Bigmammy en ligne

24 novembre 2015

Les Prépondérants, roman d'Hédi Kaddour

  Quelque part dans le sud du Maghreb, entre 1920 et juin 1924. Une société coloniale éclatée terriblement corsetée : les Européens  - propriétaires terriens, administrateurs coloniaux, militaires - avec leur prépondérance en bandoulière se retrouvent en un club où nul Arabe n’est admis, les autochtones, tout aussi séparés par des barrières sociales et culturelles étanches … Enfin, pas tant que ça ! Car le monde évolue et ses retentissements parviennent jusqu’à ce coin reculé du royaume. On est encore loin de... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 novembre 2015

La mode retrouvée : la garde-robe de la Comtesse Greffulhe

On croit visiter une exposition de mode et on tombe sur le profil extraordinairement contemporain d’une des plus intelligentes femmes de son temps, et si ce n’est la plus belle, en tous cas – et de loin – la plus élégante aristocrate de Paris. Elisabeth de Riquet de Caraman-Chimay (1860 – 1952), fille de Marie de Montesquiou-Fezensac et du prince de Caraman (donc également arrière-petite-fille de Thérésa Cabarrus, ex-Madame Tallien), épouse à 18 ans le comte Henry de Greffulhe – prononcer Gréfeuille – immensément... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 novembre 2015

Plaisir de lire

Juste pour me rendre compte, j’ai dénombré la quantité de livres que j’ai lus au cours des douze derniers mois : des pavés, des BD, des polars, des essais, des romans, de l’histoire, des livres bien écrits, des livres au style plus « barbelé », des coups de cœur après la découverte d’une critique élogieuse, des déceptions aussi … J’en ai compté 72, soit 6 livres en moyenne par mois. 72 fois le plaisir de parcourir la quatrième de couverture, d’enlever le bandeau rouge et de le replier soigneusement après la... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:59 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
27 octobre 2015

L'homme de ma vie, récit de Yann Queffélec

  Je n’ai lu aucun précédent livre ni de Yann Queffelec, ni de cet autre écrivain célèbre qui lui a donné et pourri la vie : son père Henri, universitaire et auteur célèbre estampillé breton dès le lendemain de la seconde guerre, pupille de la Nation et ancien élève de la prestigieuse Ecole Normale Supérieure, né en 1910, comme mon papa titulaire du seul Certificat d’Etudes Primaires mais qui savait nous aimer avec passion. Yann, de son vrai prénom Jean-Marie, est un de mes quasi-contemporains puisque je ne suis son... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:59 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
20 octobre 2015

POTENS, thriller psychologique d'Ingrid Desjours

  Un roman passionnant, c’est une histoire, une construction rigoureuse, des personnages attachants, une ambiance qui force l’émotion. Mais plus encore, ce qui fait LA différence au milieu de l’énorme production littéraire, c’est avant tout la qualité du style. Dès les premières pages de ce thriller psychologique, le lecteur est immergé dans un crime horrible : il en voit la violence aveugle, en entend les sons et ressent les odeurs, à la limite du supportable. Mais qu’importe : c’est le meurtrier qui... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 octobre 2015

Les vies multiples d'Amory Clay, roman de William Boyd

La critique de Claude :   Depuis 1984, William Boyd, écrivain britannique, nous a livré une vingtaine de romans. La plupart racontent  la vie entière et donc l’itinéraire, d’un personnage, souvent de modeste origine, mais dont les circonstances font un véritable héros, tels qu’un petit cinéaste, une espionne « sans grade », un cadre d’assurance, un chirurgien, un chercheur en climatologie, une scientifique. Amory Clay, photographe et photo-journaliste, ne fait pas exception : elle n’a pas froid aux... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 octobre 2015

Treize enquêtes de la machine à penser, nouvelles policières de Jacques Futrelle

Ce nom d’auteur de romans policiers ne vous dit rien ? A moi non plus jusqu’à ce que je le découvre grâce à un lecteur assidu – comme moi – de Babelio, qui me le recommanda en tant que maître des énigmes à la logique implacable à l’instar de Gaboriau, Maurice Leblanc, Gaston Leroux, sans parler de Conan Doyle et Agatha Christie.   Pourquoi cet oubli ? Cet auteur tout à fait américain malgré son patronyme d’origine huguenote, né en 1875, n’a laissé à ses lecteurs que six romans et une soixantaine de nouvelles.... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
09 octobre 2015

Corto Maltese, épisode 13 : sous le soleil de minuit

  Je suis fan de BD mais je ne connais pas bien ni l’œuvre d’Hugo Pratt ni celle de son héros Corto Maltese. J’ai acheté ce dernier opus justement parce qu’il constitue la reprise, vingt années après, d’un mythe : celui du marin nonchalant adepte de l’ « understatement », à l’aise partout – et surtout là où ça châtaigne – et, finalement, nulle part. Ses vraies attaches sont auprès de ses acolytes, même les plus insupportables comme Raspoutine, de ses amis écrivains, au gré de ses rencontres. Et la... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 septembre 2015

La septième fonction du langage, roman de Laurent Binet

Un polar linguistique foldingue … comme un jeu de massacre culturel !   Voilà comment je décrirais ce roman déjanté, jouissif, plein de références délirantes et d’explications philosophiques accessibles au non-initié, et surtout d’une cruauté suprême envers la caste des intellos gauchisants qui a pollué toute ma jeunesse. Alors, il faut s’accrocher de temps en temps pour savoir qui, de Searle (John) ou Derrida (Jacques), l’emporte dans l’univers des spécialistes du langage, ou encore de quel côté il convient de pencher entre... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 septembre 2015

Les ennemis de la vie ordinaire, roman d'Héléna Marienské

Gunter, le triste joueur aux dents du bonheur, Pablo, l'athlète en miettes, Jean-Charles, le vicaire sosie du pape François cocaïnomane, Damien le sorbonnard fou de foutre, Mylène l'acheteuse fiévreuse, Elizabeth l'aristocrate alcoolique, Mariette, l'ado complètement camée sont réunis en groupe de parole par Clarisse, une thérapeute pas très consciente du mélange détonnant qu'elle assied en rond, chaque semaine. Quelles sont les clés de ces personnages - car je suis persuadée qu'il y a ? On entrevoit certaines ...... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :