Bigmammy en ligne

08 juin 2014

Cadres noirs, thriller de Pierre Lemaitre

cadres noirs

Après ce cinquième opus, j’aurai lu l’intégralité des romans publiés * de Pierre Lemaitre.

Je crois bien que c’est le plus dérangeant de tous et pour tout dire, je l’ai laissé de côté quelques semaines avant de le reprendre. Il faut avouer qu'Alain Delambre, cadre en ressources humaines « tombé » au chômage à 57 ans, m’a rappelé des souvenirs professionnels. Il vit de petits boulots humiliants, et un jour, il pète un plomb … et perd un dernier job minable sur un réflexe violent spontané, et son employeur l’assigne. La déchéance est proche … C’est pourtant un père aimant et un époux terriblement amoureux de sa femme. Avec Pierre Lemaitre, l’amour conjugal est profond, toujours douloureux … Et puis un jour, il reçoit une convocation totalement inattendue à un test d’embauche. Pour obtenir ce job, il est prêt à tout, c’est sa dernière chance … Vraiment à tout jusqu’à l’impensable, face à cette multinationale qui a l’idée saugrenue de tester ses cadres en organisant une prise d’otages fictive.

Je ne raconte pas la suite. C’est un roman à tiroirs, construit en trois actes : avant, pendant et après. Une série de situations cauchemardesques, une dissertation acide sur la manipulation, le cynisme des grands patrons et de leurs sbires, une satire sociale qui ne fait pas dans la dentelle. L’improvisation sans logique apparente cache en fait la réaction instinctive d’un type qui perd pied mais a tout de même encore une sacrée ressource, qui sait piocher ses dossiers, applique une stratégie, qui croit gagner seul contre tous et finalement va perdre ce à quoi il tient plus que tout au monde.

Pierre Lemaitre excelle dans sa description de la douleur infligée, de la souffrance subie. On le ressent, on est au bord du malaise. Au début, je pensais que ce scénario d’une évaluation du niveau de stress à travers la simulation d’une prise d’otages par des comédiens était totalement absurde et irréaliste … Jusqu’à ce que je constate que ce genre de gesticulation intellectuelle correspond à un fait divers réel, intervenu en octobre 2005, dans une régie publicitaire bien connue. Le PDG en cause a réellement été condamné pour complicité de violence aggravée. La réalité dépasse toujours la fiction !

*sauf "Rosy and John" qui a été proposé en "prime" et n'est pas disponible en librairie ... du moins pour l'instant.

Cadres noirs, roman de Pierre Lemaitre, au Livre de Poche, 444 p., 7,10€.

Posté par mpbernet à 07:31 - Lu et vu pour vous - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    j'aime cet auteur et j'ai aimé aussi ce livre.

    Posté par Line, 09 juin 2014 à 07:29

Poster un commentaire