Bigmammy en ligne

08 octobre 2010

BABA BLING, signes intérieurs de richesse, exposition au Musée du Quai Branly

Bien peu de Français savent spontanément situer Singapour sur une mappemonde.

tourisme___la_tour_Eiffel_014En revanche, chez les personnes "branchées" - ou qui pensent l'être - Singapour traîne une sale réputation, j'en ai pour preuve une réflexion très sévère émanant d'un caissier de la librairie La Procure dans la bouche duquel j'ai tout de suite entendu fuser le mot "dictature"....

baba_afficheQuelle méconnaissance de la réalité, quel jugement "à l'emporte-pièces"...Il y a donc un grand effort à faire pour mieux communiquer. A Paris, cet automne, Singapour a choisi de montrer sa culture spécifique, celle des Babas (hommes chinois) et des Nonyas (leurs épouses), celle de son peuple "né ici"(traduction en langue malaise : Peranakan), comme on pourrait parler de la culture sabra en Israël. Et la comparaison n'est pas si absurde.

lit_nuptialGéographiquement, Singapour est situé au centre d'une zone politiquement instable et spirituellement hostile. Ce qui explique partiellement que son régime politique ne soit pas à 100% démocratique, au sens où nous l'entendons en Europe occidentale. Peuplée à 75% d'immigrants d'origine chinoise, elle a intégré des populations malaises et indiennes, mais surtout, dès le XIXème siècle, s'est lancée dans le commerce international selon les normes occidentales, tout en conservant ses attaches culturelles et ses religions d'origine. C'est aujourd'hui un havre de prospérité économique et financière qui attire de plus en plus de compétences ...et de convoitises.

tourisme___la_tour_Eiffel_018L'exposition qui nous est proposée au Musée du Quai Branly met en valeur l'art de vivre de la communauté Peranakan. Ces populations issues d'unions d'immigrés chinois, de marchands indiens et de femmes malaises ne sont pas seulement installées à Singapour, mais aussi tout au long du détroit de Malacca, depuis Penang en Malaisie jusqu'à Java et au-delà. )

Mais c'est bien l'Etat de Singapour qui revendique hautement aujourd'hui, comme un élément fort de cohésion sociale, cette culture d'assimilation, et nous en avons pris conscience sur place, en particulier au Musée des civilisations asiatiques auquel appartiennent ces splendides objets.

tourisme___la_tour_Eiffel_016L'art de vivre péranakan est plein de charme. A travers le mobilier - et en particulier l'inévitable autel des ancêtres qui trone au centre de l'appartement - les particularités de la gastronomie, la mode féminine - car très vite les singapouriens hommes ont adopté le costume occidental - les bijoux, la porcelaine, les rites de mariage, la religion...nous apprenons à aimer ce peuple industrieux, bienveillant, sérieux et gastronome, pour lequel la réussite intellectuelle des enfants est l'objectif de toute une vie...avec la réussite financière.

A ne pas manquer : les superbes tenues nuptiales brodées de perles - une façon pour les belles-mères de tester la qualité de leurs futures brus - les portraits de famille, l'autel chinois transformé pour une famille catholique, les bijoux ciselés (ceintures en or et diamants, suites de trois broches destinées à fermer le chemisier porté au-dessus de la jupe sarong), les motifs batik..mais gardez-vous d'acheter quoi que ce soit à la boutique du musée : les pièces de batik coûtent ici 65€ alors qu'à Singapour, vous trouverez les mêmes à partir de 18 dollars singapouriens ou 9€ !

tourisme___la_tour_Eiffel_020En sortant de là, on trouve tout à coup qu'il fait bien froid ici ! Et que c'est dommage de ne pas voir ces adorables maisons péranakan, sagement rangées le long de la rue, avec leur façade ouvragée et multicolore....Plus que quelques semaines à attendre !

Exposition au Musée du Quai Branly jusqu'au 30 janvier 2011.

Posté par Bigmammy à 08:30 - Lu et vu pour vous - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Très belle xpo qui donne envie d'aller au quai Branly

    Par contre pour Singapour actuel: démocratie surement pas quand on pense que le président a été élu sans adversaire...
    Leur atout repose sur la finance et l'économie de marché en espérant que cela durera sans corruption!!

    Posté par Martine, 08 octobre 2010 à 17:44
  • Et dire que j'ai rate cette expo... la faute a Mossieur qui tout amateur d'art qu'il est fait mouaif quand je lui propose un musee...

    La principale raison pour laquelle Singapour n'est pas democratique au sens occidental du terme c'est l'imperatif de faire vivre toutes les communeautes ethniques et religieuses. Lee Kuan Yew reconnait lui meme qu'il n'avait pas beaucoup d'options, tant il craignait l'emergence de partis marques ethniquement et religieusement. Et quand on voit l'etat des tensions ethniques et religieuses dans le monde on est obliges de reconnaitre que ce choix n'est pas si idiot que cela. En revanche, il est vrai que le parti au pouvoir, 50 ans plus tard, a beaucoup de mal a envisager une alternance et continue de mettre des batons dans les roues d'une opposition qui existe bel et bien. La liberte d'expression, notamment depuis Internet, y existe quand meme, ce n'est pas non plus un regime stalinien ! Qu'en sera- t- il a la mort du fondateur de la cite etat ? Son epouse est decedee la semaine derniere, il ne semble pas en si bonne forme...

    Ce qu'il faut reconnaitre a Singapour et a ses gouvernants cependant c'est une vraie prise en compte de l'interet general. Mis a part le sort contraignant reserve aux travailleurs immigres, le PAP a su loger, donner un travail, assurer des opportunites eguales a toutes les communeautes (malgre le poids economique ecrasant de la communeaute chinoise) et faire acceder a la societe de consommation a la tres grande majorite de sa population, tout en developpant un territoire tres accueillant pour l'entrepreunariat. Finalement les Singapouriens sont tres peu nombreux a regretter ce systeme, c'est donc qu'il a servi l'interet de tous.

    Je ne dirais pas que j'admire Singapour politiquement, loin de la, mais je pense que ce pays a su se sortir d'une equation socio-politico-economique dans des termes acceptables... et cela devrait faire reflechir d'autres gouvernants a travers le monde (le Rwanda prend d'ailleurs des conseils du gouvernement singapourien).

    Posté par Floasingapour, 09 octobre 2010 à 08:50
  • @Floasingapour

    Merci, Flo pour cette analyse sensée, dont j'ai reconnu tout de suite le style. Tu n'es pas une ancienne élève de ScPo pour rien. lL en est des hommes providentiels comme du reste. Même s'ils sont exceptionnels - comme l'était De Gaulle pour la France pendant de nombreuses années - il vient un temps où on leur trouve plus "fun" un successeur. Mais il faut compter sur l'ancestrale sagesse confucéenne pour ne pas casser, à Singapour, l'équilibre subtil des cultures et des bienfaits du trafic international. En plus, une transition démocratique sera bienvenue sur le plan de l'image de la Cité-Etat....

    Posté par Marie-Pierre, 09 octobre 2010 à 09:28
  • @Martine

    Très intéressant article, en effet, sur Rue89 qu'on ne peut soupçonner de propagande en faveur d'un régime très marqué à droite !

    Posté par Marie-Pierre, 10 octobre 2010 à 16:26

Poster un commentaire