Bigmammy en ligne

23 février 2010

Une politique de logement efficace et harmonieuse

Singapour_jour_18_038Je crois avoir déjà dit combien je trouvais la qualité des logements tout à fait remarquable. Ce n'est pas le fruit du hasard, ou, comme en France hélas, le résultat d'une politique de mépris pour les plus humbles, qu'on rejette le plus loin possible afin de ne pas les voir....et qui se rappellent au bon souvenir des nantis de temps en temps.

Ici à Singapour, rien de tel : les "cités" sont dans la cité ! Du fait de la nécessité de préserver les espaces naturels, le choix de la construction en hauteur s'est imposé*. Mais on trouve côte à côte les tours de HDB (Housing Départment Bord) et les condominiums (les logements intermédiaires pour cadres et expatriés) nettement plus favorisés, et près des quartiers d'affaires qui plus est !

Singapour_jour_18_044Le Gouvernement a la maîtrise du foncier, ce qui aide. Mais surtout il mène avec constance une politique à long terme de mise à disposition de logements de bonne qualité (sous condition de ressources) en assurant - sans doute d'une façon qui nous paraît incompatible avec notre idée française de la non-discrimination - une réelle mixité sociale. Ici, la majorité de la population est certes d'origine chinoise, mais on fait en sorte que les communautés cohabitent harmonieusement. Du moins pour le segment central.

Et tous les logements attribués ont vocation à être acquis par les attributaires....Au bout d'un certain délai, ceux-ci peuvent aussi revendre leur logement, ce qu'ils ne se privent pas de faire. Ici, les immeubles sont entretenus voire "upgradés" régulièrement (ajout de nouvequx ascenseurs, ajout de pièces supplémentaires), repeints de couleurs gaies en fonction des règles du Feng Shui naturellement, les circulations et parties communes éclairées toute la nuit, les tags absolument absents....

Singapore_2010_2_018Dernier grand projet emblématique, le complexe social, le "Pinaccle@Duxton" (en haut à gauche), un énorme ensemble de sept tours de 50 étages, représentant environ 1000 logements, en cours d'occupation. Au pied de l'immeuble, des espaces de jeux pour les enfants, et aussi un mémorial expliquant la politique de résorption de l'habitat insalubre. Certains panneaux feraient dresser les cheveux sur la tête des puristes du logements social français - que je connais bien pour les avoir cotoyés pendant vingt ans - mais ici, cela est plutôt bien perçu par la population qui ne rêve que de progrès et de prospérité, en un mot d'ascenseur social. Il semble que celui-ci fonctionne bien à Singapour !

* Une des obsessions du Gouvernement éclairé de Singapour est de sauvegarder son indépendance en matière d'approvisionnement en eau potable. Singapour dépend encore pour 40% de la Malaisie et l'objectif est de réduire au maximum cette dépendance. D'où une politique de conservation des espaces naturels permettant de recueillir dans d'immenses réservoirs les eaux de pluie. En dépit d'une croissance très forte de la population (5 millions sur une surface équivalente à celle de deux fois celle de Paris intra-muros, et peu extensible, en dépit d'une active entreprise de gain de terrains sur la mer....

Posté par Bigmammy à 08:03 - Coup de coeur - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire