'est un film lent, mais où la longueur  - près de 2 heures - se justifie pleinement : la patience d'une vengeance familiale le nécessite. Celle de Pier Ulmann qui ourdit la perte de la famille de son oncle, diamantaire à Anvers : celui qui a rejeté et spolié jadis son frère hyper doué, qui savait comme nul autre trouver la bonne façon de tailler le diamant, ce père que Pier retrouve mort, après une vie de déclassé.   Vivant d'expédients, Pier "travaille" de petits cambriolages pour... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 juin 2016

Elle, film de Paul Verhoeven

Elle, c’est Michèle (fantastique Isabelle Huppert), une femme mince et froide de presque cinquante ans qui a connu un traumatisme absolu dans sa prime enfance : son père a assassiné 27 personnes un soir de folie. Elle en est restée privée de sensibilité, dominante et cruelle, incapable de comprendre son grand fils, accro au sexe (encore le même fantasme du réalisateur de "Basic instinct"). Elle se défoule dans son métier : elle a créé avec une amie (Anne Consigny) un studio de jeux vidéo particulièrement violents... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mai 2016

Julieta, film de Pedro Almodovar

Surtout, ne pas se dépayser, rester encre un instant en Espagne avec le dernier film d'Almodovar. Et un nouveau portrait de femme à travers près de 30 années de sa vie. On fait sa connaisance à 25 ans, jeune professeur de civilisation antique faisant tourner la tête à ses élèves, mais pas que ... Dans un train qui  la conduit à Madrid - avant l'AVE ! - elle n'engage pas la conversation avec un homme qui, quelques instants plus tard, se suicide en se jettant du train. Violemment perturbée, elle se console avec un beau jeune... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2016

Café Society, fim de Woody Allen

C'est le 46ème film de Woody Allen. Je ne pense pas en avoir manqué beaucoup ... Malgré le grand âge du réalisateur, la légèreté et l'humour sont toujours présents. Un délicieux marivaudage, doublé d'une histoire d'amour intemporelle et finalement malheureuse pour ses protagonistes, cependant enchâssée dans une reconstitution éblouissante de l'Amérique de la fin des années 30 - décors et costumes somptueux, musique de jazz omniprésente.   Le héros est un jeune new-yorkais (Jesse Eisenberg) débarquant auprès de... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 mai 2016

Mr. Holmes, film de Bill Condon

Les aficionados des séries de la BBC, avec cette approche sourcilleuse du détail historique, ses paysages de falaises et l'ambiance so british de l'après-guerre ... adoreront ce film délicieusement hors du temps. En fait, il retrace la dernière enquête du célèbre détective qui, en 1947, frise les 93 ans. Sherlock Holmes vit désormais retiré avec ses abeilles dans une petite maison du Sussex avec sa gouvernante (Laura Linney), veuve d'un pilote de la RAF, et son jeune fils Roger (Milo Parker). Le docteur Watson,... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 mai 2016

Dalton Trumbo, film de Jay Roach

  Un nouveau biopic qui retrace la carrière du scénariste le mieux payé d’Hollywood, jusqu'à ce qu'il soit mis au ban de la profession entre 1947 et 1957, poursuivi par la commission des activités anti-américaines en raison de son adhésion au parti communiste américain entre 1943 et 1948. Hollywood vu par Hollywood, un classique … Mais ici, à travers cette histoire de liste noire, l’évocation concrète d'un épisode de l'après-guerre dont le jeune public doit avoir bien du mal à comprendre le contexte historique (mais... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 avril 2016

Le livre de la jungle, film d'animation de Jon Favreau

J’avoue, je n’ai jamais lu les nouvelles de Rudyard Kipling parues en deux volumes en 1894 … Je ne crois pas non plus avoir jamais vu en entier le dessin animé hyper-célèbre de Walt Disney sorti en 1967 – c’est l’année de mon mariage et nous n’avions aucun enfant sous la main à emmener au cinéma. Pourtant, les mélodies jazzy de la danse de Baloo et de la trompète de Louis Prima m’étaient encore très présentes en mémoire … et j’ai été ravie de les retrouver. Disney en détient les droits, ce sont des standards et il serait... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
17 avril 2016

Fritz Bauer, un héros allemand, film de Lars Kraume

  Le cinéma allemand n'en finit pas de remettre sur le tapis son histoire contemporaine, longtemps passée sous silence, celle de la République Fédérale des lendemains de la Secondde Guerre Mondiale. Avec ses "oublis", ses remises en selle des anciens cadres nazis dans l'indulgence générale afin de permettre la renaissance de l'économie allemande, et cependant, la volonté de certains survivants de mettre à jour la vérité des années noires, la responsabilité des tortionnaires envers les opposants politiques... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
13 mars 2016

Eperdument, film de Pierre Godeau

Dans un film, l'interprétation, même impeccable, ne suffit pas ...   Naturellement, même césarisés par ailleurs : Adèle Exarchopoulos est très belle, a un corps parfait et joue tout en nuances et Guillaume Gallienne, plein de sensibilité, amoureux naïf et crédule, prêt à tout risquer pour ses beaux yeux est particulièrement convaincant. Mais cela ne suffit pas à un scénario qui joue les redites et tire en longueur autour de scènes d'amour finalement un peu ennuyeuses. Ce qui frappe, c'est le réalisme des premières scènes... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 mars 2016

Saint Amour, film de Benoît Delépine et Gustave Kervern

Comment parler de la détresse humaine, de la solitude et de la difficulté de communiquer en faisant s’esclaffer les spectateurs : c’est tout l’art de Benoît Delépine et Gustave Kervern. Après le touchant « Mammuth » en 2010 que j’avais beaucoup aimé, j’avais été déçue du film « Le grand soir » réalisé par la même équipe décoiffante en 2012. Avec Saint-Amour, on retrouve une verve – très masculine – et des dialogues percutants, des situations surréalistes et pleines de tendresse. Une leçon d’optimisme, qui... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :