Bigmammy en ligne

25 avril 2013

Gustave Moreau (1824 – 1898), ou comment assurer soi-même sa postérité

Gustave Moreau 020

autoportraitGustaveMoreau

Quelques toiles de ce peintre symboliste sont accrochées au musée d’Orsay. Mais à vrai dire, du temps de l’école impressionniste, cela aurait été difficile de rester au hit-parade des peintres préférés. Il faut aimer en effet cette peinture foisonnante, sombre, extrêmement travaillée, aux sujets hyper-complexes qui demandent soit une longue explication, soit une culture classique érudite. Pourtant, Gustave Moreau a assuré lui-même la pérennité de son œuvre, en transformant sa maison-atelier en musée à sa gloire exclusive.

 

Il il n'a sans doute pas eu une si mauvaise idée ...

Gustave Moreau 017

Gustave Moreau 026

Gustave Moreau 032

Gustave Moreau 030

L’hôtel particulier familial de la rue de La Rochefoucauld fut donc surélevé de deux immenses ateliers – reliés par un escalier tout à fait étonnant - tandis que l’appartement de l’artiste a été conservé « dans son jus » avec l’intégralité de ses meubles et tableaux … dont une partie vouée à la femme de sa vie, qu’il n’a pourtant jamais épousée ….

 

 

 

 

 

 

Comme Odilon Redon, Puvis de Chavannes, James Whistler, Arnold Böcklin (dont quelques toiles sont en ce moment au Louvre dans le cadre de l’exposition De l’Allemagne), Ferdinand Hodler, Frantz von Stuck ou  James Ensor, Gustave Moreau est un symboliste. Pour ces peintres, étrangers à tout réalisme ou à tout naturalisme si à la mode à cette époque, le monde ne saurait se limiter à l’apparence concrète ou réductible à la connaissance rationnelle … Place donc à l’intention métaphysique, au mystère, au mysticisme. On retrouve l’inspiration des « Fleurs du Mal » de Charles Baudelaire, ou des poèmes de Stéphane Mallarmé.

Gustave Moreau 016

Gustave Moreau 019

Gustave Moreau 031

Gustave Moreau 034

Gustave Moreau 032

Ce qui est remarquable est que ce peintre fut recalé deux fois au concours du « Grand Prix de Rome » mais passa l’essentiel de sa carrière comme professeur à l’Ecole des Beaux-Arts. Et c’est sans doute par la qualité de ses élèves (plus de 120) qu’il laisse une trace dans notre histoire de l’art : Henri Matisse, Albert Marquet, Georges Rouault, Louis Valtat, Georges Desvallières (ami d’Henri Martin), Jules Flandrin … entre autres.

Son chef-d’œuvre est « Jupiter et Sémélé » (1895), on en voit un exemplaire au musée d’Orsay. Un musée étrange à Paris, un peu poussiéreux mais qui vous fait entrer dans un univers sombre et onirique, dont on ressort légèrement « groggy ».

A la réflexion, les peintures de Gustave Moreau me font penser aux décors de Philippe Druillet ...

 

Musée National Gustave Moreau, 14 rue de La Rochefoucauld, Paris 9ème - ouvert le lundi, mercredi, jeudi : de 10h à 12h45 et de 14h à 17h15, et le vendredi, samedi, dimanche : de 10h à 17h15 sans interruption. Fermé le mardi. Entrée 5 €
Samedi 18 mai 2013, à l'occasion de la Nuit européenne des musées, les ateliers de Gustave Moreau seront exceptionnellement ouverts de 19h à 23h. Les appartements seront fermés.

 

Posté par Bigmammy à 14:13 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire