Bigmammy en ligne

17 janvier 2018

Vendôrama, exposition Boucheron à la Monnaie de Paris

 

Salma Hayek

 

point d'interro

affice Vendorama

IMG_1792

IMG_1800

IMG_1797

Pour célébrer le 160ème anniversaire de sa fondation, le joaillier Boucheron (Groupe Kering) offre au public parisien une exposition-immersion très temporaire, à voir sur réservation et totalement gratuite … Une manière aussi de faire connaitre, outre son extraordinaire talent dans la conception et la fabrication de bijoux de rêve, son mécénat éclairé.

En effet, Boucheron a pris en charge la restauration du futur jardin Mansart, attenant à l’Hôtel de la Monnaie, sur lequel a été installée sa structure éphémère, une sorte de yourte pleine des trésors d’Ali-Baba.

 

En 1858 donc, rompant avec la tradition familiale de drapier, Frédéric Boucheron (1830 – 1902) ouvre une boutique de bijoux au Palais Royal avant de s’installer 26 place Vendôme en 1893, inaugurant cette tradition des grandes maisons de joaillerie autour de l’hôtel Ritz et de sa clientèle fortunée.

L’exposition commence ainsi par bibliothèque des archives et ses livres de commandes où l‘on retrouve les noms les plus prestigieux. Ces archives d’une richesse incroyable servent toujours de mine d’inspiration pour des créations toujours marquées par l’élégance, la sensibilité, la prouesse technique – comme cet incroyable collier « Point d’interrogation » au porté asymétrique et sans fermoir récompensé lors de l’Exposition Universelle de 1900 et d’un design encore très contemporain.

Art du gouaché, choix des pierres – pas seulement des diamants mais aussi les tourmalines, aigues marines, perles, beryls aux multiples nuances, des appariements complexes comme cet incroyable collier « Baïkal » - porté ci-dessus par Salma Hayek au dernier festival de Cannes (Madame François-Henri Pinault à la ville).

Des cascades de perles de lapis-lazuli, de jolis animaux pleins de malice : le loup, le husky, Kaa le serpent, la chouette, le colibri …

Une immersion dans un monde de pure beauté, où l’on est accueilli par une nuée de jeunes gens tous plus beaux et aimables les uns que les autres, des comédiens qui vous donnent des petites scènes impromptues, juste pour attirer votre regard sur l’une ou l’autre des collections.

Même si vous n’avez aucun espoir de seulement tenir en main l'un de ces joyaux scintillants, vous aurez le bonheur de rêver quelques minutes dans cet univers unique de la haute joaillerie, une des richesses artisanales que peu de pays en dehors du nôtre possèdent – un pan de notre patrimoine à tous !

Vendôrama, exposition à la Monnaie de Paris, jusqu’au 28 janvier, réserver votre créneau horaire sur le site de Boucheron, 4 ter rue Guenégaud, Paris 6ème, entrée gratuite ….

Posté par mpbernet à 08:00 - Coup de coeur - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    Si j admire le travail des artisans d'Art de leur maison je n aime pas du tout le style Moyen oriental de beaucoup de leurs créations et celle de Salma Hayek encore moins,
    Mais on crée pour ceux qui paient...

    Posté par Martine, 17 janvier 2018 à 12:15
  • Ça fait rêver !
    La branche de lierre est une merveille.

    Posté par Marie-Laure, 17 janvier 2018 à 13:52

Poster un commentaire