Bigmammy en ligne

31 juillet 2018

Savoir se passer de certaines choses ...

 

P1230552

Vieillir est un art de chaque jour. Un principe que je m’efforce de suivre : aller à l’essentiel et se détourner de l’accessoire … Mais les habitudes sont tenaces. Pourtant, il est une foule de choses dont on peut aisément se passer. Facile, me direz-vous, quand on dépasse 70 ans et qu’on n’est plus obligée de s’imposer dans une assemblée de pairs ou se distinguer face à une hiérarchie qui regardera toujours – hélas – votre apparence autant que la qualité de votre discours.

Savoir résister aux diktats de la mode et aux sollicitations du marketing. Nous dépensons machinalement beaucoup d’argent à des trucs qui ne servent à rien ou même qui nous nuisent. On s’aperçoit par exemple que les sels d’aluminium sensés boucher les pores de nos aisselles sont nocifs, que des perturbateurs endocriniens sont partout dans nos produits de beauté ….

Depuis de nombreuses années, je me suis éloignée de certains produits et j’en suis fort aise – et mon porte-monnaie aussi. Cela a commencé le jour où je me suis désabonnée de Canal+. Avec de terribles difficultés administratives il faut bien l’avouer. Mais les films proposés, je les avais déjà vus lors de leur sortie en salle et nous ne sommes pas intéressés par le sport. Depuis lors, je continue à regarder ce que propose leurs programmes et je n’ai jamais regretté. Vais-je replonger avec Netflix, moi qui suis fan de séries ? C’est à voir.

Autre domaine où la publicité nous fait absorber n’importe quoi. J’ai parlé des déodorants. Mais c’est surtout dans le domaine des produits de beauté  qu’il convient d’être vigilant : fond de teint, démaquillants, crèmes anti-âge, crèmes solaires, dépilateurs, vernis à ongles plus ou moins permanent, teintures capillaires … etc, et que l’économie peut être significative. Les cheveux blancs n’ont jamais enlaidi personne, nous les trouvons fort élégants chez les hommes, pourquoi ne trouveraient-ils pas attendrissants quelques fils d’argent dans une chevelure féminine, comme un éclair bien plus seyant que ce casque uniforme ou pire, ces mèches multicolores ? Quand on pense à tout le temps qu’il faut consacrer à la pose et à l’entretien d’une telle parure, et surtout à son coût !

Dans le domaine de la maison, c’est tout comme : j’ai renoncé depuis longtemps aux adoucisseurs qui vous colmatent une machine à laver plus vite que n’importe quel anticalcaire. En revanche, j’ai adopté les lessives en doses car elles permettent de ne pas inonder l’environnement de produits toxiques. Les lingettes nettoyantes ? Regardez leur prix et pensez à la pollution. Les bouteilles d’eau minérale ? Je viens d’acheter une machine à faire des bulles …

Pour certains médicaments, il faut aussi se désintoxiquer. Pendant des dix dernières années, j’ai cru dur comme fer que je ne pouvais pas m’endormir sans une petite pilule. C’était devenu une addiction. Et puis un jour, la molécule à laquelle j’étais accro n’a plus été distribuée – même sur ordonnance - qu’avec de sérieuses restrictions. Je me suis rabattue sur des préparations à base de mélatonine : je les ai toutes testées, certaines plus efficaces que d’autres, certaines vraiment très chères. Et puis j’ai tout abandonné et oh, surprise : je me suis endormie normalement, sans faire de cauchemars. Certes, en vieillissant, on dort moins longtemps la nuit, mais on fait des micro-siestes le jour !

La vie est courte, il est important de ne pas se laisser polluer par des trucs inutiles et grignoter un pouvoir d’achat de retraité déjà menacé par des dépenses qu’on peut éviter. En revanche, je ne lésine jamais sur l’achat d’un livre, l’entrée à une exposition – nous sommes abonnés à l’année à plusieurs musées – ni à une nuitée dans un hôtel confortable, et, de temps en temps, je craque sur un nouveau sac (tous les deux ans en moyenne, ensuite, je les recycle en les donnant), un doux pull-over ou une belle parure de draps. C’est mon choix !

Posté par mpbernet à 07:30 - Coup de gueule - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Tout à fait d'accord avec ce que vous dites ! Merci pour ce billet !

