Bigmammy en ligne

08 janvier 2013

En attendant le déluge ...

149 Grenelle

... ou plutôt la crue centenniale qui, c'est certain, viendra hélas un jour inonder le sous-sol de l'immeuble de bureaux où j'ai travaillé pendant presque 20 ans et qui demeure inoccupé depuis le mois de juin 2007 ...

Dans ces murs, j'ai travaillé pendant prés de vingt ans, et avec beaucoup de plaisir ....Et aujourd'hui, cela me fait pitié de voir un si bel immeuble, situé dans le meilleur quartier de Paris, un ancien hôtel particulier construit au tournant de l'autre siècle par le président d'une compagnie de chemins de fer, ainsi laissé à l'abandon. Laisser pourrir un tel investissement en attente d'une meilleure conjoncture - on remarque une vitre cassée au troisième étage - m'ecoeure !

Car je fus responsable de cet ensemble immobilier de plus de 1600m², et je me souviens quel soin nous y avions consacré, année après année, et en particulier les derniers mois pour faire effectuer son ravalement afin de le vendre plus aisément. Nos implantations parisiennes devenaient trop exiguës et surtout éclatées en trois lieux différents, difficiles à gérer, peu propices à une saine communication des équipes.

Je me suis occupée de l'appel d'offres permettant de choisir l'intermédiaire immobilier, et puis je suis partie en retraite fin avril 2007. Quelle pitié de constater que malgré un permis de construire placardé sur les grilles, il ne se passe rien depuis 5 ans.

Le jour où les furieux de "Droit au logement" auront l'idée de venir faire un tour, les propriétaires auront tout gagné !

Posté par mpbernet à 08:09 - Coup de gueule - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

  • Je comprends...

    Comme vous Marie-Pierre, je soupire de tristesse devant ces beaux immeubles laissés à l'abandon. De part ma profession, je travaille à la restauration de beaucoup d'entre eux... et ironie du sort, je viens de recevoir un mail me confirmant que le marché de restauration d'un très bel hôtel particulier m'était confié... je ne le citerai pas mais je sais que vous être férue d'histoire et que vous ferez le rapprochement quand je vous dirai qu'il a un lien avec Aragon... J'ai d'autres marchés mais je ne sais pas pourquoi celui-ci j'y tenais vraiment ! Je ne cache pas ma joie et mon émotion. Bien amicalement

    Posté par Armelle, 08 janvier 2013 à 11:34

Poster un commentaire