Bigmammy en ligne

27 août 2013

La vie aux aguets, roman par William Boyd

La critique de Claude : Je me suis mis a relire, depuis l’an dernier, les romans de mes auteurs préférés, en premier lieu William Boyd, né en 1952, à ce jour responsable d’une bonne quinzaine de chefs d’œuvre. Comme toujours, Boyd raconte : ce n’est pas une longue méditation mais une histoire, mieux encore des histoires enchevêtrées et qui s’expliquent les unes les autres. Oserai-je l’écrire en France (où c'est un sujet de mépris pour un livre) : il est des moments où vous ne lâchez plus le livre… Ici, comme souvent,... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

24 août 2013

La clarté de la lune, par Lian Hearn

J’ai toujours un grand coup de vague à l’âme quand je tourne la dernière page d’un roman à épisodes qui m’a captivée tout un été. Voici donc le dernier volet de l’histoire particulièrement mouvementée d’Otori Takeo narrée par lui-même, l’accomplissement de la prophétie d’une vieille femme lui annonçant qu’il devrait en passer par quatre victoires et une défaite pour trouver et faire partager la paix autour de sa famille et dans ses domaines reconquis. Cependant, la porte à des développements ultérieurs reste  ouverte :... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 août 2013

Deux romans d'Evelyn Waugh : Hommes en armes et Officiers et gentlemen

La critique de Claude : Evelyn Waugh est un auteur anglais né en1903 et mort en 1966 : autant dire qu'il fait partie de l'histoire...On le trouve, par exemple, dans le passionnant "Any human heart" de William Boyd, comme jeune écrivain catholique un peu snob et méprisant. Robert Laffont vient de rééditer dans sa collection « Pavillons Poche » ses deux romans sur les années de guerre 1939 et 1940. Le héros s'appelle Guy Crouchback, littéralement "dos rond". Issu d'une grande famille catholique en voie de déclin, âgé de... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 juillet 2013

La vérité sur l'Affaire Harry Quebert, thriller de Joël Dicker

Voilà un livre qui s’inscrit comme l’un des plus gros tirages de l’année dernière, tout à tour salué comme un chef-d’œuvre ou comme une mystification, un pastiche de la littérature américaine contemporaine bâti à coup de marketing mais couvert de prix littéraires – dont celui de l’Académie Française … et dont l’auteur est un jeune écrivain suisse de 27 ans, qui en est à son deuxième roman. Alors, je le confesse, après avoir tourné la dernière page, je suis restée un bon moment sonnée, abasourdie par un tel talent, le style, la... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mai 2013

Back to blood (Bloody Miami), de Tom Wolfe

La critique de Claude :   Après un chef d'œuvre, le Bûcher des vanités (1987), et quelques bons livres, sur les cosmonautes (L'étoffe  des héros), les hommes d'affaires d'Atlanta (Un homme, un vrai) ou les étudiants alcooliques des grandes Universités (Moi, Charlotte Simmons), Tom Wolfe livre un portrait de Miami, cette métropole tropicale étouffante dont nous connaissons les gratte-ciel par la série Les experts et les alléchantes annonces immobilières.   Il le fait à travers quelques personnages hauts en... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 avril 2013

Encre brute, roman par Jérôme Baccelli

Il était une fois un calife aussi sanguinaire que frustre, dont l’unique objectif était d’être reconnu comme écrivain. Il ne savait que massacrer ses semblables, il provoqua donc une guerre de huit années contre ses voisins, qui laissa les deux peuples exsangues. Mais l’inspiration ne vînt toujours pas. Alors, il s’attacha le talent d’un poète emprisonné, mais son roman, même réécrit, fut également un désastre … L’encre brute, c’est l’or noir et ici, c’est un conte : celui de l’histoire entrecroisée d’un jeune et brutal... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 mars 2013

In one person, roman de John Irving

La critique de Claude :   « En une personne » peuvent se conjuguer plusieurs êtres, comme chez Bill, ce jeune homme issu d’une famille de First Sister, tranquille cité rurale du Vermont, vouée à la forêt, aux scieries et à un Collège universitaire renommé. Dans cette famille un peu bizarre, on se passionne pour le théâtre amateur, surtout quand il permet de s’habiller comme le sexe opposé, et pour la lutte, sport universitaire cher à l’auteur. Mais rassurez-vous, les dames de la famille sont très « comme il faut » Bill... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mars 2013

Rencontre avec un auteur : Michel Bussi

C’est un privilège de rencontrer un auteur dont on vient d’apprécier le livre. En l’occurrence, Michel Bussi (né en 1965), l’auteur de « Nymphéas noirs », un polar qui m’a captivée. Cette rencontre était organisée par Babelio, au siège de son éditeur, les Presses de la Cité. Une très intéressante expérience avec un homme au regard crépitant d’intelligence, qui s’est livré sans contrainte aux questions de quelques lecteurs. Nous n’étions pas nombreux, nous avons donc pu l’interroger de façon très libre. L’homme... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 février 2013

Celui que Jupiter veut perdre, il le rend fou ...

En exergue, une citation qui s'applique particulièrement bien à la nouvelle "affaire DSK" .. .et ici, celle du livre "Belle et Bête" : « Tu étais vieux, tu étais gros, tu étais petit et tu étais moche. Tu étais machiste, tu étais vulgaire, tu étais insensible et tu étais mesquin. Tu étais égoïste, tu étais brutal et tu n’avais aucune culture. Et j’ai été folle de toi. Non pas qu’il y ait un rapport de cause à effet entre tes défauts et les sentiments océaniques que j’ai éprouvés. C’est une curieuse coïncidence. Même au temps où... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 10:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
12 février 2013

Je vais passer pour un vieux con, par Philippe Delerm

C’est à la fois ma première expérience d’un audio-livre et d’un ouvrage de Philippe Delerm. Une étrange sensation : pour moi, mais je dois être extraordinairement rétrograde, un livre est fait pour être lu. J’ai décidé, là, de consacrer les deux fois cinquante minutes nécessaires, à seulement écouter. La voix et le talent du lecteur, Pierre Arditi, apporte mille nuances à ces courts textes ciselés qui nous apportent ces mille et une touches aussi justes que cruelles, et ressortent d’un magistral talent de maniement de la langue... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,