    Posté par Wanda, 31 juillet 2018 à 07:39
  • Merci !

    Merci pour ce billet du matin qui m'a fait beaucoup de bien à sa lecture ! Je partage complètement votre philosophie. Belle journée !

    Posté par Catherine, 31 juillet 2018 à 07:41
  • Et votre choix est ô combien respectable ! Moi aussi j´ai renoncé aux teintures qui m’irritaient le cuir chevelu et faisaient apparaitre mes cheveux blancs de façon encore plus visible lors de la repousse. Aidée en cela par le coiffeur (oui oui) qui m’a conseillé de laisser vivre mes fils d´argent fort bien repartis ! Arretons de vouloir paraitre toujours 20 ans de moins et assumons nos traits qui se floutent nos cheveux qui blanchissent et vivons cette forme de sérénité retrouvée. Canal ? Il y a longteeemps que nous y avons renoncé, Netflix ne nous interesse pas... nous essayons de consommer local autant que faire se peut (une courgette poussée a 50 ou 100 km et cueillie a maturité est tellement meilleure que celle venue d’Espagne en camion frigo.... nous nous faisons plaisir avec de beaux produits en quantité modérée, nous privilégions le fait maison... avec toutes les aides possibles (robot cuiseur, appareils variés) et aidée en cela par ma jeune retraite...mais le tournant etait deja amorcé alors que j’avais encore une vie professionnelle tres chargée. Ma folie a moi ? Le tissu (fan de Liberty et de belles matieres) et le fil à tricoter. Et toutes les machines et accessoires qui sont indispensables pour en faire quelque chose ! Vive la slow fashion qui pousse a coudre et tricoter, la slow food etc... ne vivons plus dans le jetable et acceptins de payer le juste prix....

    Posté par Chantal, 31 juillet 2018 à 08:22
    • Je constate que nous sommes sur la même longueur d’ondes ! Parfois, je me demande si je ne deviens pas un peu ringarde … votre réaction me montre que je ne suis donc pas seule à penser comme je le fais.
      Provenance : Courrier pour Windows 10
      De : Chantal
      Envoyé le :mardi 31 juillet 2018 08:22
      À : mpbernet@wanadoo.fr
      Objet :Nouveau commentaire de Chantal [Bigmammy en ligne]

      Posté par mpbernet, 31 juillet 2018 à 08:28
  • Mais non ma chère, nous sommes tout sauf ringardes ! Je ne sais pas si vous etes sur Facebook ou IG mais je vous assure que nombre de trentenaires présentes sur les réseaux sociaux essaient de faire de même ! Oui dans les annees 80/90 j’etais une bizarrerie. Tricoter ? Coudre ? Broder ? C’est d’un depassé .... tu n’as’pas mieux a faire ? Mais maintenant dès que je le peux je transmets bénévolement ce savoir auxdites trentenaires filles et petites filles de celles qui me regardaient avec pitié. Parce qu’elles n’ont pas besoin de tout balancernpour se sentir femmes ! J’ai appris a tricoter a 3 ans avec maman, au lycée nous avions des cours de travaux manuels, j’y ai appris a utiliser une machine a coudre, a cuire un poisson sans me sentir amoindrie... juste retour des choses !

    Posté par Chantal, 31 juillet 2018 à 08:52
  • etalors Alisson qui a depassé ses 80ans...

    comment doit elle se comporter ?ELLE AUSSI qui a exercé une "activité commerciale" !!!!!! qui se dit "intellectuelle" puisqu'elle écrit encore "des poésies" , dur dur d'être au contact de femmes de ménage avec qui je ne peux "avoir" aucune conversation .Heureusement que "juste en face de moi "dans ma rue j'ai mes amies religieuses "charles de FOUCAULD" qui ont vécu beaucoup en AFRIQUE, et qui savent "avoir de la conversation" et deviner ce que je pense. et ce que j'exprime avec mes "vers" .Bonne journée à TOUTES

    Posté par poetalisa, 31 juillet 2018 à 08:53
  • Heureuse de lire votre billet, ce matin. Nous sommes sur la même longueur d'ondes et vos pensées rejoignent les miennes.
    Pour Canalblog, sans savoir pourquoi, je suis assez pessimiste…
    Bonne journée

    Posté par Armelle, 31 juillet 2018 à 08:56
  • Lu avec plaisir votre billet.. Je ou nous nous rejoignons sur "tout".. Nul besoin de retraite spirituelle que je ne critique en aucun cas.. notre vie est notre livre et nous arrivons à la conclusion avec lucidité.. j'aime et je n'aime pas ou plus.. je veux et je ne veux plus.. ce n'est pas défaitiste mais paisible de respirer à notre rythme et notre choix..

