Bigmammy en ligne

29 avril 2018

Ne prononcez jamais leurs noms, thriller de Jacques Saussey

Jacquessaussey

Dans un coin de ma petite tête, rôdait le récent conseil de Mymy : lire les polars de Jacques Saussey. Ce nom étant resté en mémoire, j’ai trouvé un livre de poche de cet auteur à notre stand de presse quotidien. Eh bien, c’est encore une sacrée découverte.

Un thriller très noir, dans la lignée de ceux de Pierre Lemaître ou Ingrid Desjours, avec de la violence meurtrière comme dans la vraie vie. Il y a quelques mois, j’aurais sans doute pensé que l’auteur de cette histoire en rajoutait. Mais depuis les attentats de Nice,Trèbes ou Toronto, les affaires Fourniret ou Lelandais, je révise mon jugement.

Avec Jacques Saussey, nous pénétrons dans les méandres sordides de la frustration meurtrière d’un homme qui a subi de graves maltraitances dans son enfance et se venge en tuant le maximum de monde. Il en veut principalement aux enfants.

La scène d’ouverture se situe en gare d’Hendaye, c’est une explosion dans un train qui ramène les familles à Paris à la fin des vacances scolaires … Et justement, le capitaine Daniel Magne présent par hasard sur les lieux, trouve étrange l’attitude d’un homme devant ce carnage : calme, tournant le dos à la catastrophe, il enfourche une moto. Le policier n’écoute que son instinct …. Et va se jeter dans un piège mortel.

C’est positivement haletant, d’autant que Lisa, sa compagne qui est flic elle aussi mais enceinte jusqu’aux dents, débarque à son tour pour retrouver Daniel, interférant dans l’enquête particulièrement complexe dans ce pays basque qui a connu jadis des moments de violence politique dramatiques.

"Ne prononcez jamais leurs noms" est le conseil du patron de la police locale à l’égard de ses troupes : tous ces dingues sanguinaires n’espèrent qu’une chose : la notoriété. Car la machine policière, lente mais systématique et déterminée, se met en marche pour une course contre la mort. « Rien n’est perdu tant que nous ne baissons pas les bras. » ajoute-t-il.

Un thriller en forme d’hommage à la ténacité et au courage des policiers, ceux de l’antiterrorisme comme ceux des brigades locales, une progression de l’intrigue sans faille, un style efficace et cependant élégant … Bref, je découvre que cet opus est la sixième enquête du duo Daniel Magne et Lisa Heslin, je vais donc vite acheter les précédents épisodes.

Ne prononcez jamais leurs noms, polar de Jacques Saussey, en livre de poche, 542 p., 8,10€

Posté par mpbernet à 08:00 - Lu et vu pour vous - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Très contente que vous ayez aimé ! En reconversion pour être libraire à ...46 ans , je suis en stage et j'ai mis les romans policiers de J.SAUSSEY en avant car c'est vraiment un auteur à découvrir et trop méconnu ! Quelle chance ,vous avez ,il vous reste tous ses autres romans à lire.Bonne lecture et merci pour le clin d'œil .

    Posté par mymy, 30 avril 2018 à 10:18

Poster un commentaire