Bigmammy en ligne

30 juin 2017

Portraits de Cézanne au musée d'Orsay

affiche expo

Paul Cézanne (1839 - 1906) a peint près de deux cents portraits au cours de sa carrière, dont vingt-six autoportraits et vingt-neuf représentant son épouse, Hortense Fiquet.

Cette exposition, remarquablement expliquée, nous montre les modèles préférés de l’artiste : ses parents, ses proches, des humbles qui travaillent autour de sa maison familiale, sa compagne, qu’il immortalise à maintes reprises … mais dont le regard vide interpelle.

l'avocat

l'homme aux bras croisés

Jardinier

Au départ, il s’acharne à peindre son oncle avocat à grands coups de couteau, selon une technique empruntée à Courbet, une « peinture de maçon ». Il n’est pas étonnant que le violent portrait d’Achille Emperaire, coincé sur son fauteuil en forme de trône, ait été refusé au Salon. Pourtant, le croquis préparatoire n’a rien de choquant … Ces audaces plaisent à Zola, son ami d’enfance jusqu’à la parution de « L’œuvre » … mais le Salon officiel les rejette.

Après 1870, la touche se fait plus délicate. Les couleurs plus subtiles.

Cézanne a travaillé avec Pissarro, il produit plusieurs autoportraits, officialise ses liens avec Hortense Fiquet, reconnaît leur fils Paul. En revanche, Cézanne ne donne pas dans le portrait mondain, il ne fixe sur la toile que ses amis. Ses autoportraits laissent transparaître un tempérament difficile, intraitable avec ses modèles …

Ce qui accroche le regard, c’est aussi la savante construction du fond …

 

autoportrait fond rose

 

madame Cezanne en bleu

 

étude joueur de cartes

A travers la posture des modèles, Cézanne exprime ses tourments, sa mélancolie : ainsi de l’homme aux bras croisés … Il peint plutôt des ouvriers agricoles, des jardiniers que des bourgeoises – sauf la Dame en bleu.

autoportrait au melon

Le jardinier Vallier

Cézanne 1904

séries

Après des commencements rebelles, il hérite de ses parents et trouve une stabilité fiancière propice à une production apaisée. Et enfin reconnue ….

Une exposition intimiste, pleine de tendresse et de fureur, à ne manquer sous aucun prétexte.

 

 

 

 

 

Portraits de Cézanne au musée d’Orsay, exposition jusqu’au 24 septembre, au 5ème étage. Fermé le lundi, ouvert de 9h 30 à 18 h, et jusqu'à 21h le jeudi.

Posté par mpbernet à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire