Bigmammy en ligne

23 mars 2012

Fouché, biographie par Stefan Zweig

La critique de Claude :   Stefan Zweig (1881-1942), est déjà un romancier et poëte célèbre, combattant de la paix aux côtés de son ami Romain Rolland, lorsqu’il aborde la biographie : il raconte la vie de grands auteurs contemporains (Emile Verhaeren, Romain Rolland, Marceline Desbordes-Valmore), puis de personnages historiques marqués par la tragédie : Marie Antoinette, Marie Stuart. Comment s’est-il intéressé au symbole de la « basse police » qu’est Joseph Fouché,... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 mars 2012

Les tiroirs parlent

J'ai parlé hier de mes tiroirs regorgeant de travaux en cours. Mon amie poétesse m'a envoyé ce joli poème que je vous fais partager :   Les tiroirs parlent ! Ils ont une âme les tiroirs, Ils entassent Des liasses, Ils empilent des films, Ils craquent dans le noir Les tiroirs du buffet ou de l’armoire Endormis dans le grenier De votre jolie maison D’enfance ou de vacances, Ils racontent votre histoire, Ils pleurent sans raison  les tiroirs A la seule pensée D’être un jour éloignés De leurs secrets Témoins... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 14:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
07 mars 2012

La pierre et le sabre, roman de Eiji Yoshikawa

« La durée d’une vie n’est qu’un intervalle insignifiant dans le cours infini du temps. » Ainsi s’exprime le héros de cette épopée en forme de succession de courts épisodes, le célèbre ronin itinérant Miyamoto Musashi, à la veille d’affronter un combat qu’il pense mortel, et  qui cherche la Voie du sabre (ou Kendo) à travers le Japon du début du XVIIème siècle. La Pierre et le Sabre est le premier des deux volumes de ce roman basé sur l’histoire d’un célèbre escrimeur, Miyamoto Musashi (1584-1645) dont l’auteur Eiji... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 16:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 février 2012

Le parler des métiers, par Pierre Perret

Il y a des livres que l’on découvre lorsqu’on a le temps de choisir, et moi, j’en ai plein ma bibliothèque, achetés ou offerts en prévision de la retraite. Des livres à prendre de temps en temps, comme un vieil alcool, pour s’en délecter. Celui-ci fut un cadeau de Noël de ma fille aînée …. Un dictionnaire thématique et alphabétique tout ce qu'il y a de plus sérieux, une mine d'or pour les écrivains, je présume. Un régal et un bon moyen d’enrichir son vocabulaire en tous les cas. Bien sur, ce n’est pas tous les jours que vous aurez... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
02 février 2012

Les fortins de Venise, roman historique par Pierre Legrand et Claudine Cambier

  D’abord, c’est un pavé de 722 pages. Il faut donc le temps de l’assimiler. Et on imagine difficilement la somme de documentation et de recherches qu’il a fallu à ses auteurs, Pierre Legrand et Claudine Cambier, pour nourrir ce grand’œuvre. Nous voici transportés dans la Sérénissime, entre 1509 et 1514, et toute l’intrigue part de et aboutit à un tableau énigmatique du Titien « L’amour sacré et l’amour profane ». L’héroïne est une belle jeune femme aux yeux de miel, douée, cultivée, forte et sensible : Laura... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 janvier 2012

L'Intranquille, autobiographie par Gérard Garouste

J’ai acheté ce court livre pour mieux comprendre Gérard Garouste, peintre aujourd’hui mondialement connu, particulièrement apprécié de mon gendre Nicolas. Je l’avais découvert grâce à lui, sans toujours saisir ce qui, dans cette peinture figurative et narrative à la manière de Dali, interpelle aussi violemment le spectateur d’un tableau bourré de références, pétri d’hallucinations, secoué de nuages inquiétants. mais le sous-titre de l'ouvrage est en lui-même éclairant : Autoportrait d'un fils, d'un peintre, d'un fou Gérard Garouste... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 11:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

21 janvier 2012

Liaisons dangereuses, une oeuvre, deux films

Un roman classique, deux films pratiquement sortis en même temps, deux adaptations différentes et somme toute, parfaitement complémentaires. Les liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos ont donc donné, à la fin des années 90, deux œuvres cinématographiques magnifiques : Stephen Frears sous le titre « Dangerous liaisons » en 1988 et Milos Forman, en 1989 avec « Valmont ». Nous venons de les revoir à la suite, justement après avoir vu au théâtre la nouvelle version pour la scène de John Malkovich. ... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 janvier 2012

Un homme de tempérament, roman par David Lodge

La critique de Claude : David Lodge, c’est ce professeur de Littérature anglaise, né en 1935, qui, dans  « Un tout petit monde », (1984)  nous a conté les aventures tragi-comiques des professeurs de littérature anglaise – et quelques autres disciplines -, qui promènent leur libido de colloque scientifique en congrès universitaire. Il nous les avait déjà montrés étudiants, soumis aux affres du « Comment ne pas aller trop loin ? » (1980), qu’ont connu tous les jeunes gens avant l’ère de la pilule, et... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 10:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
15 janvier 2012

Les liaisons dangereuses, mise en scène par John Malkovich

Cela va sans doute être LE spectacle qu'il faudra avoir vu cette saison. Nous le devons à l'intelligence de John Malkovich. Après avoir incarné Valmont en 1988 dans Les Liaisons dangereuses de Stephen Frears, aux côtés de Glenn Close, Uma Thurman et Michelle Pfeiffer, il n’a visiblement pas oublié ses émotions. Cet acteur et metteur en scène merveilleux, amoureux de la France, vient nous donner sa vision de cet immortel et unique chef d’œuvre de Pierre Choderlos de Laclos, adapté pour le théâtre par Christopher Hampton. ... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
09 janvier 2012

L'art français de la guerre, roman d' Alexis Jenni

Il n’est vraiment pas dans mes habitudes d’acheter le prix Goncourt. Bien au contraire. J’ai fait une exception cette année, parce que j’ai lu de bonnes critiques et que j’étais fascinée de savoir qu’il s’agissait d’un premier roman, publié tout de suite chez Gallimard, écrit par un professeur lyonnais de Sciences Nat, un peu Monsieur Tout-le-Monde, en somme. Tout dans ce livre est contenu dans son titre. On y parle d’art – ici c’est la peinture chinoise, à l’encre noire – d’identité française – donc du concept fumeux de race – et de... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,