Bigmammy en ligne

26 janvier 2020

Le Commandant Watrin, roman d'Armand Lanoux (1956)

Coup sur coup, la lecture enthousiasmante de « Miroir de nos peines » de Pierre Lemaitre, puis le beau film de Sam Mendès « 1917 » m’ont replongée dans l’atmosphère de la guerre … Pourquoi exhumer ce roman de 1956 qui valut à son auteur, Armand Lanoux (1913 – 1983) le prix Interallié ? Essentiellement parce que l’intrigue de ce roman se déroule, dans sa première partie, dans un village de Lorraine, Volmerange … Exactement comme mon père avait, en ce début de juin 1940, héroïquement combattu, avant de se... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 janvier 2020

Les années, roman d'Annie Ernaux

  Annie Ernaux est née en 1940. Et depuis 1974 et son premier roman, elle ne cesse de raconter sa propre histoire. Celle d’une petite fille née à Yvetot dans une famille très modeste mais  qui apparaît rapidement douée pour l’étude – elle sera agrégée de lettres modernes. Les années est son quatorzième ouvrage, une autobiographie écrite – très bien, certes – à la troisième personne. Une chronique, façon collage à la Georges Perec, d’une époque où la consommation est devenue au fil des 30 "Glorieuses" reine, depuis la... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 09:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
21 décembre 2019

La vérité sur la comtesse Berdaiev

Une fiction historique – enfin pas tout à fait une fiction – écrite avec humour et nostalgie dans un style étincelant. Un monde décadent, clinquant, de richesse affichée, celui des restaurants tsiganes où viennent se retrouver les émigrés russes, des galeries d’art où il convient de se montrer et, si on est malin, commander son portrait au pastel par l’artiste du moment, la sublime comtesse Berdaiev qui se trouve être aussi la maîtresse officielle du président de l’Assemblée nationale : Marchandeau. Lui, en cette année 1958,... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 novembre 2019

La servante écarlate, roman de Margaret Atwood (1985)

  Voici un nouveau mot à la mode : dystopie, et sa définition : un récit de fiction qui décrit un monde utopique sombre. Depuis le roman d’anticipation écrit en 1949 par George Orwell « 1984 », plusieurs ouvrages de ce genre ont rencontré un vif succès (comme le dernier roman de Laurent Binet, par exemple, qui vient de se voir décerner le Prix de l'Académie française ...). Je me souviens qu’on nous avait vivement recommandé de lire Orwell en première année de Sciences Po. Utile avec le recul ... La... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 14:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 octobre 2019

Civilizations, roman de Laurent Binet

Avec Laurent Binet, l’histoire se retourne comme un doigt de gant …   C’est peu court de parler d’ « uchronie » car cette pochade aussi jubilatoire qu'artistement documentée vise plus haut. Comment imaginer l’interprétation d’une civilisation par une autre, avec tous les faux-sens, les étonnements, les pièges de l’incommunicabilité imaginables. Combien de temps et à combien de renoncements faut-il consentir pour faire société lorsqu’on vient de mondes totalement différents ? Laurent Binet excelle à... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 septembre 2019

Assassins ! roman de Jean-Paul Delfino

    Voici l’histoire prestement imaginée – mais très plausible et parfaitement documentée – d’un complot ourdi au tout début du XXème siècle par les ligues d’extrême droite catholiques et surtout antisémites pour renverser la République – Emile Loubet et sa clique d’usurpateurs – afin de rendre au pays sa fierté et son honneur bafoués par l’affaire Dreyfus. Le signal de ce coup de force est un crime symbolique, celui d’Emile Zola, honni, exécré et haï non seulement à cause de ses romans naturalistes jugés... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 09:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 juillet 2019

Borgo Vecchio, roman de Gosuè Calaciura

  Palerme, le vieux quartier, de nos jours : la misère ordinaire, la morale mafieuse ancestrale … Un style étincelant – très subtile traduction de Lise Chapuis – des images poétiques, des trajectoires magiques, un conte cruel et réaliste qui évoque tout à tour la Sicile du regretté Andrea Camilleri, les ados criminels de Roberto Saviano, les lumières et les sons du chef-d’œuvre de Visconti, le Guépard. Des héros attachants : Mimmo, Christofaro et Celeste, trois écoliers qui ont encore le sens du bien et du mal... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
22 juillet 2019

Le Schmock, roman de Franz-Olivier Giesbert

Franz-Olivier Giesbert n’en finit pas de raconter son histoire familiale, et ici d'évoquer la destinée juive … Et naturellement, il tente à son tour de répondre à la question lancinante : « Malgré toutes mes lectures sur la période hitlérienne, je n’ai jamais réussi à comprendre pourquoi tant d’Allemands "bien", respectables, avaient pris à la légère la montée du nazisme tandis que les Juifs tardaient étrangement à fuir. Par quelle aberration, à cause de quelles complaisances, quelles lâchetés, le nazisme fut-il possible... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 mai 2019

Penjab, roman d'Eric Deschodt

A l’autre bout du monde, au pied de l’Himalaya, imaginez un pays où cohabitent deux religions qui ne communiquent que par massacres alternés, placé sous l’autorité d’une troisième que les deux premières n’ont cessé de persécuter depuis sa fondation : le fertile Penjab, le pays des cinq rivières. Et dans ce cadre, quatre français que rien ne rapproche si ce n’est leur appartenance à la Grande Armée, ne s’y étant pas plus distingués que des milliers de soldats, se rencontrent fortuitement après la chute de Napoléon. Ils... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 mai 2019

L'amour est aveugle, roman de William Boyd

  La critique de Claude : Depuis 1984 - Un Anglais sous les tropiques - William BOYD, enfant de l’Ecosse installé en Dordogne, a publié plus de 20 ouvrages : romans, pièces de théâtre et recueils de nouvelles. Il est passé maître dans l’humour, (évidemment britannique) et il a très vite accru ses ambitions d’auteur : il a  opté pour le portrait évoluant sur une vie entière dans le cadre propice offert par l’Empire britannique - le Front des Flandres en 1914-18 dans Les nouvelles confessions, le Front d’Afrique... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,