Bigmammy en ligne

05 septembre 2020

Première promenade dans notre quartier ...

Fantastique luminosité dans Paris hier après-midi ... Naturellement, nous ne pouvions pas éviter la traversée du Luxembourg, notre jardin pas secret et pas privé ... encore que ! Pas trop de monde en ces heures où les enfants sont encore à l'école, et peu d'étudiants. Mais de la vie, du mouvement. La chaleur ... Les boulistes, les joueurs d'échecs, les lecteurs  - qui sont le plus souvent des lectrices - sur les bancs. L'automne est en embuscade : on profite encore d'une symphonie de verts tendres ou profonds mais les... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

02 septembre 2020

Les Mal partis, roman de Sébastien Japrisot

Rendez-vous annuel de la rentrée littéraire. Moment capital pour ces nouveaux auteurs d'un premier roman ... Coup d'oeil soixante-dix ans en arrière avec cette pépite ... Un premier roman d’amour fou, publié par un tout jeune homme en 1950 – Jean-Baptiste Rossi est alors âgé de 19 ans – cet écrivain et scénariste que nous connaissons mieux sous le pseudo de Sébastien Japrisot (Compartiment tueurs, la Dame dans l’auto, l’été meurtrier, Adieu l’ami, Un long dimanche de fiançailles … entre autres). Un premier amour, flamboyant,... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
01 août 2020

Les Conquérants, sonnet de José Maria de Hérédia

Et si on commençait ce mois d'août par un poème ? Aujourd'hui, juste une réminiscence de mon enfance ... avivée par la découverte récente du buste du poète dans un recoin du jardin du Luxembourg.   Les Conquérants Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal, Fatigués de porter leurs misères hautaines, De Palos de Moguer, routiers et capitaines Partaient, ivres d’un rêve héroïque et brutal.     Ils allaient conquérir le fabuleux métal Que Cipango mûrit dans ses mines lointaines, Et les vents alizés... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 juin 2020

L'énigme de la chambre 622

Sauf rares exceptions, je ne critique un livre qu’après l’avoir lu jusqu’à la dernière page … Même lorsque, comme pour le dernier en date de Joël Dicker, il en comporte plus de 500 … Mais là, je dois concéder que j’ai dû me forcer. Autant j’avais été enthousiaste à la lecture de « La vérité sur l’affaire Harry Quebert », et aussi sur son premier roman « Les derniers jours de nos pères », publié après l’extraordinaire succès du second, autant avouer que ce dernier opus m’a une nouvelle fois déçue. En... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juin 2020

La fin du moyen-âge, essai de Joël Blanchard

Après une succession parfaite de monarques entre 987 (Hugues Capet) et 1316 (mort de Louis X le Hutin puis, quelques jours après sa naissance, de Jean Ier – souvenons-nous de l’épopée de Maurice Druon « Les Rois maudits »), le miracle capétien bute sur la légitimité de la transmission du sang royal par les femmes.  Ne pouvant exercer ni sacerdoce, ni office, comment pourraient-elle être sacrées ? On va « inventer » la loi salique, afin d’éviter que le royaume n’échoie à l’Angleterre, ce qui provoque... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 mai 2020

Tu seras un homme, mon fils, roman par Pierre Assouline

  Pierre Assouline est un bon faiseur de biographies : Marcel Dassault, Gaston Gallimard, D.-H. Kahnweiler, Albert Londres, Simenon, Hergé, Camondo, Paul Durand-Ruel (entre autres) que j’ai lues avec intérêt. Cette fois, il s’attaque à un géant de la littérature, premier écrivain de langue anglaise à recevoir le prix Nobel en 1907, à l’âge de 42 ans, Rudyard Kipling. Mais il choisit la forme du roman pour nous raconter sa vie car l’homme était absolument opposé à quiconque en dehors de lui-même pût écrire sa biographie. Et... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 mai 2020

L'enfant chargé de chaînes, roman de François Mauriac

Je continue à piocher dans ma bibliothèque de classiques, non ouverts depuis plusieurs dizaines d’années. Le confinement a aussi ses vertus. Dans l’édition reliée cuir diffusée par le Cercle du Bibliophile en 26 volumes, j’ai pioché le tome 8 au hasard. Et, contre toute attente, il s’agit du premier roman publié en 1913 par François Mauriac, quelques pages écrites entre 1909 et 1912. Elles ne rencontrèrent pas le succès auprès du public, même si elles furent alors louées par quelques rares critiques, prévoyant là les premières... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 mai 2020

Madelen, le nouveau site de l'Institut National de l'Audiovisuel

    On ne parlera jamais assez des découvertes culturelles rendues possibles depuis le confinement ... Pour ma part, j'ai souscrit un abonnement (2,99€ par mois et les 3 premiers mois gratuits) à l'offre streaming de l'INA. Ce n'est pas dans mes habitudes puisque je ne suis cliente ni chez Canal+, ni chez Netflix ... mais là, j'ai craqué. A l'origine, je recherchais une diffusion de la série historique culte réalisée par Stellio Lorenzi, Alain Decaux et André Castelot dans les années 60 : "La caméra explore le temps". ... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 mai 2020

La carte et le territoire, roman de Michel Houellebecq

C’est le deuxième ouvrage de Michel Houellebecq que je lis, paru en 2010. Un roman d’anticipation qui a reçu le prix Goncourt, sans doute car il est – disent les critiques – plutôt plus "modéré" que ses précédents romans. Il figure même au programme de la classe de Première … Difficile, dans ces conditions, de produire une critique, mais je vais m’y essayer. Son titre me rappelle un souvenir datant de 1988. Je venais d’intégrer une nouvelle entreprise et j’y entendais une sorte de mantra, déclinée par les commerciaux venant de... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 avril 2020

Les effarés, polar d'Hervé Le Corre

  Une réédition en format poche du troisième ouvrage d’Hervé Le Corre, je ne pouvais pas résister … Mais la première question qui me vient à l’esprit après cette lecture haletante : comment le prof de lettres d’un collège de Bègles en vient-il à écrire des histoire aussi noires, gores, sanglantes, tragiques, hyperviolentes ? En fait, je ne trouve pas les mots justes pour décrire ce style d’une cruauté et d’une précision aussi tranchantes. Une vision d’une partie de notre société sans aucun espoir, sans aucune... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,