Bigmammy en ligne

28 décembre 2018

Falco, roman de Arturo Perez-Reverte

  Au moment où le gouvernement espagnol s’apprête à exhumer la dépouille de Franco et à la transférer de la Valle de los Caidos dans un lieu privé, il est significatif de voir paraître des histoires de la guerre civile espagnole vues non plus exclusivement du côté romantique et héroïque des Républicains … C’est le sens, par exemple, du roman Le monarque des ombres de Javier Cercas. Quatre-vingts ans après, un début de réconciliation ? Arturo Perez-Reverte, après la merveilleuse aventure de deux savants du XVIIIème siècle... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 novembre 2018

La tresse, roman de Laetitia Colombani

  En règle générale, j’évite les best-sellers : ces livres encensés par toute la Presse, qui font les piles des rayons « culture » des supermarchés. Celui-ci a fait l’objet en son temps d’un battage phénoménal. Mais, comme il est paru récemment en livre de poche, je me suis dit que je n’avais pas grand-chose à perdre … C’est ce que l’on peut appeler un « feel good book », un livre émouvant qui fait du bien, qui utilise tous les trucs pour susciter l’émotion, et qui vous apporte une lueur d’espérance. ... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
21 octobre 2018

Le monarque des ombres, roman de Javier Cercas

La critique de Claude :  Ecrivain et cinéaste espagnol de grand renom, Javier CERCAS, 56 ans, professeur de littérature à l’Université de Gerone, publie en traduction française son « Monarque des ombres », au moment où s’éveille en Espagne le besoin d’approfondir la mémoire des combattants de la guerre civile de 1936-39. Voici l’histoire de la famille de Manuel Mena, qui  en dépit de ses incertaines convictions politiques, a fait les trois ans de guerre civile dans un régiment de volontaires franquistes pour... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 juin 2018

Sauver Ispahan, roman de Jean-Christophe Rufin

Ce roman aurait pu s’intituler « Vingt ans après » si ce titre n’avait pas déjà était pris par Alexandre Dumas … Mais on peut aussi le lire sans connaître les événements précédents. Jean-Christophe Rufin continue la saga de Jean-Baptiste Poncet, ce médecin aventurier prompt à se lancer dans des voyages au confins du monde connu pour une juste cause. (toute ressemblance avec l’auteur qui fut à la fois médecin, diplomate et humanitaire n’étant bien entendu pas fortuite !) Nous voici donc en 1721 à Ispahan où se sont... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 février 2018

L'honneur du samouraï, roman de David Kirk

Fanatique de tout ce qui touche à l’histoire et à la civilisation nippone, je me suis ruée sur ce roman d’un jeune auteur américain. Tout en éprouvant rapidement une désagréable impression de « déjà lu ». Car ce livre raconte l’histoire d’un guerrier devenu légendaire, l’escrimeur Musashi Miyamoto (1584 – 1645) … dont les exploits furent retranscrits de façon magistrale en 1935 par Eiji Yoshikawa (le Victor Hugo japonais !), dans son célèbre ouvrage « La pierre et le sabre ». Cet épisode de la vie mouvementée... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 janvier 2018

Le vol du gerfaut, roman de Jean Contrucci

  Serait-ce le livre-testament de cet auteur prolifique dont j’ai dévoré presque tous les ouvrages ? Ce serait dommage car justement, ce roman pose une question eschatologique : faut-il ou non que l’auteur même le plus "titré" se dispense du "livre de trop" ? Jean-Gabriel Lesparres est un écrivain de talent qui a bien vécu de sa plume, surtout depuis qu’il a obtenu le prix Goncourt. Edité depuis des années par son ami Patrick Fontange – dont la maison d’édition a beaucoup bénéficié de ses forts tirages – il... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 janvier 2018

Les loyautés, roman de Delphine de Vigan

  Delphine de Vigan poursuit son voyage parmi les enfants fracassés par leurs parents. Et elle connait son affaire … C’est une histoire courte – mais les deux derniers prix Goncourt ne furent-ils pas de très brefs ouvrages ? -  terrifiante, celle de deux jeunes garçons de bientôt 13 ans, en cinquième dans un collège parisien sans histoires. Et celle de leur professeure de sciences naturelles, Hélène, sensible, vigilante, qui elle aussi, par expérience, sait déceler les détresses les plus profondément enfouies. ... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 novembre 2017

La disparition de Josef Mengele, roman d'Olivier Guez (prix Renaudot 2017)

  On se demande si le plus pénible est de se replonger dans les horribles forfaits du fumeux médecin SS d’Auschwitz ou de suivre, mois après mois, sa cavale minable de bête traquée dans les terriers successifs qu’il occupe en Amérique du Sud … Il est significatif - et positif - que le devoir de mémoire se révèle aujourd’hui aussi présent à travers les écrits de jeunes écrivains doués : les prix littéraires les plus recherchés, le Goncourt et le Renaudot, viennent d’être décernés à deux courts ouvrages traitant de la montée... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 07:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 août 2017

Les portes et les sons qu'elles font, roman par Jean-François Dion

J’ai acquis cet ouvrage un peu par hasard. J’allais comme chaque jeudi acheter la presse chez le marchand de journaux de Monsempron-Libos où je remarquai un homme devant une petite table : un auteur présentant ses romans. Pensant à un littérateur régional et l’auteur me paraissant sympathique, j’ai choisi celui qui, en bandeau, indiquait qu’il avait récemment reçu un prix, de quelle académie, j’ai oublié … Eh bien, il y a encore des romanciers qui savent écrire. Ce roman, bref mais dense, m’a tenue en haleine une grande... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 juillet 2017

Château de Cuzorn, la malédiction, roman de Thierry Delrieu

Août 1442, Septembre 1603, Mai 1789, Août 1865, Mars 1866 … moments-clés de l’histoire de la forteresse de Cuzorn, dominant la vallée de la Lémance de ses ruines inquiétantes, et autour desquelles subsiste le souvenir d’une malédiction et de crimes horribles … Naturellement, puisque j’habite une partie de l’année dans ce charmant village du Haut Agenais si calme aujourd’hui, je ne pouvais que m’intéresser à cette histoire contée avec verve par l’un de ses habitants féru d’histoire et amateur de fantastique … A partir d’une... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,