Bigmammy en ligne

16 février 2009

Le couscous marocain de Pep

Il faut être au moins quatre, huit, c'est encore mieux, dix parfait . Là, je reprends les notes que j'avais prises lorsque mon père fit pour la dernière fois ce plat emblématique de son séjour de quatorze ans au Maroc... (proportions pour 4)Il faut d'y prendre au moins trois heures à l'avance. Commencer par éplucher quatre gros oignons, les couper en gros tronçons. Sortir la viande de réfrigérateur : on recommande du collier de mouton, aujourd'hui j'ai utilisé trois manches de gigot que le boucher m'a coupées en grosses rondelles.... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 février 2009

Vendredi 13 février 1942 : un anniversaire incontournable

Il y avait à la maison, accroché au mur, un morceau de vieux journal jauni collé sur un carton avec la date entourée d'un cartouche : Vendredi 13 février 1942. Je ne comprenais pas sa signification jusqu'à ce que je transcrive les souvenirs d'évasion de Papa, qui forment la trame du document "Affaire terminée, j'arrive".C'est en effet ce jour-là que, dans le froid et un peu de neige comme aujourd'hui sur Paris, mon père et son copain Jo, qui ne comprenait rien, ont été "accompagnés" par un soldat allemand d'origine... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2009

Laissez-les vivre !

La violente contreverse qui secoue la famille Uderzo, très semblable au conflit qui oppose Liliane Bettencourt à sa fille me bouleverse. Et se sais parfaitement de quoi je parle, je sais quels chagrins de tels conflits familiaux perturbent, empoisonnent les dernières années de certaines personnes rendues vulnérables par le grand âge, mais pas forcément insensées pour autant.Voilà un homme - Albert UDERZO - qui a créé du plaisir et de la valeur en travaillant toute sa vie, notamment avec son compère René Goscinny - co-auteur du mythe... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 octobre 2008

Ce soir, nous célébrons notre anniversaire de mariage...

Voici quarante et un an, je prenais le nom de Claude devant Monsieur le Maire du XIIème arrondissement.Ensuite, chacun est rentré chez soi en attendant la cérémonie religieuse, prévue pour le 24 octobre. C'est ce qui nous permet de fêter deux fois l'événement depuis lors.Claude étant en déplacement vendredi, nous allons, comme l'an dernier, nous faire une petite fête en amoureux chez Sensing, annexe de Guy Martin. Je vous raconterai !
Posté par mpbernet à 10:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
14 octobre 2008

Du côté de la nostalgie.....

Invitée à déjeuner par une amie dans l'enceinte de mon ancienne entreprise, j'ai découvert les nouveaux locaux flambants neufs que mes anciens collègues et collaborateurs occupent depuis le mois de mai dernier. J'avais échappé au déménagement, j'ai appris que celui-ci n'avait pas été de tout repos, malgré l'ingéniosité des équipes chargées du transfert. On ne peut compter sur personne aujourd'hui, il faut croire : la Poste qui attribue un numéro de Cedex erroné alors que toute la papeterie  est imprimée avec la nouvelle adresse,... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 juin 2008

Mojettes vendéennes

Tout d'abord, chercher une épicerie fine, qui en vende, de la vraie, pas n'importe quel haricot sec ! La mojette est un haricot sec un peu rond, plus petite que son cousin le tarbais. Première étape : les faire tremper au moins toute une nuit dans de l'eau froide, largement recouvertes d'eau puisqu'elles vont gonfler et doubler de volume.Le jour de la cuisson, émincer en rondelles fines trois carottes, deux oignons en rondelles ou quelques oignons nouveaux, quelques gousses d'ail pelées laissées entières, et si vous voulez une... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 juin 2008

Une visite Aux Anjeaux

Malgré l'atmosphère très humide et quelques averses, malgré la boue collante du chemin, j'ai été très heureuse d'aller jusqu'à la maison dénommée "Aux Anjeaux", qui me relie à tant de souvenirs. C'est cette belle maison, biscornue, avec son immense marronnier et bénéficiant d'une vue panoramique sur la plaine, que nous avions louée à l'été 1986, un peu à l'aveugle, en passant par "La maison du Lot-et-Garonne" à Paris. C'est là que nous avons tous attrapé le virus pour ce coin éloigné de tout, aux confins du... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :