Bigmammy en ligne

21 juin 2016

Avenue des mystères, roman de John Irving

La critique de Claude : Un roman de John Irving, c’est un événement que les fans de l’auteur ne sauraient manquer. Lesdits fans jouent ici un rôle important, puisque l’auteur nous raconte la très officielle réception d’un important romancier mexico-américain,  Juan Diego Guerrero, par ses admirateurs philippins, conduits par un de ses anciens élèves devenu lui même romancier et professeur. Plus tout jeune, fragile du cœur, et fatigué par les fêtes organisées pour lui, Juan Diego rève de ses années d’enfance, et prend... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 juin 2016

Dans les jardins du Malabar, roman d'Anita Nair

Tous les amoureux de l’Inde apprécieront comme moi ce nouveau livre d’Anita Nair, bien différent de « Compartiment pour dames » puisqu’il nous transporte en plein XVIIème siècle, plus précisément entre 1625 et 1661 … si loin de notre civilisation européenne qui pourtant commence à s'incruster dans le subcontinent par le biais des Portugais, des Hollandais, juste avant les Français et les Britanniques … Le Malabar, c’est la pointe sud-ouest de l’Inde, cette côte où viennent commercer tous ceux qui... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2015

La zone d'intérêt, roman de Martin Amis

La critique de Claude : Si vous tapez « Martin Amis » sur Google, vous trouverez une brassée de critiques élogieuses, sorties en 2014, lors de la parution de l’édition originale (en anglais) de "La zone d’intérêt". Récemment, la parution de sa traduction française a été saluée par un bon article du Monde des Livres, rappelant le statut de « grand écrivain » de Martin Amis. L’un des critiques américains va jusqu’à comparer Amis à Philip Roth. Alors, peut-être, vous entrerez comme moi dans cette... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
11 juillet 2015

Mélancolie des corbeaux, thriller animalier de Sébastien Rutés

  Etrange, dérangeant, poétique, envoûtant et diablement bien écrit. Ce premier chapitre, dans les frondaisons du parc Montsouris, je l'ai tout d'abord pris pour une métaphore ... et puis j'ai compris que le héros de cette histoire à dormir la tête sous l'aile était vraiment un vieux corbeau freux, Karka, meurtri par une ancienne blessure reçue en combat singulier contre un épervier et une autre, morale, celle d'avoir été mis à l'écart. A l'image d'un détective blasé, un peu chiffonné, accoudé au zinc... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juillet 2015

Entre mes mains mon bonheur se faufile, roman par Agnès Martin-Lugand

J'avais entendu parler de cette jeune auteure comme d'un phénomène de l'édition avec son premier roman "Les gens heureux ...." J'ai donc pris ce livre lors de ma dernière virée à la librairie pour me faire une opinion. Hélas, trois fois hélas ... Par souci d'honneteté, je suis allée jusqu'au terme de l'ouvrage. C'est correctement écrit mais la trame du roman m'est apparue totalement artificielle et franchement invraisemblable. La narratrice, une jolie femme de 30 ans, provinciale - vit elle à Bordeaux puisqu'elle a besoin de... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
27 juin 2015

Seul dans Berlin, roman par Hans Fallada

La critique de Claude : Curieux titre pour ce  roman, qui s’intitule, en version originale : « chacun est seul devant sa mort ». Il relate, non la résistance au nazisme, mais un fait de résistance isolé et discret : un vieux couple apprend en 1940 la mort au combat de son fils Otto. Jusque là sages contremaitres, plutôt suivistes en politique, Anna et Otto Quangel vont fabriquer et déposer un peu partout des cartes postales protestant contre l’inhumanité de ce régime qui sacrifie ses enfants. Autour... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2015

Les derniers jours de nos pères, roman de Joël Dicker

Joël Dicker n'a que 30 ans et déjà deux volumineux romans à son actif. Celui-ci est le premier qu’il a écrit en 2010, avant le best-seller qui le fit connaître : La vérité sur l’affaire Harry Quebert. Pour ce premier roman, un thème historique : le roman d’apprentissage d’une équipe de jeunes patriotes désireux de se battre derrière les lignes allemandes, à l'appui d'une documentation fouillée ... C’est crâne ! C’est la mission du SOE (Special Opérations Executive), créé par Churchill, et un peu en marge... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 janvier 2015

Demain j'arrête ! roman de Gilles Legardinier

Après un pavé de plus de 700 pages, j'avais besoin de détente ...   La première fois que je me suis rendue à un salon des livres, c'était pour "Saint-Maur en Poche", organisé par Gérard Collard, le libraire de la Griffe Noire qui m'a permis de découvrir maints auteurs. Mais cette fois, me voilà déçue ... Ce qui m'avait impressionnée en cette radieuse matinée d'été, c'est la queue incroyable devant le stand de Gilles Legardinier, ces lecteurs attendant sagement pour faire dédicacer leur bouquin alors que de très nombreux... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:52 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
27 novembre 2014

Un secret du Docteur Freud, roman par Eliette Abecassis

  Eliette Abécassis nous entraîne dans l'ambiance angoissante et le décor ultra chargé des deux dernières années de vie du vieux Docteur Freud, au sein de sa famille à laquelle il tient tant, avec son épouse adorée et ses six enfants, et en particulier Anna, sa dernière fille qui sera sa continuatrice. Nous voici transportés à Vienne en 1938, au lendemain de l'Anschluss, et les nazis ont naturellement déjà décidé d'éradiquer tous les Juifs en général et les psychanalystes en particulier. C'est la tâche à laquelle s'est attelé... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 novembre 2014

Ce sont des choses qui arrivent, roman de Pauline Dreyfus

La critique de Claude : Ce mot lourd de résignation est la clé de ce roman. On l’entend prononcer chaque fois que survient une catastrophe, ainsi réduite à l’état de simple désagrément. C’est ainsi que se consolent les membres de l’aristocratie parisienne, comme Nathalie, duchesse de Sorrente. Née avec du sang Bourbon, elle a épousé le descendant d’un Général d’Empire, qui tient avant tout à éviter de prendre position sur quoi que ce soit – comme beaucoup de Français entre 1940 et 1944-. Malheureusement, cette indifférence... [Lire la suite]
Posté par Bigmammy à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :