Bigmammy en ligne

15 juin 2022

Julie de Carneilhan, roman de Colette (1941)

Colette publie ce roman en 1941, en pleine guerre. Elle y dépeint une héroïne qui lui ressemble beaucoup. Et elle en profite pour régler quelques comptes avec les hommes de sa vie, en particulier son deuxième mari, Henry de Jouvenel, homme politique éminent, qui n’est pas vraiment à son avantage … Julie de Carneilhan est une très belle femme, âgée de 44 ans, qui a déjà été mariée jeune à un riche hollandais qui continue à lui verser une petite pension, puis à Herbert d’Espivant qui l’a plaquée pour épouser une richissime... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 juin 2022

Guerre, roman de Louis-Ferdinand Céline

  La seule fois où j’ai tenté de lire Céline – et je ne me souviens plus de quel titre il s’agissait – le livre m’est rapidement tombé des mains. Est-ce parce que j’étais trop jeune pour en apprécier l'originalité et la radicalité du style ou plutôt en raison de ses immondes écrits antisémites, selon les termes de Serge Klarsfeld ? Sans doute les deux. Louis-Ferdinand Destouches dit Céline (1894 – 1961), lauréat du prix Renaudot en 1932 pour Voyage au bout de la nuit, est considéré comme l’un des plus grands novateurs... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
08 juin 2022

La plus secrète mémoire des hommes, roman de Mohamed Mbougar Sarr

  Je n’ai pas acheté ce livre parce qu’il avait remporté le Goncourt 2021 mais parce que ce jeune auteur (31 ans !) était sénégalais. Et je ne fus pas déçue du voyage … J’en avais lu des critiques louangeuses, et surtout le fait que l’auteur s’était vaguement inspiré du destin brisé d’un écrivain malien, Yambo Ouologuem (1940 – 2017), lauréat du prix Renaudot, dont j’avais beaucoup aimé le roman « Le devoir de violence », dans les années 70. Le sens secret de cette histoire complexe est sans doute l’ambigüité... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juin 2022

Un été avec Colette, par Antoine Compagnon, de l'Académie française

  Une courte et passionnante biographie de l’immense écrivaine de la même génération que Claudel, Gide, Proust Valéry et Péguy, tous nés entre 1868 et 1873 : Colette, illustrée par des morceaux bien choisis de ses écrits. Elle fut la plus insolente, la plus transgressive, et la plus populaire de cette époque riche en écrivains. Sa vie extraordinaire de journaliste, d’auteure, d’artiste de music-hall, de danseuse nue, mais aussi de rédactrice publicitaire, de créatrice de produits de beauté fut à elle seule digne d’un... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 mai 2022

Fabiola, l'église des catacombes, roman de N. Wiseman (1854)

Quelle imagination chez un auteur inattendu : Nicholas Wiseman (1802 – 1865), cardinal érudit, premier archevêque catholique de Westminster … et qui publie en 1854 ce roman devenu rapidement un best-seller … Un roman apologétique sur la vie des premiers chrétiens : l’ouvrage dépeint l’ambiance de la Rome du début du IVème siècle. On y découvre la vaste culture générale de l’auteur, sur les arts, le mode de vie, la sociologie de l’époque et surtout explique la signification des rituels des premières communautés... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 avril 2022

La fin de Chéri, roman de Colette (1926)

La Grande guerre a rendu Fred Pelloux à sa vie d’avant … décoré, entier, mais différent : encore plus sombre. En fait, Chéri en a sans doute trop souffert mais n’en parle jamais. Il traîne sa nostalgie et sa vacuité comme jadis, en plus profond. Edmée, sa jeune épouse, a pris la main à la maison. Elle s’est affranchie, à tous les niveaux. Elle travaille dans un hôpital pour soigner les blessés. Elle est courtisée, voire plus, par le médecin-chef. Chéri n'est pas jaloux puis que ce fut un mariage de convenances. Chéri erre... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 06:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

04 avril 2022

Chéri, roman de Colette (1920)

    C’est la fin d’une histoire d’amour. La belle époque, c’est aussi le triomphe des « Grandes horizontales », courtisanes de haut vol qui bâtissaient leur fortune grâce à de richissimes amants qui les arboraient comme des trophées. Le décor est planté : les hôtels particuliers de Neuilly, de l’avenue Bugeaud, les intérieurs surchargés de pampilles, de lourdes draperies où s’affaire une armée de domestiques : chauffeur, concierge, femme de chambre, cuisinière … Léa de Lonval est une de ces courtisanes.... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 avril 2022

Les oiseaux chanteurs, roman de Christy Lefteri

  J’avais deux raisons de m’intéresser à ce roman d’une jeune autrice. D’une part, je suis allée à Chypre, il y a longtemps, mais je me souviens très bien des paysages, la plage sans fin au coucher du soleil, la vie trépidante de Nicosie … D’autre part, le thème central en est la vie de ces jeunes asiatiques qui viennent s’enrôler comme nounous en Europe, laissant leurs propres enfants au pays à leur mère, sont à la merci d’employeurs parfois bien peu scrupuleux. J’ai eu le plaisir de faire la connaissance d’une d’entre... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
01 avril 2022

Mitsou, ou comment l'esprit vient aux filles, roman de Colette

Lorsque je suis soudainement « en panne » de nouveaux livres, je me tourne soit vers Zola – dont je n’ai pas terminé l’œuvre complète, soit vers Colette, dont les douze romans publliés sous son nom (et pas celui de son mari) sont rassemblés en édition du Livre de Poche. A la fois longue nouvelle et court roman, pièce de théâtre et roman épistolaire, Mitsou vaut surtout pour son sous-titre : Comment l’esprit vient aux filles. Les Minoteries Italo-Tarbaises et les Scieries Orléanaises Unifiées n'auront laissé à la... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 mars 2022

Le Christ recrucifié, roman de Nikos Kazantzaki (1948)

  Pourquoi exhumer un chef-d'oeuvre rédigé en 1948 par un des piliers de la littérature européenne : Nikos Kazanztaki(s) (1883 – 1957), dont l’œuvre la plus célèbre demeure Alexis Zorba, magistralement incarné à l’écran par Antony Quinn en 1964 ? Parce que c’est le premier roman que j’ai lu en classe de seconde et que je l’avais totalement oublié alors que c’est LE livre qui déclencha mon addiction à la lecture. Plusieurs de mes condisciples en parlaient, je me le suis procuré à la bibliothèque … et je ne l’ai plus... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,