Bigmammy en ligne

08 août 2011

Les femmes savantes, au Festival de Bonaguil

JL Cochet et A DenisQuelle chance  nous avons, ici, en Lot-et-Garonne, de pouvoir sortir chaque été au théâtre, à vingt minutes de notre maison ! Devenu un rituel incontournable, la soirée au Festival de Bonaguil – dont c’est la 49ème édition - nous a mené, hier soir, voir ce classique indémodable de la farce sociale amère et de la critique des pédants, non relu depuis l’adolescence. Et le fait d’y accompagner Jean-Baptiste et de s’obliger ainsi pour lui à replacer l’œuvre sur le plan historique et politique de l’époque ne fait qu’en souligner l’incroyable modernité.

arnauddenisUne mise en scène précise et rigoureuse, réalisée par le tout jeune Arnaud Denis (enTrissotin inquiétant et veule), fondateur de la troupe des « Compagnons de la Chimère », des costumes pour une fois d’époque et parfaitement accordés à ce texte en vers ciselés, l’interprétation époustouflante de Jean-Laurent Cochet en matrone abusive et impérieuse (Philinte) face à un époux fuyant ses responsabilités et ouvert à toutes les compromissions pour avoir la paix (excellent Jean-Pierre Leroux), tout était réuni pour faire de ce spectacle un parfait moment de théâtre.

Le public, réceptif à cet humour intemporel, a beaucoup apprécié. Cela réchauffe le cœur de constater que les efforts des édiles de notre petit pays donnent des fruits. La salle était pleine. Sous la voûte céleste et entre les murs du fossé sous la Tour Grosse du château, nous avons passé une excellente soirée en compagnie de Molière, avec à la clé toutes sortes de réflexions sur la place de la culture, le pédantisme du monde intellectuel parisien et des pseudo-savants qu’on y rencontre encore aujourd’hui ….A part la forte misogynie qui émane de ce texte et qui n’est plus de mise au XXIème siècle,  toujours actuelle, la réflexion, non ?

Les Femmes savantes

Mise en scène : Arnaud DENIS

photoDécors : Edouard Laug
Lumières : Laurent Béal
Costumes : Virginie Houdinière
Avec (par ordre d’entrée en scène) : Elisabeth Ventura (Armande), Eloïse Auria (Henriette), Jonathan Bizet (Clitandre), Virginie Pradal (Bélise), Gil Geisweiller (Ariste), Jean-Pierre Leroux (Chrysale), Jean-Laurent Cochet (Philaminte), Nicole Dubois (Martine), Arnaud Denis (Tris
sotin), Alexandre Guansé (Vadius), Stéphane Peyran ( Julien et le notaire), Baptiste Belleudy (L’Epine)

 

Posté par Bigmammy à 09:08 - Lu et vu pour vous - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • je vois que Virginie PRADAL est toujours à l'affiche je l'ai connue il y a quelques années et je n'entendais plus parler d'elle.
    c'est formidable pour vous de pouvoir profiter d'une telle culture à "domicile" et de pouvoir bercer votre petit fils dans celle ci-
    à part cela toujours de l'humidité- hier au soir pluies torrentielles chez moi - ce matin 14°
    il faut se faire une raison..mais les tenues d'été se désespèrent de "ne pas sortir" leurs atours

    Posté par poetalisa, 08 août 2011 à 09:59
  • les femmes savantes

    J'avais vu et adoré ce spectacle des femmes savantes au théâtre 14 avec la performance de Jean Laurent COCHET...

    C'est très sympa Marie Pierre , de lire jour après jour, la chronique des retrouvailles d'été de la famille BERNET.... bravo à vous qui êtes l'âme de tout cela,
    A bientôt

    Posté par bruno, 08 août 2011 à 11:23

Poster un commentaire