Bigmammy en ligne

22 septembre 2012

Alix senator, BD de Valérie Mangin et Thierry Démarez


alix

Où l’on apprend soudainement que deux ans après le décès de Jacques Martin, la saga d’Alix continue ….  Le héros lisse aux boucles blondes a maintenant 50 ans, des cheveux blancs, mais est toujours aussi séduisant – mais plus sage aussi.  Il a deux enfants : Titus et Khephren, le fils d’Enak, son compagnon inséparable disparu mystérieusement après la mort de Cléopâtre – gageons qu’on le retrouvera dans un épisode suivant, patience ….

planchealix

Une nouvelle aventure publiée il y a une dizaine de jours, qui se passe au moment où l’empereur Octave-Auguste est sacré Pontifex Maximus, cumulant donc les pouvoirs temporels et spirituels. Mais cela ne plait pas à tout le monde, en particulier au prêtre du temple de Jupiter Capitolin, un vieil augure (forcément mauvais, avec ses oiseaux !) aveugle qui ressemble formidablement au frère Jorge, le héros central du film tiré de « Au nom de la rose », le roman d’Umberto Eco (voir ici à gauche). Lequel vieux radoteur est le frère du général Rufus, un ancien compagnon de César, pas très net .....

Jorge

On l’aura compris, cet album est un  premier tome et nous resterons sur notre faim jusqu’au prochain. Cependant, le challenge de continuer la saga des aventures d’Alix l’intrépide est relevé crânement. Le graphisme est différent, plus actuel, la mise à la couleur harmonieuse, elle rappelle furieusement la série TV américaine "Rome", réaliste en diable, plus grand-chose à voir avec la « ligne claire » des années cinquante …

premier augure

Mais les caractères sont bien tracés, la chronologie des faits respectée, les personnages historiques intégrés à l’intrigue de façon habile. Pour ma part, j’apprécie les vues cavalières de la ville de Rome, qui s’inspirent naturellement des œuvres de Jean-Claude Golvin.

Rome nous apparaît terriblement actuelle, avec ses rivalités politiques, ses turpitudes, ses croyances qui nous paraissent bien factices. Jadis comme aujourd’hui, les querelles politiques nous semblent bien parallèles. Cela devrait inspirer les élèves latinistes à travailler leurs textes latins. Finalement, l’homme est toujours le même à travers les siècles …

N.B. : pour les mordus d'Alix, les tomes suivants sont parus en décembre 2013 et novembre 2014, à voir ici !

 

Alix senator, tome I « Les aigles de sang », de Valérie Mangin (scénario) et Thierry Démarez (dessin et couleur), chez Casterman, 48 p. 13€

Posté par mpbernet à 08:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire