Bigmammy en ligne

06 octobre 2017

L'aveuglement, essai par Marc Ferro

La critique de Claude :

aveuglement Ferro

De 1989 à 2001,  la chaine franco allemande Arte diffusait chaque samedi les actualités cinématographiques hebdomadaires, française et allemande,  parues à la même période de 1939 à 1951, sous le titre d'"Histoires parallèles".

Ainsi le public pouvait-il percevoir les regards croisés des Allemands et des Français sur les évènements de la seconde guerre mondiale. Un éclairage supplémentaire était parfois fourni par les actualités anglaises, soviétiques, italiennes  ou américaines.

Marc FERRO, grand historien universitaire né en 1924, spécialiste des guerres mondiales du XXème siècle, participant à l’école des Annales, animait cette émission.

En 2001, cet ancien résistant du Vercors a repris le cours d’un travail d’historien plus classique, s’attachant à dégager, dans la multitude des faits historiques, les grandes tendances d’ensemble de l’après guerre.

Son idée-maîtresse est l’aveuglement dont ont fait preuve les peuples d’Europe et du Monde, ainsi que leurs dirigeants, qu’ils aient été ou non démocratiquement désignés. 

Bien sûr, les Accords de Munich (1938) sont un modèle de « méprise de masse » avec l’absence de réaction à l’antisémitisme des Nazis. Tout se passe comme si on ne voulait pas voir.

Relèvent du même aveuglement l’URSS et ses massacres pénitentiaires commis en toute impunité, notamment de la part des autres partis communistes, ou le refus de la décolonisation (par la France notamment). Dans le domaine économique, la crise de 1929 n’a été comprise et combattue que tardivement. On peut continuer cette litanie de l’aveuglement jusqu’à nos jours (avec la tardive perception du risque islamiste).

Autant dire que ce livre ne fait aucune concession, comme le montre sa couverture. Cependant, ces reproches d’aveuglement sont ils toujours justifiés ?

Face à des situations mouvantes, les dirigeants, souvent mal renseignés par des services indolents, et poussés par des opinions publiques agressives ou lâches, mais toujours  simplistes, ont quelques raisons de prendre de mauvaises décisions pour en éviter de pires. Ainsi à Munich, le scandale n’était pas le recul franco britannique, mais bien la politique de défense de deux décennies 1920-1940 qui rendait les démocraties incapables de défendre l’Europe contre Hitler.

Après tout, il y a aussi des illuminations (par exemple la paix en Irlande, la fin de l’apartheid en Afrique du sud, sous l ‘égide de Mandela). Ce livre aurait pu leur consacrer quelques développements.

 

L'aveuglement, une autre histoire de notre monde, essai de Marc Ferro (2017), Editions Tallandier dans la collection Texto, 505 p, 11,50 €

 

 

 

Posté par mpbernet à 07:58 - Lu et vu pour vous - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    L'aveuglement des peuples

    Bonjour Madame.
    L'aveuglement des peuples..
    l’aveuglement dont ont fait preuve les peuples d’Europe et du Monde, ainsi que leurs dirigeants, qu’ils aient été ou non démocratiquement désignés.
    Il est vrai que cette forme de méthode, sans parler de psychanalyse, ou d'action psychologique, a été de tous temps une manière de s'approprier ou non l'adhésion des peuples ou..du peuple..à toutes fins utiles..
    Toutes les religions quelles qu'elles soient ont bien tué au seul nom de la religion, et ce depuis plus de 2000 ans..
    Ce livre aura le mérite, si ce n'est d'ouvrir les yeux à bon nombre de gens, et sinon de faire resurgir les vieux serpents de mer du passé.
    Une bonne journée à vous et un très bon weekend..Denis.

    Posté par janus157, 06 octobre 2017 à 12:01

Poster un commentaire