Bigmammy en ligne

16 juillet 2021

Littérature guerrière # 1 : 08/15 par Hans Helmut Kirst

Il faudra sans doute qu’un jour je me fasse analyser pour comprendre pourquoi je suis aussi avide de lectures portant sur les deux guerres mondiales ? Qui s'en soucie encore de nos jours ? Essais, biographies, récits, romans aussi bien étrangers que français, tout me passionne. Bien évidemment, c’est une façon de me souvenir de mon père et des combats qu’il a traversés. Ou peut-être l’ambiance internationale devenant de plus en plus anxiogène … Un troisième élément : les tas de livres qui dorment dans mes bibliothèques et... [Lire la suite]

05 mai 2021

Les coups tordus de Churchill, témoignage de Bob Maloubier

  Coups fourrés, enfumage, billards à bandes multiples, désinformation … Bob Maloubier (1923 -2015) fut un artiste du genre. Son témoignage sur les coups tordus du célébrissime Winston a donc d’autant plus de poids et sonne vrai. L’homme d’action, qui fut, après son départ de l’Armée, une « barbouze » en Afrique, ne manque pas d’humour ni d’un style qui fleure bon le roman d’espionnage, sauf qu’ici, les histoires qu’il raconte et les personnages qu’il cite – les héros comme les salauds – ont réellement existé et ce... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 mars 2021

La guerre d'Espagne et ses lendemains par Bartolomé Bennassar

  Bartolomé Bennassar (1929 - 2018) analyse le conflit espagnol depuis ses origines jusqu’à ses prolongements avec une précision et une objectivité dignes de l’historien qui s’intéresse aux faits et à leurs conséquences et non aux partis pris politiques.  Avec les ouvrages d’Hugh Thomas et Antony Beevor, c’est un ouvrage de référence, aussi facile que passionnant à lire. Il décrit les phases du Mouvement franquiste et les différentes batailles qui l’ont conduit à la victoire. Mais là n’est pas l’essentiel. Ce que... [Lire la suite]
25 février 2021

Le saboteur, biographie par Paul Kix

Une courte biographie d’un jeune aristocrate héros de la Résistance, racontée par un journaliste américain qui se fait historien des noires années de la « France combattante ». Robert de La Rochefoucauld (1923 – 2012), descendant d’une célèbre famille noble – un de ses surnoms de guerre, donné par ses camarades, sera « Maxime » - n’accepte pas la défaite de 1940. Il quitte le château familial pour rejoindre Londres – en passant par l’Espagne et le terrible camp de Miranda – puis est recruté, avec l’accord du... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 14:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 janvier 2021

Les guerres napoléoniennes, par Alexander Mikaberidze

2021 sera l’année Napoléon (15 août 1769 – 5 mai 1821). « Les guerres napoléoniennes, une histoire globale » est paru en novembre 2020. Et, comme le dit Thierry Lentz, Directeur de la Fondation Napoléon « Personne ne pourra comprendre cette époque sans avoir lu cet ouvrage. » Le propos de ce pavé de plus de 1000 pages est de démontrer comment et pourquoi les guerres napoléoniennes et ceux qui les ont conduites ont influé sur le cours de l’histoire dans le monde entier. Né en 1978 en Géorgie, l’auteur enseigne... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 novembre 2020

Les grandes erreurs de la seconde guerre mondiale, ouvrage collectif sous la direction de Jean Lopez et Olivier Wieviorka

  Une toute autre façon de voir les choses, ou comment la propagande – de la part de tous les belligérants - a réussi à transformer des échecs en victoires. Ce qui est encore le cas aujourd’hui … Il est naturellement plus facile d’analyser les événements qui se sont déroulés depuis plus de 70 ans, à la lumière de tout ce que la recherche historique a produit à l’aide des archives, mémoires et rapports divers … Dans le feu de l’action, on mesure mal la globalité des situations dramatiques dans laquelle les belligérants se... [Lire la suite]
31 décembre 2018

Jacques Tardi et moi, des liens invisibles ...

Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag IIB, Tome 3.     Je tente de me souvenir de ma première lecture des folles aventures d’Adèle Blanc-sec, dans les années 70. C’est de là que vient ma passion pour l’œuvre graphique de Jacques Tardi. J’en ai lu et je conserve tous les épisodes, et puis ensuite les adaptations des polars de Léo Malet et de Jean-Patrick Manchette, Daniel Pennac. J’ai aussi beaucoup aimé « Le cri du peuple ». J’ai laissé de côté les albums sur la Grande Guerre, que je... [Lire la suite]