Bigmammy en ligne

27 février 2012

Salut l' "Artist" !!!

Pour les fans de cinéma comme moi, c'est aujourd'hui un peu comme le jour où la France a gagné la Coupe du Monde.

jeandujardinetgeorgeclooney

The Artist, et Jean Dujardin, sacrés aux Oscar, cinq statuettes sur dix nominations. Un grand jour pour le cinéma français, une grande leçon d'humilité aussi. Car il ne faut pas oublier que ce succès est dû aussi à la prise en main marketing d'un vrai producteur américain (Harvey Weinstein), qui a mis le paquet pour une oeuvre en laquelle il croyait. Ce qui a signifié 5 mois d'actions promotionnelles, du travail de professionnels.

Souvenons-nous du sens profond de ce film, drôle, émouvant, original : un film qui traite de la difficulté à s'adapter au changement technologique, et à l'orgueil mal placé. A méditer pour nous, en ce moment.

Ceci étant donné, je vais vous avouer que je n'ai pas bien dormi cette nuit, car j'appréhendais une mauvaise surprise, comme le fait que Jean Dujardin n'obtienne pas l'Oscar du Meilleur acteur, coiffé au poteau par George Clooney, par exemple.

Alors, ne boudons pas ce plaisir. J'ai adoré ce film délicieux, j'y ai "chialé" sans réserve et, cerise sur le gâteau, Claude va accepter de venir le revoir avec moi ! Cocorico ....

Posté par Bigmammy à 07:37 - Actualité - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • Oui, Jean Dujardin, mérite sa récompense, c'est un excellent acteur.
    Il la mérite d'autant plus, que lorsqu'il jouait
    dans la série "Un gars, une Fille", ou dans les OSS117, il a été souvent critiqué.Je suis très contente pour lui.
    Bonne journée
    Christiane

    Posté par christiane, 28 février 2012 à 15:24
  • Je suis d'accord, c'est un bon acteur, je film est très bien, sa récompense me semble donc méritée!

    Ca m'agace profondément ceux qui critiquent The Artist soit disant parce que ça ne vaut pas les vrais chefs-d'oeuvre du muet, que c'est un écran de fumée populaire... Je trouve qu'il faut arrêter de toujours séparer les "grands films", qui seraient intelligents, cultes, sublimes, des nouvelles créations forcément marketing et sans saveur. Bien sûr The Artist ne vaut pas un Harold Lloyd ou un Chaplin, mais s'il a le mérite d'intéresser le plus de gens possible aux splendeurs du cinéma muet, c'est déjà très honorable!

    Posté par Chaussons Rouges, 01 avril 2012 à 15:07

Poster un commentaire