Bigmammy en ligne

08 septembre 2014

La Normandie, Arromanches en plein soleil ...

Le tourisme de ceux qui ont du temps !

P1140620

Première étape de notre voyage : la route de la côte et des plages du débarquement. Le circuit commence à Pegasus Bridge sur la route de Ouistreham, puis d'est en ouest : Sword, Juno, Gold, Arromanches et Omaha.

J'étais venue avec mon père il y a environ 50 ans ... J'en garde un souvenir preignant. Les caissons "Mulberries" du port artificiel d'Arromanches étaient alors plus visibles. Ils s'enfoncent à présent.

P1140618

P1140622

P1140623

Mais la vue du haut des falaises est fantastique. Il faut imaginer la mise en chantier de 230 caissons "Phénix" en ciment représentant 500 000 tonnes de béton dont les plus grands mesuraient 70m de long, 20m de haut et 15m de large, tractés à travers la Manche à la vitesse de 6km/h, puis assemblés comme un meccano géant et immergés.

 

 

 

Ainsi, avec ses 33 têtes de jetées et ses 18 km de routes flotttantes, le port d'Arromanches permit de débarquer jusqu'à 9000 tonnes de matériel par jour ...

Impressionnant d'imaginer, en longeant cette étroite route côtière si calme, le déluge de feu qui s'abattit sur ces plages au petit matin du 6 juin il y a 70 ans ...

Je sais bien qu'on nous a gavés de documentaires historiques depuis le début de l'année, mais voir les sites "en vrai", c'est autre chose, et finalement, ce n'est pas inutile de raconter aux jeunes générations ce qui s'est passé ici et les prouesses héroïques de ces soldats venus libérer l'Europe du joug nazi ...

caissonphénix

Mulb_Plan_Port

portartificielarromanches

Posté par Bigmammy à 18:57 - Voyages - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Fantomes

    Ayant 2 fois séjourné a l' hotel de la Marine ( excellent ) à Arromanches ,j'ai toujours senti la présence de nos soldats canadiens ,si jeunes ,si expérimentés . Si difficile d' imaginer ces durs combats sur ces belles plages ! N'oublions jamais ....

    Posté par Christine, 09 septembre 2014 à 03:47

Poster un commentaire