Bigmammy en ligne

03 août 2019

Le lieu du crime, polar d'Elizabeth George

 

lieu du crime

C’est le deuxième opus de la série des enquêtes de Thomas Linley et Barbara Havers.

Un huis clos, une foule de suspects avec autant de mobiles et d'opportunités, un zeste de mystère de la chambre jaune plus un soupçon de crime de l’Orient-Express … Tous les ingrédients d’une trame policière classique. Mais l’art d’Elizabeth George va bien au-delà …

Il y a ici une étude sur le mensonge et la loyauté, le remords et la soif de vengeance, la peur de la vérité, de lourds secrets de famille, la conscience de classe. Le lieu du crime – du premier en tous cas – est Westerbrae, un château en Ecosse, en plein hiver. Mal chauffé, transformé en maison d’hôtes par sa propriétaire récemment devenue veuve. Une troupe de comédiens s’y est réunie autour du producteur, lord Stinhurst, frère de la propriétaire et de l’auteur, Joy Sinclair, pour une première lecture d’une pièce destinée à l’inauguration d’un nouveau théâtre. Sont présents le couple vedette qui tiendra les rôles principaux, le metteur en scène tout juste sorti de désintoxication et qui est aussi cousin de l’auteure, le mari pygmalion de la vedette qui saute sur tout ce qui bouge, la propriétaire, la sœur de l’auteure, un critique dramatique et lady Stinhurst.

Et puis aussi Lady Helen Clyde, amie de longue date de Linley mais invitée ici par le metteur en scène qui est son amant. Dès le premier soir, une violente querelle secoue la troupe à propos des modifications que Joy a apporté à son texte. Au petit matin, on la retrouve assassinée, dans sa chambre fermée à double tour de l’extérieur. Inexplicablement, Londres délègue Linley assisté de Havers pour résoudre cette énigme, si loin de Scotland Yard. Il est vrai cependant qu’un lord est directement impliqué dans cette ténébreuse affaire …

J’avais pourtant déjà visionné deux fois l’adaptation télévisée – par la BBC - de cet épisode mais je n’y avais rien compris. La lecture attentive m’a enfin éclairée et c’est surtout la psychologie de Thomas Linley et son amour pour Helen, sa jalousie, son refus de voir certains faits en toute objectivité qui font tout l’intérêt de ce polar. Eh non, Linley n'est pas parfait .... Finalement, la surprise sera totale lorsque le meurtrier sera enfin découvert après une poursuite échevelée dans les rues enneigées de Hampstead …

Le lieu du crime (Payment in Blood), polar d’Elizabeth George, traduit de l’anglais par Hélène Amalric (1989), édité chez Pocket, 480 p.,

Posté par mpbernet à 07:08 - Lu et vu pour vous - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Coucou,
    Je cherchais depuis un peu de temps, un bon livre ! Merci pour ce partage. J’adore la lecture depuis mon enfance et je sens que ce bouquin va vraiment me plaire. Je vais aussi regarder le film quand j’aurais fini le livre.

    Posté par Jasmine, 19 août 2019 à 17:45

Poster un commentaire