Bigmammy en ligne

13 février 2014

Léa's Secret Garden, une brassière croisée

P1120467

Une première petite brassière (taille 6 mois) croisée, fermée d’une faveur, destinée à la petite Léa qui vient de naître. Ce sera pour l’été prochain.

Je me suis faite plaisir à la coudre en une grosse matinée. Ce qui m’intéresse, c’est le caractère logique de la construction. D’abord, j’admire profondément les modélistes capables de mettre au point des patrons qui s’ajustent comme des puzzles, destinés à des couturières totalement novices comme moi. Il m’est impossible en effet de modifier le patron, ou de manière tout à fait marginale. La base doit donc tomber parfaitement et les coutures et repères être parfaitement en correspondance les uns avec les autres.

Je suis donc très reconnaissante aux créatrices comme Astrid Le Provost (Citronille) ou Amélie d'Alverny (Gasparine) dont je teste les modèles depuis de nombreuses années.

  Aujourd'hui, il s’agit ici d’un classique des « Intemporels pour Bébés », mon livre de base, un incontournable pour celles qui veulent se mettre à coudre, même sans aucune expérience. Et l’étoffe un LIBERTY Tana Lawn au motif « Sarah’s Secret Garden » rose et vert, ramené de mon dernier voyage à Londres. Là, il ne m’en reste plus du tout !

P1120458P1120461

 

P1120462P1120459

 

P1120463

P1120464P1120466

 

Amusant donc de réfléchir, en « rétropédalage », à la construction du modèle avant d’en lancer la réalisation. Ici, par exemple, il faut commencer par fabriquer du biais au mètre. Ne pas se tromper de sens (endroit contre endroit) pour rabouter les languettes de biais. Ensuite, en replier un léger rentré au fer. Pour le lien de la taille, il faut replier en trois plis et coudre à la main pour obtenir une « queue de rat », fixée sur l’endroit sur le demi-devant gauche et entre les coutures de côté correspondantes.

On assemble les devants au dos par les épaules, avant de monter les manches endroit contre endroit. Comme pour un tricot : ensuite on coud en continu les bas de manches et les côtés. Enfin, on pose le long biais bordant l’encolure, sans oublier de bien cranter dans les arrondis et rabattre le biais à points coulés.

Bref, je m’éclate en cousant.

Posté par mpbernet à 07:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Adorable

    Moi aussi j'aime beaucoup réfléchir avant...

    Posté par Martine, 13 février 2014 à 09:02
  • Une bien jolie brassière avec un très beau tissu!

    Posté par Emmy, 13 février 2014 à 18:46

Poster un commentaire