Bigmammy en ligne

13 août 2020

Le cas Fitzgerald, polar de John Grisham

 

Fitzgerald

Troisième polar de John Grisham - après "Les imposteurs" et "La sentence" - que je lis, et 30ème roman de cet auteur prolifique …

Ici, l’auteur décrit les affres des jeunes littérateurs, bloqués après un premier roman prometteur. Une angoisse de la "page blanche" que Grisham n’a pas dû souvent éprouver, quand on regarde sa bibliographie.

L’intrigue commence par la description éclatante d’un spectaculaire casse perpétré par une équipe de repris de justice avec pour objectif la bibliothèque Firestone de l'université de Princeton. Leur butin a une valeur incommensurable : les cinq manuscrits des romans de Francis Scott Fitzgerald.

Deux équipes de limiers sont lancés aux trousses des voleurs ; le FBI, naturellement, et un cabinet d’avocats international mandaté par la compagnie d’assurance qui préfère investir dans la recherche des manuscrits volés quitte à négocier une rançon que payer l’indemnisation au propriétaire.

Une occasion de plonger dans le milieu littéraire, celui des auteurs qui oscillent entre produire des ouvrages abscons mais qui ne se vendent que rarement, et la « daube » des romans populaires qui procurent de solides droits d’auteur.

L’intérêt du livre réside dans son personnage principal : Mercer mann, une jeune écrivaine en difficultés financières, qui vient de perdre son job de professeur et ne parvient pas à écrire un second roman. Et dans ce troisième opus de J. Grisham, je retrouve deux thèmes déjà rencontrés dans mes dernières lectures : le financement à crédit des études universitaires et une mère internée en psychiatrie …

Rien de nouveau sous le soleil d’une petite île de Floride … J’ajoute une très agréable évocation de la France et de son art de vivre, avec de dernières scènes dans mon quartier, autour du jardin du Luxembourg, de la rue Seine et du boulevard Saint-Germain …

Du travail bien ficelé, un suspens soutenu mais sans plus … A acheter en poche pour un trajet en train, sans plus !

 

Le cas Fitzgerald – Camino Island – polar de John Grisham (2017) traduit de l’anglais par Dominique Defert, édité chez JC Lattès, 398 p., 23€

Posté par Bigmammy à 07:37 - Lu et vu pour vous - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire