Bigmammy en ligne

29 mai 2022

L'homme au gant - 2, roman historique de Héliane Bernard et Christian-Alexandre Faure

 

Homme au gant

Deuxième volet de la saga lyonnaise mettant en scène en ce début du XVIème siècle Dioneo et Iulio, porte-paroles des idées des grands humanistes de la Renaissance, typographes et libraires férus de textes et de langues anciennes, grands voyageurs entre Lyon, Rouen et surtout Venise ... grands séducteurs aussi.

Témoins et acteurs d’une technologie nouvelle – l’imprimerie – ils sont en lutte contre l’intolérance, en cette époque troublée qui prélude à la Réforme, et qui voit naître la fin d’une civilisation et le début d’une ère nouvelle de la connaissance.

Laura

Titien

Iulio est, comme Dianeo, le héros du premier volet de la saga, un batard, né du viol de sa mère, servante chez le banquier florentin Thomas Gadagne.

Enfant surdoué, il est dès sa prime enfance harcelé par le neveu du maître de maison, Thomas le Jeune. Comme dans le premier volet de la saga, on trouve les intrigues mortifères d'un ennemi acharné.

On envoie Iulio à Venise parfaire sa formation. Il y rencontre la fine fleur de l’intelligentsia vénitienne et se fait remarquer par le célébrissime peintre officiel Tiziano Vecello, qui le prend pour modèle de son « Homme au gant ».

A Venise, il rencontre aussi l’amour charnel. Sa première conquête est Laura Bagarotto, patricienne épouse de Nicolo Aurelio, celle qui pose pour le tableau « Amour sacré, amour profane ». Une héroïne déjà rencontrée dans « Les fortins de Venise » … Puis ce sera Chiara Duodo, épouse de Andrea Mocenigo. Comme son contemporain et ami Dioneo, Ioulio devra fuir Venise et la vindicte de ces maris trompés et surtout de l’Inquisition.

Les deux jeunes et brillants héros partagent bien des points communs. Trop en avance sur son temps, Iulio court après une chimère : l’Utopie, ce livre de Thomas More, qui décrit une cité idéale où les hommes vivent libres et égaux. Une thèse insupportable aux pouvoirs établis.

Dans la grande tradition des sagas historiques, les auteurs font évoluer une foule de personnages réels autour des héros fictifs : humanistes, navigateurs (Giovanni et Girolamo Verrazano, découvreurs du site qui deviendra New York), libraires et éditeurs, poètes (Clément Marot) et femmes de lettres …

En attente du troisième volet de cette histoire de savoirs et de violences.

 

L’homme au gant, thriller historique de Héliane Bernard et Christian-Alexandre Faure, tome 2 « Les dents noires », aux éditions J’ai lu, 606 p., 8,90

Posté par Bigmammy à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

  • Bonjour Bigmammy, je vous souhaite une agréable Fête des Mères bien entourée de votre famille. ❤ Je pense très fort à vous qui êtes dans une tourmente que vous affrontez avec force... Admiration !

    Posté par Armoni, 29 mai 2022 à 13:16

Poster un commentaire