Bigmammy en ligne

16 mai 2017

Déclaration annuelle des revenus ... la galère !

revnus par inernet 

Encore un exercice aussi difficile que douloureux : la déclaration annuelle de revenus.

Nous n’avons pas à nous plaindre de notre situation économique relativement privilégiée : après plus de 40 années d'une d’activité professionnelle à des niveaux de responsabilité élevés et pas une seule période de chômage – une situation totalement inimaginable pour nos enfants d'aujourd’hui -  nous bénéficions (pour l'instant) de deux excellentes retraites.

Nous n’avons pas divorcé – un désastre pour les patrimoines – et hérité de parents très économes. Nos enfants sont élevés et actifs, et il y a bien longtemps que nous avons terminé de rembourser les crédits qui nous ont permis d’acheter notre logement. Depuis dix ans que nous sommes en retraite cependant, ni notre patrimoine, ni nos revenus n’ont augmenté … Mais nos impôts, si, et oh combien !

Et ces sommes prélevées au titre de la solidarité nationale, c’est autant de moins qui ne sont pas investies dans la consommation.

Ce que je trouve dramatique, c’est la complexité de la déclaration annuelle, via internet, et l'obligation d'en passer bientôt exclusivement par là ...

Claude est diplômé de l’ENA (une école hier vilipendée et tout à coup redevenue à la mode parmi les nouveaux golden boys qui entourent notre jeune Président), et moi seulement de Sciences Pô, mais même à deux, nous avons eu beaucoup de mal à remplir toutes les rubriques.

C’est une logique particulièrement complexe à laquelle nous ne sommes pas accoutumés. Même avec la meilleure volonté du monde, avec une foultitude de rubriques, trahissant les « niches fiscales » successives qui s’empilent année après année, ministre après ministre. Simplification, où es-tu ????

On butte ainsi sur des cases qui refusent de se remplir, et au final, après signature et bien des tourments, on peut enfin consulter la facture finale : encore plus élevée que celle de l’an dernier !

Je demeure perplexe sur les possibilités aussi bien techniques qu’intellectuelles des contribuables âgés ou non reliés à l’internet de pouvoir satisfaire à l’obligation de déclaration des revenus par ce moyen. A moins que la solution ne soit de faire appel à un expert-comptable ? Ou une façon de mettre à contribution les agents de La Poste dans le souci de diversification vers les services de proximité ?

declaration-preremplie-2017

Bref, notre devoir est accompli, dans l’angoisse et la douleur. Nous mesurons à quel point nous sommes solidaires et combien l’an prochain sera encore plus difficile avec la hausse prévue de CSG de 1,7%.

Il est bien normal que les retraités aisés participent au redressement des finances publiques et soient mis à contribution dans la mesure de leurs moyens. Nous sommes bien d’accord. C’est logique, nous l’acceptons, tout en sachant que cela ne va pas s'améliorer ... 

Alors, à vous qui n’avez pas encore terminé le pensum annuel de la déclaration des revenus, je vous souhaite bien du courage !

Posté par mpbernet à 08:46 - Coup de gueule - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Je vous rejoins tout à fait sur la difficulté qu'auront beaucoup de personnes âgées à déclarer en ligne. Les experts-comptables vont voir grossir leur clientèle, sûr !
    En revanche, je trouve aisé de remplir cette déclaration, tout est déjà pré-inscrit, les sommes CESU aussi, pour nous restent les dons à déduire.

    Posté par manuela, 16 mai 2017 à 09:30
  • Je fais mes déclarations de revenus par internet depuis que cette possibilité a été ouverte. Avec un mari haut fonctionnaire mais avec de multiples addictions, c'était très vite fait : revenus et dons. Pas l'ombre d'un patrimoine. Depuis notre divorce, la situation n'a pas changé. Simple cadre A, enfin "à l'aise", ce sont revenus, dons considérablement accrus et services à la personne que je déclare.
    Je pense également aux personnes âgées, dont près de 90% n'ont pas de situation différente, si ce n'est un très faible montant de revenus, par nécessité non imposable.
    Du fait du croisement de fichiers, ils ne devraient pas avoir de déclaration à faire. Tout est déjà en ligne, y compris les aides sociales, et certains services du ministère des Finances consultent ces données pour leur activité (dont le mien).
    Il ne reste plus grand chose à mettre en place pour que les personnes âgées soient prises en charge.

    Posté par MAG, 16 mai 2017 à 10:05
  • Attention au navigateur, il y a des bugs avec Chrome, impossibilité de revenir sur la page precedente, privilégier internet explorer

    Posté par M&M, 16 mai 2017 à 10:48
  • Tout à fait d'accord avec vous. Bien qu'ayant fait aussi des bonnes études universitaires, c'est tous les ans une angoisse pour moi de remplir cette déclaration...

    Posté par janou dudy, 16 mai 2017 à 11:04
  • Bonjour moi je viens de finir et postée ma déclaration depuis hier , moi j'ai vu la retraite de mon mari qui avait diminuée ,heureusement que je peux encore travailler (nounou) , mais cette année pas de vacances . Mais il y a plus malheureux que nous. Bises à vous toutes.

    Posté par jacqueline de to, 16 mai 2017 à 15:35
  • Je suis bien d'accord avec vous, pour peu qu'on ait un patrimoine un peu diversifié, la déclaration en ligne est affreusement compliquée. Nous y avons renoncé, l'amende forfaitaire n'étant (encore) que de 15 €.

    Posté par Marie-Laure, 16 mai 2017 à 23:10

Poster un commentaire