Bigmammy en ligne

22 juillet 2016

Le fantôme de l'Opéra, roman fantastique de Gaston Leroux (1910)

Voici l’un des grands classiques de la littérature fantastique, publié en 1910 et qui fut la source de plusieurs autres chefs-d’œuvre, en particulier au cinéma, de 1925 à nos jours. Au-delà de l’histoire d’amour impossible entre un adolescent courageux, le vicomte de Chagny, et une jeune et jolie cantatrice orpheline, contrariée par un déséquilibré vivant dans les profondeurs de l’opéra de Charles Garnier, on découvre l’extraordinaire imagination de Gaston Leroux, et son talent de conteur d’une intrigue à plusieurs ressorts,... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 juin 2016

Avenue des mystères, roman de John Irving

La critique de Claude : Un roman de John Irving, c’est un événement que les fans de l’auteur ne sauraient manquer. Lesdits fans jouent ici un rôle important, puisque l’auteur nous raconte la très officielle réception d’un important romancier mexico-américain,  Juan Diego Guerrero, par ses admirateurs philippins, conduits par un de ses anciens élèves devenu lui même romancier et professeur. Plus tout jeune, fragile du cœur, et fatigué par les fêtes organisées pour lui, Juan Diego rève de ses années d’enfance, et prend... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mai 2016

Le Zéro et l'Infini, roman d'Arthur Koestler

Je ne crois pas aux coïncidences. Pendant que Claude lisait le dernier roman de Julian Barnes traitant de la problématique de l’art officiel sous un régime totalitaire, ma petite-fille Camille me passait ce célèbre roman d’Arthur Koestler, écrit entre 1938 et 1940 et publié en France en 1945 : Le Zéro et l’Infini. Un livre que j’aurais dû lire depuis mon adolescence, avec « Le meilleur des Mondes » et «1984 ». Mais lorsque j’avais l’âge de Camille, il suffisait qu’on me recommande un livre pour qu’il me... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 mai 2016

Le fracas du temps, roman de Julian Barnes

  La critique de Claude : Le dernier roman de Julian Barnes est tout entier consacré au harcèlement. Dimitri Chostakovitch, né en 1906, est comme une flamme d’inspiration, le monde entier en est d’accord. Mais il n’écrit pas la musique « entrainante » et « motivante» dont le Prolétariat a besoin. C’est ce que pense le Camarade Staline, qui d’ailleurs ne goûte guère, dans cette musique, ce qu’il appelle le « fatras », c’est à dire les chocs des percussions ou les cris des chanteurs. Il se... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 mai 2016

Mr. Holmes, film de Bill Condon

Les aficionados des séries de la BBC, avec cette approche sourcilleuse du détail historique, ses paysages de falaises et l'ambiance so british de l'après-guerre ... adoreront ce film délicieusement hors du temps. En fait, il retrace la dernière enquête du célèbre détective qui, en 1947, frise les 93 ans. Sherlock Holmes vit désormais retiré avec ses abeilles dans une petite maison du Sussex avec sa gouvernante (Laura Linney), veuve d'un pilote de la RAF, et son jeune fils Roger (Milo Parker). Le docteur Watson,... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 avril 2016

Né au bon moment, autobiographie de David Lodge

La critique de Claude : Connaissez-vous David Lodge ? C’est ce très honorable professeur de Littérature de l’Université de Birmingham, qui nous a fait rire et pleurer dans ses quelque 20 romans, en nous racontant, par exemple, la vie des étudiants catholiques terrifiés par les grossesses non désirées (« Jeux de maux »), puis la vie des universitaires anglais et américains qui échangent leurs postes  ou participent à des colloques internationaux (« Changement de décor », « Un tout petit... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

02 avril 2016

Une vraie famille, thriller par Valentin Musso

  Un huis-clos angoissant d’où aucune échappatoire n’est possible, enveloppé dans un voile de bonnes manières et une nuée de pluie … Rien en apparence ne distingue ce couple discret d’intellectuels parisiens venus s’installer pour une période de convalescence dans leur maison de vacances isolée, à quelques kilomètres de Quimperlé … François, 58 ans, professeur d’histoire médiévale à l’Université, elle, Mathilde, belle femme un peu plus jeune, peintre galeriste d’art contemporain. Cette maison pleine de charme, dans... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:42 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mars 2016

"La critique est aisée ...

, ... mais l'Art est difficile" écrivait en 1732 Philippe Destouches, comédien et auteur qui n'a pas laissé d'oeuvre majeure à la postérité.   Comme Monsieur Jourdain, je compose des critiques littéraires - et cinématographiques - depuis des années, sans en connaître les règles ! Quel scandale ... C'est tout récemment que je me suis demandée s'il en existait. Car autant il est naturel de faire partager son opinion personnelle sur une lecture nous ayant enthousiasmé ou déçu, autant je trouve irrespectueux et... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:15 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
29 mars 2016

Léon l'Africain, roman d'Amin Maalouf, de l'Académie française

Roman biographique ou biographie imaginaire ? Qu'importe ... J’avais, il y a longtemps, apprécié « Les croisades vues par les Arabes » du même auteur. J’ai adoré aussi ce premier roman, précurseur de maints autres, publié en 1986. L’histoire mouvementée de ce lettré, poète, intellectuel curieux, commerçant et grand voyageur que le mal de mer ne quitte jamais, diplomate, amoureux … court tout autour de la Méditerranée au lendemain de la découverte du Nouveau Monde. Une vie d’éternel exilé fuyant les conflits... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 mars 2016

Comédie française, ça a débuté comme ça par Fabrice Luchini

La critique de Claude :   Ce n’est pas un livre de mémoires ou de souvenirs, c’est un Manifeste, au sens italien du terme, un grand cri d’amour pour la vie, d’abord celle du comédien, et surtout pour les plus grands auteurs (français, pour l’essentiel). Commençons par les années de formation : Fabrice ne subit pas la « mise aux normes », le "formatage" ou la « structuration de force » qui est le lot des élèves des lycées et des grandes écoles. Fils de petits commerçants, non... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,