Bigmammy en ligne

23 juin 2022

L'entrave, roman de Colette (1913)

C’est le deuxième roman que Colette publie sous son nom, en 1913, après La vagabonde … dont il est la suite, et avant Mitsou. Sa rédaction a été interrompue par la naissance de Bel Gazou, la fille de Colette et de son deuxième mari Henry de Jouvenel épousé en 1912. Mais pas vraiment une suite, si ce n’est la reprise de son héroïneet « double » : Renée Néré, actrice de music-hall. Cependant Renée a cessé toutes activités professionnelles à la suite d’un héritage qui lui prodigue une rente mensuelle lui permettant de... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 juin 2022

Gigi, nouvelle de Colette (1944)

  Avec Gigi, longue nouvelle publiée en 1944, Colette reboucle, après la série des Claudine le thème de l’adolescence et l’éveil de la connaissance du monde et des hommes chez la jeune fille. Claudine à l’école datait de 1900, Gigi se déroule en 1899, retour donc à la « Belle époque ». Gilberte – dite Gigi – est une jeune fille de seize ans élevée par sa grand-mère et sa tante, tandis que sa mère joue les cantatrices de second niveau à l’Opéra comique. On ne la voit pas, on entend simplement ses vocalises.   ... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 juin 2022

Guerre, roman de Louis-Ferdinand Céline

  La seule fois où j’ai tenté de lire Céline – et je ne me souviens plus de quel titre il s’agissait – le livre m’est rapidement tombé des mains. Est-ce parce que j’étais trop jeune pour en apprécier l'originalité et la radicalité du style ou plutôt en raison de ses immondes écrits antisémites, selon les termes de Serge Klarsfeld ? Sans doute les deux. Louis-Ferdinand Destouches dit Céline (1894 – 1961), lauréat du prix Renaudot en 1932 pour Voyage au bout de la nuit, est considéré comme l’un des plus grands novateurs... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
08 juin 2022

La plus secrète mémoire des hommes, roman de Mohamed Mbougar Sarr

  Je n’ai pas acheté ce livre parce qu’il avait remporté le Goncourt 2021 mais parce que ce jeune auteur (31 ans !) était sénégalais. Et je ne fus pas déçue du voyage … J’en avais lu des critiques louangeuses, et surtout le fait que l’auteur s’était vaguement inspiré du destin brisé d’un écrivain malien, Yambo Ouologuem (1940 – 2017), lauréat du prix Renaudot, dont j’avais beaucoup aimé le roman « Le devoir de violence », dans les années 70. Le sens secret de cette histoire complexe est sans doute l’ambigüité... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juin 2022

Un été avec Colette, par Antoine Compagnon, de l'Académie française

  Une courte et passionnante biographie de l’immense écrivaine de la même génération que Claudel, Gide, Proust Valéry et Péguy, tous nés entre 1868 et 1873 : Colette, illustrée par des morceaux bien choisis de ses écrits. Elle fut la plus insolente, la plus transgressive, et la plus populaire de cette époque riche en écrivains. Sa vie extraordinaire de journaliste, d’auteure, d’artiste de music-hall, de danseuse nue, mais aussi de rédactrice publicitaire, de créatrice de produits de beauté fut à elle seule digne d’un... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 avril 2022

Chéri, roman de Colette (1920)

    C’est la fin d’une histoire d’amour. La belle époque, c’est aussi le triomphe des « Grandes horizontales », courtisanes de haut vol qui bâtissaient leur fortune grâce à de richissimes amants qui les arboraient comme des trophées. Le décor est planté : les hôtels particuliers de Neuilly, de l’avenue Bugeaud, les intérieurs surchargés de pampilles, de lourdes draperies où s’affaire une armée de domestiques : chauffeur, concierge, femme de chambre, cuisinière … Léa de Lonval est une de ces courtisanes.... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 avril 2022

Mitsou, ou comment l'esprit vient aux filles, roman de Colette

Lorsque je suis soudainement « en panne » de nouveaux livres, je me tourne soit vers Zola – dont je n’ai pas terminé l’œuvre complète, soit vers Colette, dont les douze romans publliés sous son nom (et pas celui de son mari) sont rassemblés en édition du Livre de Poche. A la fois longue nouvelle et court roman, pièce de théâtre et roman épistolaire, Mitsou vaut surtout pour son sous-titre : Comment l’esprit vient aux filles. Les Minoteries Italo-Tarbaises et les Scieries Orléanaises Unifiées n'auront laissé à la... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 mars 2022

Le Christ recrucifié, roman de Nikos Kazantzaki (1948)

  Pourquoi exhumer un chef-d'oeuvre rédigé en 1948 par un des piliers de la littérature européenne : Nikos Kazanztaki(s) (1883 – 1957), dont l’œuvre la plus célèbre demeure Alexis Zorba, magistralement incarné à l’écran par Antony Quinn en 1964 ? Parce que c’est le premier roman que j’ai lu en classe de seconde et que je l’avais totalement oublié alors que c’est LE livre qui déclencha mon addiction à la lecture. Plusieurs de mes condisciples en parlaient, je me le suis procuré à la bibliothèque … et je ne l’ai plus... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 mars 2022

Bande dessinée : un art où la France s'illustre au nveau mondial

        J’emprunte (j'espère qu'il ne m'en teindra pas rigueur) à Pierre Loungheretti, Directeur général de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image ces éléments d’information sur l’expansion du 9ème art, exposés dans un article paru dans le dernier numéro de la revue mensuelle des anciens de l’ENA consacré aux nouvelles pratiques culturelles de notre pays. Le développement artistique et économique de la BD est l’un des phénomènes les plus frappants du paysage culturel de notre époque,... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 mars 2022

Pas de littérature ! polar de Sébastien Rutés

Un polar décapant, publié dans la collection noire de Gallimard, le diamant noir de l’édition du genre ? Bien plus que cela : une sorte d’ovni littéraire (en dépit de son titre), un exercice de style sur l’essence même de l’écriture, du langage, de la relation complexe entre l’auteur et le lecteur, et surtout le sens profond de la traduction et/ou adaptation. Un collage astucieux aussi, bourré de références qui « parlent » aux aficionados de Raymond Chandler et de son génial adaptateur Boris Vian. Des décors qui... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,