Bigmammy en ligne

27 avril 2017

Paul-Julius Reuter : "Suivez le câble !"

 

Paul_Julius_Reuter_1869 (2)

C’est en visitant à Aix La Chapelle le musée international de la Presse écrite* que j’ai découvert le portrait du fondateur d’une des plus importantes agences de presse mondiales et son extraordinaire destin.  Car cet homme de lettres, banquier, journaliste, polémiste, traducteur et surtout entrepreneur surfant sur les technologies nouvelles, n’a jamais renoncé à son projet révolutionnaire : transmettre le plus rapidement possible les informations financières permettant aux industriels de gagner des marchés et d’investir dans le monde entier.

Julius Reuter (1816 – 1899) est né à Kassel où son père est rabbin. En 1829, il entre en apprentissage dans la banque de son oncle où il va rester 16 ans. Il y rencontre Gauss (l’homme de la courbe !) et Weber auprès lesquels il comprend les extraordinaires propriétés de l’accélération de la transmission des données grâce à l’électromagnétisme, bien plus efficace que le système de relais visuels du télégraphe Chappe.

En 1845, il part à Londres où il rencontre son épouse. Quelques jours avant son mariage à Berlin, il se fait baptiser luthérien. Le couple s’installe bientôt à Paris (Reuter a publié de sévères critiques à l’encontre du roi de Prusse ...) où il fonde un journal peu après les journées révolutionnaires de 1848. Reuter traduit des articles de presse allemande en français. Il est remarqué par Charles Havas qui a fondé son agence d’information en 1835. Mais il est contraint de s’exiler à nouveau car son activité de transmission de nouvelles n’est pas autorisée pour un Allemand.

Il va s’installer à Aix La Chapelle : ici s’arrêtent en effet les liaisons télégraphiques de l’Allemagne, alors qu’il subsiste un « trou » de 40 kilomètres entre Aix et Verviers pour rejoindre Bruxelles. Reuter comble cette lacune par une équipe de 200 pigeons voyageurs. Lorsque le télégraphe reliera enfin les deux villes, l’agence de Reuter d’Aix La Chapelle n’aura donc plus de raison d’être.

En 1851, Reuter crée donc une nouvelle agence à Londres, au cœur du Stock Exchange. C’est aussi à cette date qu’est installé le premier câble sous-marin entre l’Angleterre et Calais. Reuter sera ainsi le premier à transmettre les cours de bourse entre Londres et Paris. Reuter obtient la nationalité britannique en 1857.

Son agence d’informations financières compte aujourd’hui 50000 collaborateurs dont 25000 journalistes et est présente dans 90 pays.

Un tel parcours, celui d’un homme de savoir féru d’innovations, jamais découragé par ses échecs successifs, parfois subversif, combinant en visionnaire l’information avec la vitesse et la fiabilité de son acheminement auprès de ceux qui sont capables de la transformer en valeur … Celui d’un homme d’avenir dans une Europe particulièrement mouvementée et ouverte sur le monde, et dont quelques-uns de nos contemporains devenus des géants mondiaux des technologies de l’information n’ont sans doute pas manqué de s’inspirer.

musée de la Presse

N.B. *Le musée international de la Presse écrite occupe la "Grande Maison" d'Aix La Chapelle, une des rares cnstructions médiévales (1495) en pierre, qui a résisté au gigantesque incendie qui ravagea la ville au XVII ème siècle. Le musée a été fondé en 1886 et regroupe plusieurs collections dont 170 000 exemplaires de journaux célébres.

Posté par mpbernet à 07:07 - Coup de coeur - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

  • Découverte

    Fascinant....on oublie souvent que derrière un nom que l'on voit tous les jours en lisant le journal se cache un homme avec un remarquable esprit d'entreprise .

    Posté par Christine, 27 avril 2017 à 15:04

Poster un commentaire