Bigmammy en ligne

10 novembre 2007

A lire pour essayer de comprendre....

Chagrin d’école, par Daniel Pennac, Gallimard, 305 pages, lauréat du prix Renaudot 2007 Je n’ai pas pour habitude d’acheter les prix littéraires. J’ai acheté ce livre en pensant aux difficultés scolaires d’un enfant qui m’est cher, pour savoir s’il pourrait le lire, et en tirer un quelconque soulagement. Au-delà du témoignage de l’auteur, dont on a en effet peine à croire qu’il fut jadis un cancre, j’ai pris plaisir à parcourir cet essai, plein d’optimisme et de foi en la gent enseignante. C’est une lecture indispensable aux... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2007

Simone Veil, une vie

Si, comme moi, vous avez une admiration sans borne pour cette femme exemplaire, mieux vaut lire la biographie qu'en a écrite en 1996 Maurice Szafran que cette autobiographie. En effet, pour une femme qui a passé sa vie, quoi qu'on en dise, à rester d'une discrétion profonde sur les drames de sa jeunesse, vous n'en apprendrez pas beaucoup plus. Le style de madame Veil est en effet empreint d'une retenue, d'une rigueur, très "magistrate", dirai-je. Aucune concession au lyrisme ou à la littérature. De cela, je puis affirmer que le... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 novembre 2007

Expo Alberto Giacometti, au Centre Pompidou

L’atelier d’Alberto Giacometti (1901 – 1966) Exposition au Centre Pompidou jusqu’au 11 février 2008. Tout le monde a dans l’œil « l’homme qui marche » et sa silhouette étirée au maximum, juchée sur un pied disproportionné. Mais Alberto Giacometti savait tout dessiner, peindre et sculpter. Fils de peintre, il vient de sa Suisse natale travailler à Paris, chez Antoine Bourdelle. Il travaille à Paris jusqu’à la fin de sa vie, plus précisément dans mon quartier de Montparnasse, rencontre les surrréalistes, Léger, Breton,... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2007

Le dernier gang. Une bonne soirée.

Il ne faut pas toujours se fier aux critiques : le Figaro et le Monde ont éreinté ce film d’action, à la façon américaine, avec un scénario haletant, qui ne touche pas des pieds : nous, nous avons beaucoup aimé Le dernier gang, d’Ariel Zeitoun. Un film « hâché », violent, où tout va tellement vite que l’on ne comprend pas les dialogues – et sans doute à dessein car l’un des personnages a pour caractéristique de ne pas être compréhensible…Et le rôle titre, magistralement incarné par Vincent Elbaz. Je le trouvais « craquant ». Il prend... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 23:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 novembre 2007

Un compte-rendu de lecture très intellectuelle !

Rassurez-vous ! J’ai terminé le tome 7 d’"Harry Potter et les reliques de la mort"  (Gallimard jeunesse - 26,50€) hier soir vers minuit mais ne vous en dévoilerai pas la fin ce matin. Le suspens est complet jusqu’à la page 799, et le lecteur n’est pas déçu. Juste un peu frustré de savoir que l’histoire est finie…encore que ! Evidemment, J.K. Rowling utilise les ficelles qui ont fait son énorme succès dans les 6 précédents opus, évidemment, l’histoire se tient…même si on piétine un peu durant la première... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2007

Vous faire partager une émotion artistique : L-G Buchheim

Bien que germaniste, je ne prétends pas être fine connaisseuse de la vie artistique allemande contemporaine. Pourtant, lorsque je me suis rendue en cette fin d’été au bord du lac de Starnberg, pour revoir mon amie Karen, j’étais loin de penser que grâce à elle, j’allais éprouver une émotion aussi forte en découvrant la vie et l’œuvre de Lothar-Günther BUCHHEIM. Je gage que ce nom ne vous dit rien ? Certainement ! Mais rappelez-vous le terrible film « Das Boot », réalisé en 1981 par Wolfgang PETERSEN, à partir d’un récit... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2007

Un film à voir et à faire voir

Pas pour Patrick Bruel, Cécile de France – pourtant si belle – Julie Depardieu, Ludivine sagnier ou Mathieu Amalric – tous excellents. Non, pas même pour la qualité des décors et de la photographie, le rythme volontairement lent adopté par le metteur en scène, Claude Miller. Mais parce que si notre génération a aujourd’hui levé le couvercle sur cette partie noire de l’histoire de notre pays, elle risque de ne pas assez transmettre, encore et encore, le risque de la barbarie inhérent à la nature humaine. C’est avant tout une... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 20:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 octobre 2007

Une critique d'Anne-Christine

Elle a pourtant habituellement la dent particulièrement dure, Anne-Christine, mais elle a beaucoup  aimé la version française du Roi Lion, au théâtre Mogador relooké pour l'occasion, vue avec Laurent hier soir (décidément, dans cette famille, on a le chic pour aller au théâtre les soirs de finales). Des costumes chatoyants, la musique d’Elton John – mais l’orchestre malheureusement en bande son – une mise en scène «de la mort qui tue » avec des apparitions colorées incroyables. Beaucoup de mouvement, des marionnettes, des hyènes... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2007

Vous avez dit instrumentaliser l'immigration ?

Certes, je suis tout à fait d’accord avec Fadela Amara sur son appréciation devenue célèbre…mais pour moi, petite-fille de piémontais, l’immigration a été une chance ! Je suis donc allée avec plaisir visiter la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration, installée depuis quelques jours dans l’ancien Musée de la France d’Outre-mer….par ailleurs préalablement vidé de sa substance au profit du musée du Quai Branly. En route donc vers la porte dorée, mon quartier de jeunesse – puisque j’ai vécu boulevard Soult jusqu’à mon mariage.... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2007

Pour meubler vos nuits blanches

Une découverte de l'été dernier, à vous faire partager si vous n'avez pas de livre en ce moment sur votre table de nuit, surtout si vous avez aimé Venise..... Imaginez le cadre de la Fénice, le célèbre opéra de Venise, un soir de représentation : le maestro, qui présente tous les traits d’Herbert von Karajan, est retrouvé assassiné dans sa loge, empoisonné….l’enquête est confiée au commissaire Brunetti. Voilà comment il faut aborder l’œuvre de Donna Leon, car ce premier roman donne la clé de tous ses personnages. Le... [Lire la suite]
Posté par mpbernet à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :