Bigmammy en ligne

06 mai 2008

VICHY ou les infortunes de la vertu

Une critique de Claude : 1940-1945 : Années érotiques, tome 1 de Patrick BUISSON (570 pages) Voilà, j’avoue, je l’ai lu ! Quoi ? Le livre de Patrick Buisson, vous savez, ce monsieur au crane rasé et aux idées…disons conservatrices, qui faisait les beaux jeudis de « Politiquement Show » sur LCI jusqu’à ce que sa nomination à l’Elysée nous prive de ses analyses décapantes. Patrick Buisson est historien, et son  livre s’appelle « 1940-45 : années érotiques, Vichy ou les infortunes de la vertu » ; il est édité par... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 février 2008

Une biographie de Konrad ADENAUER

Fiche de lecture établie par Claude. Une biographie de Konrad ADENAUER ELLIPSES, éditeur spécialisé dans les ouvrages universitaires (www.editions-ellipses.fr), vient de publier une biographie de Konrad ADENAUER, due à Sylvie GUILLAUME, professeur à l’université de BORDEAUX III. En 250 pages claires et bien écrites[1], nourries des récentes recherches allemandes, Sylvie GUILLAUME retrace la vie politique de ce « bon allemand » devenu un grand européen. Courageux, habile en politique, jaloux de son autorité, mais... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 janvier 2008

Des hommes d'Etat

Publié chez Grasset (450 pages). Je viens de terminer le journal de bord – 1er janvier 2005 – 6 mai 2007 – du plus proche conseiller de Dominique de Villepin, Bruno Le Maire, que j’ai lu d’une traite. Une chronique presque quotidienne du sommet de l’Etat, autour de trois figures emblématiques : un Président désabusé, vieillissant, indifférent, un premier ministre qui s’enfonce dans ses certitudes et ses maladresses, un Nicolas Sarkozy brûlant, habité par son ambition, enjôleur, et que l’auteur s’efforce de présenter sous le... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 janvier 2008

Un homme d'état au destin de roman

Sa vie est digne d’un roman à tel point que Balzac s’en est inspiré pour le personnage de Rastignac. Son père était un escroc et l’a abandonné. Il était d’une taille nettement inférieure à la moyenne. Il fut président de la République, bougeait sans cesse et pratiquait une éloquence d’une persuasion redoutable. Non, non, ce n’est pas celui auquel vous pensez….Il s’agit d’Adolphe Thiers, dont la biographie, sous la plume de Georges Valance, « Thiers, bourgeois et révolutionnaire » vient de paraître chez Flammarion (446... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :