Bigmammy en ligne

15 avril 2017

Ceux qui tombent, polar de Michael Connelly

 

Ceux qui tombent

Ce nouvel épisode (pour moi, je n'en ai lu que 11 pour l'instant !) des enquêtes de l’inspecteur Harry Bosch se situe deux années après « Les 9 dragons ». Maddie a maintenant 15 ans et montre déjà de fortes dispositions à l’élucidation d’énigmes et au maniement des armes : il est vrai qu’elle est à bonne école avec son père, toujours en quête d’une femme à faire entrer à nouveau dans sa vie. Et Harry pense sérieusement à prendre, dans quelques mois, sa retraite.

Alors qu’il est chargé d’une affaire non résolue pour laquelle une correspondance ADN conduit à une véritable incohérence, Harry est chargé, toutes affaires cessantes, d’un autre dossier, qui risque de s’avérer politiquement très sensible. On a retrouvé, au pied de sa chambre d’hôtel de grand luxe, le cadavre dénudé de George Irving, un lobbyiste pas très clean. C’est le fils du célèbre ex-flic Irvin Irving, celui qui n’a eu de cesse de nuire à Harry Bosch durant toute sa carrière. Il a quitté la police et s’est fait élire au Conseil municipal, on lui donne donc avec déférence du « Monsieur le Conseiller » et, chose impensable, c’est lui qui a insisté pour que cette affaire – meurtre ou suicide – soit confiée à Bosch.

Harry et son coéquipier, David Chu, vont s’efforcer de résoudre ces deux affaires tout en ne tombant pas dans les chausse-trappes politiques qui jalonnent leur parcours. Car le jeune Irving, ancien policier lui aussi, a gardé de solides amitiés au LAPD, en particulier avec un de ses ex-camarades à l’académie, mais aussi de dangereux ennemis à l’occasion d’une opération de trafic d’influence piloté par son père. La question reste entière : George Irving a-t-il sauté, est-il tombé, ivre, par-dessus la rambarde, a-t-il été balancé dans le vide … Aucune des hypothèses n’est exclue, jusqu’à la dernière ligne du roman.

Parallèlement, le premier « cold case » va conduire Harry et David à débusquer un serial killer particulièrement prolifique, autre source de de difficulté pour la municipalité de Los Angeles qui n’a pas su retrouver les auteurs de tant de crimes …

Une fois encore, c’est la puissance de travail et d’analyse qui permet à Harry Bosch, après avoir suivi une fausse piste, d’aboutir à une solution. Pas un instant, malgré la complexité des énigmes et de la procédure, les intrusions des autorités politiques, les fuites exploitées par la Presse, le lecteur est captivé jusqu’au dénouement … qui ouvre cependant de nouvelles perspectives ; il y aura donc certainement une suite à cette affaire Irving, car le vieux conseiller a plus d’un tour dans son sac et ne se satisfait pas de la solution proposée par Harry Bosch …

 

Ceux qui tombent (The Drop - 2011), policier de Michael Connelly, paru chez Calmann-Levy en grand format (398 p., 21,50€) et en Livre de Poche (480 p., 8,10€)

Posté par mpbernet à 07:54 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire