Bigmammy en ligne

04 avril 2016

un bien curieux édifice : l'Institut d'Art et d'Archéologie

Les concours d'architecture ne produisent pas toujours les projets les plus réussis ...

 

P1190399

Voilà plus de trente ans que j'habite ce quartier béni et je me suis toujours demandée quelle était la fonction et l'origine de ce drôle d'immeuble de briques rouges, à la fois luxuriant et sévère, hérissé de piques incongues dans le ciel parisien si souvent plombé, alliant décors hispano-mauresques et bas-reliefs romanisants - hélas un peu dégradés aujourd'hui, la terre cuite supportant mal la polllution de la capitale ...

Il est situé à l'angle de la rue Michelet et de l'avenue de l'Observatoire. On ne peut pas le rater ... mais je le verrais tout de même mieux à Marrakech que dans le 6ème arrondissement !

Cett oeuvre fut construite entre 1925 et 1928. Son concepteur n'était pas du tout adepte du mouvement moderne et nous regrettons donc amèrement un bel immeuble de style Art Déco. Elle est due à Paul Bigot (1870 - 1942), un architecte féru d'antiquités romaines auquel on doit plusieurs monuments commémoratifs de la Grande Guerre. Il a mélangé là plusieurs influences : la Toscane et  l'art africain, et, pour les frises réalisées par la Manufacture de Sèvres, la Renaissance, la statuaire grecque, romaine et médiévale ...

 

P1190400

P1190401

A l'origine, ce bâtiment a été édifié pour abriter la bibliothèque du couturier mécène et collectionneur Jacques Doucet, grâce à une donation de 3 millions de francs-or effectuée par la jeune et très riche veuve Marie-Louise Peyrat, marquise Arconati-Visconti.

Il devait exister une terrible émulation entre ces dames de la haute société de la Belle époque : que l'on songe à la Comtesse Greffulhe ou à la Duchesse de Galliéra ...

Bref, cet immeuble abrite désormais le département de l'histoire et d'archéologie de la Sorbonne ... et je ne parviens pas à le trouver génial. Mais au moins, je sais à qui on le doit !

 

En fait, les détails des frises sont tout à fait remarquables : dommage qu'elles ne puissent être admirées à hauteur des yeux pour permettre de mieux les étudier.

En fait, je crois bien que c'est ce côté "catalogue" de l'art ancien de la ronde-bosse qui me chiffonne !

 

frise 1

 

frise 2

 

frise 3

 

frise 4

 

frise 5

 

Posté par Bigmammy à 08:08 - Plats principaux - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Je suis passée de multiples fois devant surtout quand j'étais au val de grâce & il m'a toujours paru sinistre & ......; sale!!!!!

    Posté par Martine http://e, 04 avril 2016 à 09:50

Poster un commentaire