    Posté par monique, 31 juillet 2018 à 10:07
  • Tout à fait d'accord !!!

    J'ai 60 ans et j'ai eu ma première mèche blanche à 13,5 ans !!! Ayant toujours vu maman avec des cheveux blancs, je n'ai jamais, jamais teint, décoloré ou quoique ce soit mes cheveux !!! Ma mèche blanche, devant, était ma marque de fabrique !!! Maintenant, évidemment, ils sont tous blancs !!!! Que d'économies d'argent et de temps !!! et puis tous ces produits toxiques ! doucement mais sûrement, je me tourne vers tous les produits naturels pour la maison et, bientôt, pour l'hygiène. Comme vous, je préfère me faire, nous faire plaisir, avec de jolies choses de temps en temps !!!!

    Posté par bribriM, 31 juillet 2018 à 17:22
  • Merci pour ce billet. Entièrement d'accord avec vous. La jeune génération s'y met aussi...mes filles de 22 et 24 m'ont fait découvrir les cotons lavables, les "cup" au lieu des tampons hygiéniques et je me fais régulièrement tancer quand je reviens avec un pack d'eau. J'ai installé une application qui permet de faire le tri dans les produits contenant trop de conservateurs..

    Posté par catherine, 31 juillet 2018 à 17:25
  • Adolescente, j'ai connu un ingénieur agronome qui travaillait pour "Nature et Progrès" (1965 ou 1966). J'ai des lors acquis quelques certitudes quant à l'action néfaste de l'homme sur la terre. 1974, candidature de René Dumont, le mot écologie entre dans le vocabulaire ; 1975, crise du pétrole, la certitude pour moi que les sacs en plastique allaient disparaître très vite. Le délai de 4 ans auquel je pensais à été multiplié par 10 pour le moins.
    1975, c'est également la période où l'on a su que l'amiante était cancérigène et que l'aluminium avait des conséquences sur le cerveau. J'avais des lors laissé mon grille-pain "froid", remplacé l'isolant de ma planche à repasser par une couverture, et changé mes casseroles.
    Vivre plus sainement, refuser le non local, respecter les saisons, la planète... Je ne fais plus sourire, j'étonne au contraire.
    Ma machine à laver, dans laquelle je mettais des cristaux de soude en guise d'assouplissant, a lutté vaillamment contre le calcaire, abondant dans le midi, et dépassé la durée de vie maximale.
    Je fais rire mon médecin, quand il me voit une fois tous les 4 ans.
    Cependant, rouge à lèvres, maquillage appuyé des yeux, couleur des cheveux, je ne saurais m'en passer. Ma peau se contente de moins, eau d'Avene, huiles, désodorisants Guerlain, savon d'Alep pour le corps.
    J'ai quelques habitudes de luxe, mais le luxe bien choisi dure très longtemps.
    Mes filles comprendront elles mon style de vie maintenant ? Je l'espère !

    Posté par MAG, 31 juillet 2018 à 20:55
  • Tout à fait d’accord avec toi et toutes les personnes qui ont posté un commentaire. Cela fait bien longtemps que j’ai abandonné tout le superflu et essaie de vivre le plus naturellement possible.
    Bonne soirée à tous les deux et votre petite famille.

    Posté par Christiane, 31 juillet 2018 à 21:57
  • C'est un "privilège" de l'âge de réfléchir à toutes ces petites choses que l'on peut changer pour notre bien-être
    C'est vrai que la vie est courte et qu'il faut savoir ne pas s'encombrer de l'inutile... pas toujours évident, néanmoins
    Belle journée à vous.

    Posté par Ambre Neige, 07 août 2018 à 10:26

Poster un commentaire