Bigmammy en ligne

17 août 2017

L'oiseau des ténèbres, thriller de Michael Connelly

 

oiseaudes ténébres

Tout commence par le procès d’un arrogant metteur en scène, accusé d’avoir étranglé une jeune actrice, et dans lequel l’inspecteur Harry Bosch est un témoin capital : en effet, le suspect lui a déclaré, par bravade, qu’il ne se ferait jamais prendre ...

On retrouve ici tout l’art de la description des débats par l’ancien chroniqueur judiciaire au Los Angeles Times : ambiance « New York Police Judiciaire » garantie … Un autre des personnages récurrents de l’auteur, sorte d’alter ego de Michael Connelly, Jack McEvoy, qui fut le principal protagoniste du roman « Le Poète », déjà rencontré dans « L’épouvantail » apporte aussi son bref concours. Mais le principal acteur de cette très ténébreuse affaire est l’ancien profileur du FBI, Terry McCaleb - lui aussi présent dans "Le Poète" et dans "Los Angeles River", qui vit sur l’île de Catalina en rade de la cité des Anges, à la retraite depuis qu’il a subi une greffe du cœur après un violent infarctus. La belle inspectrice Jaye Winston, bloquée sur l’affaire du meurtre d’un petit malfrat le soir de la Saint Sylvestre vient lui demander de tracer le profil du tueur … Et, malgré les réticences de son épouse, Terry ne demande qu’à replonger dans le bain.

Un roman à la construction impeccable, où deux intrigues s'entrecroisent, un suspens haletant, où les situations se renversent alors qu’on s’y attend le moins. Une incursion dans l’œuvre du peintre flamand de la Renaissance Hieronymus Bosch, de ses scènes d’apocalypse et de ses images pleines de cruauté où apparaît régulièrement l’oiseau du malheur et de la sagesse : la chouette. Une coïncidence avec le nom de l’inspecteur-vedette de la série ? Pas tout à fait … Mais pour le lecteur assidu qui sait comment le père éphémère d’Harry Bosch lui a donné ce prénom difficilement portable, on comprend vite que les soupçons qui tournent au-dessus de sa tête ne sont qu’une construction destinée à lui nuire. Mais ce n’est pas le cas des hommes du FBI qui enquêtent … sur son éventuelle culpabilité car la victime est un des criminels qu’il n’a pas pu faire condamner.

Encore un thriller passionnant …

 

L’oiseau des ténèbres (A Darkness More That Night - 2001), thriller de Michael Connelly traduit par Robert Pépin, Chez Calmann-Lévy et en livre de poche, 437 p., 8,60€

Posté par mpbernet à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Michael Connelly

    Bonjour
    Je lis toujours avec beaucoup d'intérêt vos commentaires sur les livres. Je suis aussi une " fan " de Connelly. Je viens juste de terminer son dernier bouquin (en anglais) ' The Late Show ''. L'auteur introduit un nouveau personnage, une femme détective ! Enquête judiciaire, analyses scientifiques, procédure détaillée. Du Connelly grand cru. Je ne sais pas s'il a déjà été traduit en Français mais à lire absolument. Bonne journée a vous et votre famille.

    Posté par Marie Benoite, 18 août 2017 à 08:38

Poster un commentaire