Bigmammy en ligne

01 octobre 2012

De la qualité des guides touristiques ...

001

Voici Octobre, pour nous le mois de multiples anniversaires : le mien, celui de notre mariage, celui de Camille ... Comme le temps passe !

A vrai dire, je ne me sentais pas tout à fait "rentrée" au sens de la fin des vacances, jusqu'à ce que nous soyons revenus de ce mini voyage en Allemagne ... La césure et le dépaysement total ont réussi cet exploit : nous sommes à présent réellement revenus à Paris, et il faut sérieusement songer à l'organisation des fêtes de Noël.

Je voudrais revenir sur la question des guides touristiques. Ce sont des outils indispensables quand on ne dispose pas de trop de temps, et il faut lire attentivement tout ce qui concerne une région pour tenter de la comprendre, et savoir sur quoi on va focaliser ses visites, et a contrario, ce que l'on choisit de laisser de côté.

Pour l'Allemagne, nous avions encore un vieux Guide Vert Michelin, datant de notre escapade en Saxe. Quand on visite des monuments anciens, la description architecturale ne se périme pas. Mais pour être vraiement à la page, nous avions acheté un guide "Allemagne" plus récent, édité par Hachette. Nouvelle déception. D'abord parce que l'Allemagne étant un pays immense et très dense, et que vouloir concentrer toutes ses richesses en un seul volume est une gageure, vite perdue.

Ensuite parce qu'il s'agit d'une traduction d'un guide anglais écrit par des polonais (Malgorzata Omolanowska, Marek Stanczyk, Tomasz Torbus, Hanna Köster (tiens ! une Allemande !) et Teresa Czerniewicz-Umer). Les illustrations sont belles, certes, et la présentation générale assez bien faite. Mais naturellement, en 610 pages, ce qui n'est pas très pratique à transporter, chaque ville ou curiosité est seulement survolée. Une réelle frustration.

Finalement, le vieux guide vert, avec son format allongé qui peut être glissé dans la poche d'un Barbour, est plus maniable. Mais l'idée serait de dédoubler le guide : par exemple pour le Nord et pour le Sud : on voit bien des guides d'Italie du nord .... Hélas, le flux de guides en français destiné aux touristes souhaitant visiter l'Allemagne doit être trop faible pour rentabiliser deux éditions différentes. C'est bien dommage que les anciens Guides Bleus, tellement chers aux intellectuels, aient disparu !

Seule solution donc : acheter sur place des petites monographies des villes traversées. Et là, je jette une pierre dans le jardin des Allemands : il sont incapables de faire relire une traduction par une personne de langue maternelle française. Même dans une ville qui s'enorguiellit de son université comme Heidelberg, le guide local de la cité est écrit dans un français aussi invraisemblable qu'une page internet traduite par Babelfish ! Il n'aurait pourtant pas été difficile de faire relire le texte, qui n'est qu'un galimatias issu d'une traduction mot-à-mot parfois totalement absconse ! Pour le petit guide de Trèves, le traducteur porte un nom espagnol, on comprend mieux, mais le résultat est le même.

Donc, voilà mon coup de gueule du lundi matin .... Avec encore plein de souvenirs en tête de cette très romantique partie de l'Allemagne, si près de nos frontières et pourtant si éloignée de notre mode de pensée ..... Et cependant, nous parlons tous les deux la langue allemande et sommes capables et de nous faire comprendre, et de comprendre les explications des panneaux d'expositions.

Pour ceux qui ignorent la langue du pays, ce doit être bien difficile .... encore qu'en Allemagne, beaucoup de personnes parlent l'Anglais ...ça aide !

Posté par mpbernet à 09:31 - Coup de gueule - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • N'avez vous jamais acheté un guide comme Le Routard ? Bien sur, la partie architecture ou histoire est moins dense que dans le Michelin mais ...il y a tellement de bonnes adresses, des idées de visite qui sortent de l'ordinaire , des bonnes tables (où l'ion retrouve certes d'autres français !) Nous ne partons jamais sans nos deux guides que nous considérons comme complémentaires!
    Bon retour dans la vraie vie parisienne!

    Posté par chartres, 01 octobre 2012 à 18:52
  • j'ai une copine qui photocopie juste les pages des lieux qu'elle va visiter...il y a aussi l'Ipad qui peut charger plusieurs guides (mais dans ce cas il faut gerer la batterie...).
    Pour ce qui est des traductions, quelle n'a pas ete ma honte lorsque j'ai constate que les powerpoints en anglais presentes lors des reunions de parents du Lycee Francais etaient bourres d'approximations, de francisations et de phrases n'ayant pas vraiment de sens. Je ne me suis pas genee pour le faire remarque au nouveau directeur de la maternelle : dans l'assistance il y avait une bonne partie de parents anglophones, et voir cela a du leur faire mal aux yeux... On m'a bien sur repondu " je n'ai pas eu le temps" ... elle a bon dos l'excuse des presses...

    Posté par Floasingapour, 02 octobre 2012 à 11:28

Poster un commentaire