Bigmammy en ligne

04 octobre 2012

Statines or not Statines, that is THE Question

guidemédicament

Depuis quelques semaines, un livre défraye la chronique et devient un best-seller : le Guide des médicaments utiles, inutiles ou dangereux, des professeurs de médecine Philippe Even et Bernard Debré.

Comme tous les ans en octobre, je subis la révision générale auprès  de mes différents médecins spécialistes : cancérologue, cardiologue, rhumatologue … Eh oui, avec mon passé de tuberculeuse, cancéreuse, cardiaque  et hypercholestérolémique …. J’ai de quoi faire.

Alors, très inquiète des échos de la Presse au sujet de ce livre,  j’ai à tous posé l’angoissante question de l’opportunité du traitement par les statines et de la meilleure façon de faire baisser mon taux de cholestérol et d’améliorer mon coefficient HDL/LDL.

Quelques éléments de réponse : le livre en question est écrit par deux professeurs de médecine éminents mais depuis longtemps éloignés de la pratique quotidienne des vrais malades.

Philippe Even est pneumologue, et la lecture de sa notice sur Wikipédia est fort instructive sur le déroulement de sa longue carrière .... Chacun connaît d’autre part Bernard Debré, urologue, dont l’activité principale depuis bien des années est de remplir son mandat de député – ancien ministre de la coopération en 1994-1995 – du seizième arrondissement. En tous cas, aucun des deux n’est pharmacologue.

Bref, si je ne me mêle certainement pas de critiquer ou de démêler les fils de cet ouvrage, je m’inquiète de certaines allégations concernant l’utilisation des statines (en particulier le Crestor) qui, c’est vrai, coûtent fort cher à la sécurité sociale, mais ont été le seul médicament réussissant à faire baisser mon taux de cholestérol significativement. Et, comme je présente tout de même un risque de récidive d’infarctus, mon collège de médecins me dit de continuer, même si les effets secondaires sont pénibles : douleurs musculaires chez moi - mais j'ai aussi de l'arthrose - , mais pour beaucoup de patients hommes, il paraît que c’est surtout une baisse de la libido, beaucoup plus grave ...

Et ce ne sont pas les seuls médecins à prétendre que le cholestérol soit un bienfait et que toute tentative de le faire baisser est inutile voire dangereuse. Le Docteur Michel de Lorgeril tient un blog uniquement consacré à ce sujet et, à tous les patients qui l’interrogent il répond : lisez mes livres !

Inquiétant. Qui croire ? Qu’il y ait sur le marché bien des médicaments de confort que l’on pourrait dérembourser, et ainsi alléger le lourd fardeau de la protection sociale, c’est certain. Que certains patients pourraient choisir de ne pas faire supporter à la collectivité leur soif de médicaments, c’est vrai aussi, qu’il soit nécessaire de réformer le système de contrôle de la mise sur le marché de vrais nouveaux médicaments, c’est certainement nécessaire (cas du Médiator, qui était régulièrement prescrit comme coupe-faim, c'est à dire pour une autre pathologie que celle pour laquelle il avait été conçu). Qu'il soit opportun aussi d'alerter les patients de la dangerosité d'utiliser à tort et à travers des médicaments dont on devient vite dépendant (somnifères, anti-dépresseurs) ou inutiles (antibiotiques) : OK.

Mais que l’on sème le doute chez des malades peu informés et qu’on les pousse à stopper spontanément la prise de médicaments sans en référer à leur médecin traitant  au risque d’accidents cardiaques graves, est-ce raisonnable ? Non, c’est grave, Docteur !

Posté par mpbernet à 11:21 - Coup de gueule - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Ho tiens, l'autre jour je suis tombée sur ce livre à la librairie, je l'ai feuilleté, il m'a semblé que c'était un "gros titre pour vendre", mais le contenu est assez peu interessant. Effectivement, ce sont des médecins qui sont éloignés de la pratique clinique depuis des années. Effectivement, publier un livre qui fait peur rapporte toujours beaucoup d'argent. L'éthique dans tout ça ? Les patients n'ont pas fait médecine, et il est complètement irresponsable de leur faire croire qu'il suffit de lire des livres ou des blogs pour se soigner seuls, voir pour imposer à leur médecin de les traiter de telle ou telle façon.
    Je crois qu'il faut se tenir éloigner de ce genre d'angoisses (surtout quand on a déjà assez de soucis médicaux comme ça, pas la peine de faire monter sa tension en lisant ce genre de choses) !
    Quand j'ai des questions, j'en discute avec mes médecins, c'est difficile d'en trouver des bons mais une fois que la confiance est établie des deux côtés, je crois que c'est plus efficace pour tout le monde.

    Posté par Agothtale, 04 octobre 2012 à 12:25
  • Le mieux en effet est de questionner son médecin, c'est un peu dommage de "faire du fric" avec un sujet grave comme celui-ci !
    Tu as raison d'en parler ici.
    Je t'embrasse.

    Posté par Binchy, 04 octobre 2012 à 12:58
  • Oui, ces auteurs sont éloignés de la pratique quotidienne. Mais, les médecins pratiquant quotidiennement, eux, ne sont formés que par les démarcheurs médicaux des laboratoires. D'autre part, ils ne peuvent aller contre les directives officielles fortement influencées elles-mêmes par les dirigeants des grands laboratoires. Ma belle-soeur a hérité d'un cholestérol familial très fort. Lorsqu'elle a posé la question à son généralise, il lui a répondu qu'il était lui même dans ce cas-là. Qu'il avait personnellement abandonné depuis plusieurs années tout traitement aux statines et qu'il suivait strictement les recommandations de Michel de Lorgeril. Qu'il s'en portait beaucoup mieux mais que s'il ne voulait pas risquer une condamnation, il était obligé d'en prescrire à ses propres patients. A eux de les prendre ou pas...

    Posté par Lucie, 04 octobre 2012 à 14:24
  • Difficile de faire de la prévention dans le domaine du marketing

    Pour les statines, il y a quelques indications précises

    Quand on voit le ravage de certains produits sur le déficit de la SS, on est content qu'il y ait eu des coupes sombres; le pense au Ca, Magnésium, Viatamine etc....certains antibiotiques et autres

    A qui va rapporter ce livre????????? Débré écrit plus sur la médecine qu'il n'en fait & sur tout en plus!!!

    Posté par Martine, 04 octobre 2012 à 18:59
  • je peux témoigner que le Dr Debré est toujours présent et actif au service urologie de Cochin et que ses malades sont de "vrais" malades

    Maintenant, sur le fond de son livre, je ne suis pas compétente mais il y a sûrement beaucoup de ménage à faire... Tant que les médecins seront rémunérés à l'acte et pour certains joueront à "revenez me voir dans X jours et on verra..." nous ne sommes pas prêts de voir le trou de la sécu bouché.
    La France est le seul pays d'Europe où le généraliste est rémunéré à l'acte et non "per capita" sur une base forfaitaire.

    Que de travail à faire pour une + grande responsabilisation des patients aussi, la santé étan tégalement une question d'hygiène quotidienne, donc de petits efforts...

    Posté par manuela, 07 octobre 2012 à 10:05

Poster un commentaire