Bigmammy en ligne

03 octobre 2012

La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry arriva le mardi ... roman de Rachel Joyce

Si Babelio ne m’avait pas envoyé ce livre contre l’engagement d’une critique, je pense que je ne l’aurais jamais entamé. Car jamais les livres « vendus » à grand renfort de publicité radiophonique comme étant « le roman de l’année » ne me tentent. Au contraire. Et, une fois avoir tourné la dernière page, je ne sais toujours pas si j’aurais eu tort ou pas. C’est une histoire en forme de parabole. Harold est un retraité qui toute sa vie fut un homme dépassé. Sa mère a plaqué son père quand il avait treize ans, il... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 octobre 2012

Génitrix, roman de François Mauriac (1923)

L’autre face de la famille Péloueyre, celle de ceux qui sont athées, les Cazenave, parents de Jean, héros malheureux du Baiser au lépreux. Autrement dit, pour une fois, aucune digression sur les affres de la religion, les dévotions sans fin et le dilemme entre foi et chair … Mais c’est encore un huis clos, dans une demeure qui vibre à chaque passage du train, puisqu’elle est située en face de la gare, le long de la ligne Bordeaux-Sète. Le roman commence par la courte agonie solitaire de Mathilde, après une fausse-couche tardive.... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 18:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
30 septembre 2012

Le baiser au lépreux, roman de François Mauriac (1922)

Je continue mon survol de l'oeuvre de François Mauriac .... Premier succès littéraire de François Mauriac, cette longue nouvelle nous ramène dans un grand domaine des Landes, au sein de la famille très dévote de Jean Péloueyre, (23 ans) et de son père Jérôme, hypocondriaque. Jean est très laid, et il le sait. Il fuit les regards, craint les moqueries des filles, parle tout seul entre deux tics. Son seul loisir est la chasse aux pies, courir dans la lande … Jean pense qu’il ne se mariera jamais. Cependant, son père et le curé du... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
25 septembre 2012

La robe prétexte, roman de François Mauriac (1914)

C’est le deuxième roman de François Mauriac, publié en 1914, juste après le mariage de l’auteur. Il traite de  l’abandon de l’enfance chez un jeune intellectuel pétri d’humanités comme ce moment où le jeune romain quittait l’habit qui symbolisait l’enfance pour entrer dans l’âge adulte*. C’est ce qui arrive à Jacques, jeune orphelin qui vit entouré de bigots chez son oncle et sa tante, en compagnie de sa grand-mère adorée, de sa cousine Camille, d’une vieille bonne sœur et d’une dame de compagnie nécessiteuse et tricoteuse. La... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
24 septembre 2012

Un roman français, autobiographie de Fréderic Beigbeder

Le titre est bien grandiloquent pour l’autobiographie d’un homme de 42 ans … Il s’explique par les origines sociales de son auteur : des familles aristocrates en fin de course mais toujours attachées aux bonnes manières, des bourgeois talentueux ayant réussi dans l’exploitation de maisons de santé … Ainsi le jeune Frédéric n’aura pas manqué de confort dans sa jeunesse. Seulement voilà … Très jeune, lui et son frère aîné de quelques mois, ont vécu la douloureuse absence du père et donc le divorce de leurs parents. Ce récit, ces... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
23 septembre 2012

l'amour des bibliothèques

Il y a de nombreuses années, quand j'exerçais la sympathique fonction de responsable de communication, j'avais testé un prestataire de services dont la mission auto-attribuée et sans doute auto-réalisatrice était le relookage des équipes commerciales. Ou comment ne pas commettre de faute de goût en se présentant à un prospect ou à un client, lui proposer la meilleure image de soi (habillement, maquillage, coiffure) afin de le persuader de conclure un contrat ... Intriguée, j'assistai avec de nombreux donneurs d'ordre potentiels à... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 11:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

21 septembre 2012

Le noeud de vipères, roman de François Mauriac (1932)

Un chef-d'oeuvre dévoré en moins de 24 heures ... La lecture est un plaisir absolu lorsque l'on a en main de tels monuments de la littérature française. Et dire que j'ai la collection entière des livres de François Mauriac dans ma bibliothèque ... C’est un roman de la maturité de François Mauriac, publié alors qu’il a 47 ans et déjà connu le succès, cinq ans après Thérèse Desqueyroux, à la veille de son élection à l’Académie française. « Oh, ne crois surtout pas que je me fasse de moi-même une idée trop haute. Je connais mon... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
20 septembre 2012

Jacquou le Croquant, roman d'Eugène Le Roy (1899)

Je me souviens avoir lu ce classique de la littérature rustique voici vingt-cinq ans, lorsque j’achetai notre maison de Lot-et-Garonne, à la lisière de cette forêt Barade qui sert de cadre à ce roman. Mais malgré les deux adaptations télévisuelle (Stellio Lorenzi en 1969) puis cinématographique (Laurent Boutonnat en 2007) qui ont eu un certain succès, je ne me souvenais plus de l’intrigue et j’ai éprouvé un vif plaisir à relire cette terrifiante épopée jusqu’à sa fin, heureusement favorable pour le héros. Plus même, en lisant dans... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 septembre 2012

Rien de grave, roman de Justine Lévy

Comme il est difficile d’exister quand on est la fille d’un homme surdoué, hyper-médiatisé, et qu’on a épousé un homme-enfant, lui aussi, intelligent, beau et égocentrique ! C’est ce qui arrive à Louise, jeune écrivaine douée mais qui doute complètement de son talent, persuadée de ne jamais pouvoir être à la hauteur. Il faut dire que cette pauvre petite fille est riche d’une famille encombrante. Sa mère, ancienne beauté fantasque à peine plus âgée qu’elle, se meurt doucement d’un cancer du sein, son père, dandy pourfendeur... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
16 septembre 2012

Brazzaville Beach, roman de William Boyd

La critique de Claude : Brazzaville Beach est presque une œuvre de jeunesse de William Boyd (son cinquième roman, publié en 1990). Pourtant c’est un roman très achevé, où s’entrecroisent habilement deux histoires différentes. Au centre, comme presque toujours chez l’auteur, un héros anglais, ici une héroïne, intelligente et sensible, qui va devoir faire preuve d’habileté (ingenuity), de courage et de cœur pour gérer des évènements lourdement contraires. Elle s’appelle « Hope » (l’Espérance) et sa sœur ainée, qui est... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :